Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour je suis en classe de troisième et j'ai choisi la Liberté guidant le peuple comme oeuvre. Ma problématique est la suivante: en quoi la femme est elle le symbole de la Liberté ?

Auriez vous la possibilité de m'aider pour répondre à cette question ?

Merci beaucoup et bon weekend

Réponses

  • Marianne est l'allégorie de la République française. Elle est aussi celle qui incarne la devise : liberté, égalité, fraternité.
    La liberté est un nom du genre féminin ... :) tout comme égalité et fraternité.
  • ju29ju29 Membre
    tu penses qu'en terme de conclusion 3-4 lignes ça suffit ?
  • Je ne sais si dans ton travail tu as décrit le personnage central : une femme du peuple portant le bonnet phrygien, poitrine visible comme suggérant la mère nourricière.
  • ju29ju29 Membre
    je l'ai décrit comme cela.

    voilà une partie de ce que j'ai mis sur l'aspect mère nourricière de la femme:
    Delacroix décide en outre de peindre cette déesse populaire les seins nus, permettant ainsi au spectateur d’admirer sa poitrine généreuse de mère, de celle qui nourrit le peuple d’idéaux et de forces.
  • LaoshiLaoshi Membre
    permettant ainsi au spectateur d’admirer sa poitrine généreuse de mère, de celle qui nourrit le peuple d’idéaux et de forces.
    D'accord, mais enfin, l'artiste met surtout en lumière une simple fille du peuple, solide, pleine de fougue, et ancrée dans la réalité de la révolte de 1830. Certes, le corps drapé à la façon des divinités antiques est en partie dénudé, mais elle est armée d'une baïonnette et le bras levé vigoureusement. Je n'y vois pas trop de prime abord la jeune maman en train d'allaiter, malgré ses beaux seins généreux. Cela étant...ce que j'en dis.
  • La femme dans sa totalité... La belle jeune femme, la mère, la battante, la combattante, la théoricienne qui a des idées et les défend, etc. Et la mode est aux rondeurs féminines.

    A peut-être voulu compenser la Révolution de 1789 qui a mis la femme sous le boisseau, en dépit des apparences.
  • DeliaDelia Membre
    Le bras levé... dévoile une aisselle poilue ! C'en était vraiment trop pour les contemporains, cette incarnation concrète.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Une légère pilosité, point trop n'en faut.
  • Les femmes ne s'épilaient guère en ces temps obscurs... La pilosité attirait ces Messieurs... Source de maints délices...
  • DeliaDelia Membre
    Parfaitement.
    Mais les allégories n'ont de poils nulle part, sauf sur la tête. Cette aisselle fait de la liberté une vraie femme, mal peignée et mal lavée, qui pis est. Les contemporains prononcèrent le mot gueuse.

    (Réflexions tirées d'une série d'émissions sur les grands tableaux, vue sur Histoire)
  • ju29ju29 Membre
    donc tu coup en quoi la femme est - elle le symbole de la liberté ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    C'est une figure allégorique de la liberté.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.