Qui que soit ou quel que soit ?

Bonjour, pouvez-vous m'expliquer la différence entre "quel(quelle) que soit" (quels/quelles que soient) et "qui que soit" ?
Pourquoi mon professeur écrit-t-il

Qui que soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir.
Un étudiant, quel qu'il soit, doit rentrer en classe à 8 heures.
Quelle que soit la façon dont tu remplis le formulaire, l'employée ne grogne pas.

Je suis Italienne et en classe nous sommes en train d'étudier la concession et l'opposition.
Merci beaucoup.
«1

Réponses

  • bonjour c'est pour différencier le masculin du féminin exemple féminin: quelles quelle soit je ne veut pas la voir ici
    exemple masculin qui qu’il soit je ne veut pas le voir ici voila j’espère que mon explication t'a aider ;)
  • Bonjour Nadège64,
    Tu dois écrire : Quelle qu'elle soit je ne veux pas la voir ici. Et Quel qu’il soit je ne veux pas le voir.

    A nunu90 l
    La différence entre "quel(quelle) que soit" (quels/quelles que soient) et "qui que soit" ?
    -Qui que soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir. (Cala pourrait être la reine d'Angleterre, je ne veux pas la voir)
    -Un étudiant, quel qu'il soit, doit rentrer en classe à 8 heures. (n'importe quel étudiant, tous les étudiants, sans excption.)
    -Quelle que soit la façon dont tu remplis le formulaire, l'employée ne grogne pas. (Tu remplis le formulaire de la façon que tu veux, peu importe.)
  • Je vous remercie pour votre réponse mais je n'ai pas compris. :(
    Mon professeur différencie entre "qui que soit" et "quel que soit" dans une phrase qui exprime opposition ou concession. Les deux (qui que/quel que) se réfèrent au masculin.

    Un étudiant, quel qu'il soit, doit rentrer en classe à 8 heures. (masculin singulier)
    Garçons, qui que vous soyez, vous devez obéir! (masculin pluriel)
  • Oui, il y a bien concession.
    Un étudiant, même s'il a des parents fortunés, une belle voiture, doit entrer en classe comme les autres à 8 heures.
    Même chose pour la phrase suivante.
    qui est un pronom indéfini soulignant la nature, quel un adjectif indéfini indiquant la qualité. Mais le sens est voisin.
  • Merci beaucoup gabiana! :)
  • gabiana a écrit:
    Oui, il y a bien concession.
    Un étudiant, même s'il a des parents fortunés, une belle voiture, doit entrer en classe comme les autres à 8 heures.
    Même chose pour la phrase suivante.
    qui est un pronom indéfini soulignant la nature, quel un adjectif indéfini indiquant la qualité. Mais le sens est voisin.

    La différence entre "quel(quelle) que soit" (quels/quelles que soient) et "qui que soit" ?
    -Qui que soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir. (Cala pourrait être la reine d'Angleterre, je ne veux pas la voir)
    -Un étudiant, quel qu'il soit, doit rentrer en classe à 8 heures. (n'importe quel étudiant, tous les étudiants, sans excption.)
    -Quelle que soit la façon dont tu remplis le formulaire, l'employée ne grogne pas. (Tu remplis le formulaire de la façon que tu veux, peu importe.)

    Merci mais peut-on dire


    -Quelle qu'elle soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir.
    - qui que soit un étudiant doit rentrer en classe à 8 heures.
  • J'étais en train de me poser la même question. En effet, j'avais écrit dans mon examen "Quelle qu'elle soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir" mais mon professeur a remplacé quelle qu'elle soit par qui que soit en me disant que j'avais fait une errur.
    Voilà purquoi je vous ai demandè la difference :(
  • Merci mais peut-on dire

    -Merci mais peut-on dire

    -Quelle qu'elle soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir.
    - qui que soit un étudiant doit rentrer en classe à 8 heures.uelle qu'elle soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir.
    - qui que soit un étudiant doit rentrer en classe à 8 heures.

    Non, on ne peut pas.
    Qui que soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir.
    Quel qu'il soit, un étudiant doit rentrer en classe à huit heures.
  • gabiana a écrit:
    Oui, il y a bien concession.
    Un étudiant, même s'il a des parents fortunés, une belle voiture, doit entrer en classe comme les autres à 8 heures.
    Même chose pour la phrase suivante.
    qui est un pronom indéfini soulignant la nature, quel un adjectif indéfini indiquant la qualité. Mais le sens est voisin.

