Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

bonjour !

Je me suis inscrite en licence de lettres modernes à Bordeaux et je ne voudrais pas me tromper dans le choix de mes options...

J'ai passé le latin au bac, j'ai donc suivi des cours pendant 6 ans ( collège + lycée ). Seulement, j'ai déjà fait 2 ans d'études supérieures dans un domaine totalement différent, donc je n'ai pas touché au latin depuis 2005. J'ai lu qu'il fallait l'option latin pour pouvoir passer l'agrégation. Sachant que je compte m'y remettre un peu durant l'été, me conseillez vous de le prendre en débutant ou en spécialiste ?

D'autre part, il est écrit qu'il faut pratiquer une langue pour être admis en master. Est-il nécessaire d'étudier une langue vivante ou bien le latin est-il suffisant ?

merci d'avance pour vos réponses !
«13

Réponses

  • Une langue vivante est plus que conseillée ! Dans notre monde "globalisé" on ne peut pas y échapper ... il faut maîtriser au moins une langue vivante que ce soit en lettres ou dans n'importe quelle filière.
  • Normalement, dans les facultés de lettres modernes, le latin tout comme la langue vivante font partie des enseignements obligatoires (et non à option). Par contre, pour ta langue vivante: tu peux choisir anglais, espagnol, allemand et bien d 'autres langues encore (selon l'offre de ton université).
    En toute honnêteté, si tu as fait six ans de latin, et même si tu n'as pas pratiqué pendant deux ans, je pense que tu peux t'inscrire au cours de confirmé ou spécialiste. Il suffit de réviser tes déclinaisons et quelques points grammaticaux durant l'été et ça suffira. Si tu vas au cours de débutant, je pense que tu t'ennuieras...
    Est-ce que tu t'es renseignée sur le choix d'options que propose ta fac?
  • J'oublais deux choses importantes:
    - Si tu comptes, dans un avenir proche, passer par l'agrégation, effectivement le latin est une épreuve obligatoire tout comme une langue vivante
    - Où as-tu lu qu'il fallait pratiquer une langue pour être admis en master? Il n'y a pas (du moins pour l'instant) de sélection en master 1. Il suffit que tu ai suivi les cours d'une langue vivante durant ta scolarité post-bac et c'est suffisant...
    Pour le master 2, en revanche, chaque faculté a des modalités de sélection différente.
  • J'ai fais mes études à Bordeaux (fin il y a 6 ans). Pour la langue vivante, je te conseille l'occitan : tu vas tomber sur des professeurs passionnés (et je ne dis pas ça parce que je les connais). Du fait du peu de "rentabilité"de cette langue, l'enseignement se fait en petit groupe ce qui change un peu de l'anonymat des amphis de lettres. En plus, c'est une langue magnifique, plutôt simple à apprendre et à parler, avec une histoire très particulière. L'occitan peut-être retenu pour les épreuves de capes et d'agrégation. Fais-moi part de ton choix : je serai heureuse de savoir si cette option (trop peu envisagée à mon goût) a retenu ton attention :)
  • Bonjour et tout d'abord félicitation pour ce site riche en informations que je consulte régulièrement et qui est en parti résponsable de mon entrée en lettres modernes cette année.

    Et bien voilà vous savez tout, ou presque, je suis donc en première année de lettres modernes et il m'a été demandé de choisir deux options :

    La première qui représente mon UE3 est à choisir parmis : Sémiotique du texte et de l'image - Littérature française du XVII ième - Littérature française du M-A - Littérature comparée - Méthodologie générale.

    La seconde qui représente mon UE4 est à choisir parmis : L'une des options de L'UE3 - Initiation philologie des langues romanes - Langue d'oc - Liste UFR ( il s'agit d'une liste répertoriant une multitude d'options dans divers domaines allant de l'histoire au théâtre en passant par la philo ... )

    Ma question est simple, j'ai choisi le parcours 1 ( Métiers de l'enseignement et de la recherche ) dans l'optique de pouvoir présenter un jour le CAPES. J'aurais donc aimé savoir s'il y avait une ou deux options à favoriser pour leur utilité pour être encore mieux préparé au fameux concours, ou bien leur choix ne doit-il être motivé que par l'attirance que j'ai envers elles ?

