Accent circonflexe de "crâne"

Bonjour,
Le mot crâne prend un accent circonflexe mais rien dans la racine grecque et latine ne justifie cela. Mais alors pourquoi est-il là ?
«1

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Pas de justification précise.
    D'ailleurs, il disparaît dans cranien, par exemple.

    Il existe d'autres mots pour lesquels cet accent n'a aucune justification étymologique : suprême, extrême...
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Nina Catach parle d'un accent analogique sur voyelle longue, comme pour "pâle".
  • Ici, l’accent circonflexe a une fonction phonétique. Il sert à indiquer que le « a » de « crâne » est un « a » postérieur (et long).

    Comparer pâte /pɑt/ (« a » postérieur) et patte /pat/ (« a » antérieur)

    En fait, cette opposition a antérieur / a postérieur tend, en France, à disparaitre (tend à disparaitre = ce qui ne signifie pas qu’elle n'est pas encore vivace chez certains locuteurs et dans certaines régions – Par ailleurs, au Canada francophone, il me semble qu’elle est tout à fait vivace).
  • Peut-être pour le distinguer du verbe craner conjugué au présent. Je crane. il crane. :|
  • Crânien garde son accent. Ce sont entre autres craniologie et ses dérivés qui l'ont perdu.
  • JehanJehan Modérateur
    Crânien garde son accent. Ce sont entre autres craniologie et ses dérivés qui l'ont perdu.
    Oups, au temps pour moi, j'ai été distrait ! :P

    Cela dit, sauf erreur, le A de pédiatre, le O de zone , pour ne prendre qu'eux, sont eux aussi postérieurs. Mais l'on n'a pas jugé bon pour autant de rajouter des accents circonflexes.
    Pas trop cohérent, donc.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Katioucha a écrit:
    Ici, l’accent circonflexe a une fonction phonétique. Il sert à indiquer que le « a » de « crâne » est un « a » postérieur (et long).
    Comparer pâte /pɑt/ (« a » postérieur) et patte /pat/ (« a » antérieur)
    La question qu'on peut se poser est : « Pourquoi le "a" de crâne était-il long ? »
    Celui de "pâte", qui vient d'un honnête "paste", se justifie peut-être plus facilement.

    À noter que pour noter ce a long dans crâne, on a écrit un temps "crasne", avec un "s" non étymologique.
    https://books.google.fr/books?id=5WFCAAAAcAAJ&pg=PA158&dq=crasne&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiPyZycga_MAhVCVRQKHTssCWkQ6AEINzAG#v=onepage&q=crasne&f=false
    https://books.google.fr/books?id=tF9aAAAAcAAJ&pg=PA471&dq=crasne&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiPyZycga_MAhVCVRQKHTssCWkQ6AEIPDAH#v=onepage&q=crasne&f=false
  • JehanJehan Modérateur
    paulang a écrit:
    Peut-être pour le distinguer du verbe craner conjugué au présent. Je crane. il crane. :|
    Mais... Le verbe crâner s'écrit lui aussi avec un accent !
  • c'est bien ce que je pensais avant de voir ça et encore ça. Du coup j'y ai perdu mon français déjà mal en point.
  • lamaneur a écrit:
    La question qu'on peut se poser est : « Pourquoi le "a" de crâne était-il long ? »

    :lol: J'ai fait une réponse en synchronie. J'imagine qu'on doit pouvoir trouver une réponse à votre question du côté de l'évolution de la prononciation du français.

    En plus de la fonction phonétique, cet accent peut permettre également de distinguer les homonymes crâner/craner (mais je ne sais si c'est un heureux hasard, ou si c'est une fonction délibérément recherchée :). Par ailleurs, cette fonction distinctive ne concerne pas le substantif, puisqu'il n'existe pas de substantif crane - du moins de nos jours).
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    La "réforme" Haby de 1976 avait dû passer par là :
    213651Capture.png
    https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000485229&pageCourante=50830
  • JehanJehan Modérateur
    Pour répondre à Paulang : les verbes craner sans accent, eux, ne sont pas du tout des dérivés de crâne comme le verbe usuel crâner avec accent.
    Ce sont deux verbes techniques et beaucoup moins usités.
    Le premier est de la famille de carène et a le sens de caréner .
    Le second est un dérivé de cran (encoche) et a le sens de cranter.
  • JehanJehan Modérateur
    Et encore une fois, tout ça ne nous dit pas pourquoi d'autres mots à A postérieur issus du grec, eux, n'ont pas reçu d'accent : la série des mots en -iatre, notamment. Alors qu' idolâtre en a un.
    Logique, quand tu nous tiens ! :P
  • Je ne sais pas comment cela se prononce (prononçait) en grec, mais en français contemporain, le a du suffixe -iatre se prononce antérieurement.

    https://fr.wiktionary.org/wiki/-iatre

    Et celui du suffixe -âtre se prononce postérieurement

    [url]https://fr.wiktionary.org/wiki/-âtre[/url]
  • JehanJehan Modérateur
    Au temps pour moi (bis) ! :P
    Mais comment justifier l'absence d'accent circonflexe sur le O bien postérieur de zone, issu du grec ζωνη (zônê) ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.