    Je peine à voir ici une concession. Le type qui dit ou écrit cela ne concède rien, c'est même tout le contraire, me semble-t-il.
  • En fait, il faut distinguer cinq cas (pour « quel » je ne mets que le masculin singulier pour que ce soit plus clair, mais c’est également valable pour le féminin et le pluriel) :

    1. Quel qu’+ pronom personnel 3e personne + être, (quel qu’il soit – quels qu’ils soient / quelle qu’elle soit – quelles qu’elles soient)
    2. Qui + qu’+ pronom personnel 3e personne + être, (qui qu’il soit – qui qu’ils soient / qui qu’elle soit – qui qu’elles soient)

    On peut indifféremment employer 1. ou 2.

    Ces garçons, quels qu’ils soient, doivent obéir
    Quels qu’ils soient, ces garçons doivent obéir
    Ces garçons doivent obéir, quels qu’ils soient


    Ces garçons, qui qu’ils soient, doivent obéir
    Qui qu’ils soient, ces garçons doivent obéir
    Ces garçons doivent obéir, qui qu’ils soient



    3. Qui que + pronom personnel 1re et 2e personne + être, (qui que je sois / qui que tu sois / qui que nous soyons – qui que vous soyez) = on s’adresse directement à la personne

    Garçons, qui que vous soyez, vous devez obéir !
    Qui que vous soyez, garçons, vous devez obéir !
    Garçons, vous devez obéir, qui que vous soyez !



    4. Quel que soit + déterminant défini* + substantif,
    5. Qui que soit + déterminant défini + substantif,

    On peut indifféremment employer 3. ou 4.

    Qui que soient ces garçons, ils doivent obéir
    Quels que soient ces garçons, ils doivent obéir



    * article défini, adjectif possessif, adjectif démonstratif


    Concernant les phrases proposées par ladouce,
    -Quelle qu'elle soit cette demoiselle, je ne veux pas la voir.
    - qui que soit un étudiant doit rentrer en classe à 8 heures.

    en plus des propositions faites par gabiana, pour la première phrase, on pourrait accepter :

    Quelle qu'elle soit, cette demoiselle, je ne veux pas la voir

    Pour la deuxième, ce qui cloche, c’est la présence de l’article indéfini. Si on le remplace par un démonstratif par exemple, la phrase pourrait convenir (avec une autre petite modification :)) :

    Qui que soit cet étudiant, il doit rentrer en classe à 8 heures


    (En espérant que je ne me suis pas emberlificotée les pinceaux, parce qu’à force de répéter ces phrases, elles finissent par en perdre leur sens, et elles me semblent toutes agrammaticales !!! :D)

    @paulang
    concession (Grammaire) Reconnaissance, acceptation d’un fait qui devrait empêcher la réalisation d’un autre fait, mais qui cependant ne l’empêche pas.
    https://fr.wiktionary.org/wiki/concession

    N'est-ce pas le cas dans la phrase en question ?
  • Qui ou quel pour les animés. Qui surtout pour les personnes.
    Quel, et pas qui, pour les inanimés.

    Non ?
  • Ben oui ! Les inanimés, c'est quoi.
  • Moi demain peut-être :(

    @ Katioucha
    D'accord, la concession concerne le fortuné qui devra se plier à la règle si riche soit-il et non l'auteur du propos comme le suggérait dans mon intervention.
  • Merci beaucoup katioucha
    (En espérant que je ne me suis pas emberlificotée les pinceaux, parce qu’à force de répéter ces phrases, elles finissent par en perdre leur sens, et elles me semblent toutes agrammaticales !!!

    Tout à fait katioucha! ! ! merci d'avoir apporté toutes ces précisions
  • Ladouce, ta phrase qui que soit un étudiant doit rentrer en classe à 8 heures est incorrecte car il n'y a qu'un seul sujet pour les deux verbes. Il y a plusieurs façons de corriger cette erreur et je ne vois pas en quoi le déterminant indéfini est rédhibitoire. Ni en quoi la personne d'un sujet joue sur les constructions...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.