    Merci d'avance à quiconque aura plus d'expérience que moi de bien vouloir me renseigner :)
  • Bonjour Irae,

    Pour le capes il faudrait privilégier les cours de littérature française du Moyen-âge et du XVIIe siècle, car pour la dissertation on te demandera de connaître tous les grands auteurs, les grandes oeuvres, les mouvements littéraires...Et tu auras dans la préparation des cours de littérature par siècle.

    La littérature comparée c'est très intéressant mais c'est plus tourné vers les oeuvres étrangères, ça peut t'apporter beaucoup pour la culture générale mais pas pour le capes directement.

    Bon courage!
  • Je me suis laissé dire en effet qu'il fallait maitriser tous les siècles et j'étais finalement parti pour prendre littérature du M-A, je prendrais donc celle du 17 ième aussi en deuxième option, merci beaucoup pour cet éclaircicement :)
  • Salut Irae!!
    Je suis entièrement d'accord avec Ondine, tu devrais choisir des cours orientés vers la littérature française, car la littérature comparée (même si c'est une matière particulièrement enrichissante) ne servira qu'à ta culture générale. Je te conseille de commencer avec littérature du Moyen-Age + littérature du XVIIème siècle, ce qui te permettra d'avoir de bonnes bases sur ces périodes un peu moins étudiées que le XIXème ou le XXème siècle. Par contre, par la suite, suis quand même des cours de comparée car cela te permettra d'acquérir une rigueur très utile pour les dissertations. J'espère que ces conseils te seront utiles!!
  • Oui très utiles merci, à vrai dire je suis déjà un cours de littérature comparée imposé dans mon UE1, nous avions le choix entre 5 groupes et j'ai choisi la méthathéâtralité, nous verrons bien :)
  • Il existe également dans certaines facs des orientations en licence pour se préparer au capes. En Licence 3, j'ai suivi l'option "voie 1" qui propose des cours d'ancien français, stylistique et renforcement en culture générale. Tu devrais voir si cela existe là où tu es.
  • En effet j'ai l'option Culture générale : repères bilbiques et mythologiques ou esthétique et spiritualité et l'option Initiation à l'ancien français. Je vais sérieusement m'intéresser à l'une d'entre elles puisque j'ai constaté que littérature du M-A et du XVII ième ont lieux aux même horaires. Je me suis laissé dire qu'il y'avait épreuve d'ancien français au CAPES, peut-être est-ce une piste pour m'aider à choisir ... merci en tout cas :)
  • Je suis actuellement en Terminale L, et je me destine à une première année en Lettres Modernes. Cependant, pour ne rien cacher, j'hésite affreusement quand au choix des options =S
    Je suis sûre d'une chose, c'est que l'enseignement n'est pas fait pour moi...
    Merci d'avance =)
  • Je suis sûre d'une chose, c'est que l'enseignement n'est pas fait pour moi...
    Mais pourquoi tu pars en fac de LM alors?O_o
  • Je crois que je me suis mal exprimée =X

    Ce que je voulais dire, c'est que pour les infos que l'on a, dans 80% du temps, lettres modernes = débouche sur les métiers de l'enseignement ( et qui me rebute complètement ).
    C'est pourquoi je suis complètement perdue au niveau du choix des options. Pour l'enseignement même en LM il n'y aura, je pense, pas de problêmes, puisque la littérarure est ce que j'aime par dessus tout.
  • J'avais bien compris : tu ne veux pas être prof. Mais je réitère ma question, pourquoi la fac de LM, dans ce cas ? Ce n'est pas une option qui va te permettre de trouver d'autres débouchés tu sais... Il y a moyen de se réorienter après, mais c'est compliqué et ça rallonge le temps des études. On ne fait pas des études juste pour le plaisir, il faut voir plus loin... Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ? A part si tu envisages d'être bibliothécaire ou quelque chose dans ce goût-là, je ne suis pas certaine que ce soit la bonne filière.
  • Il y a plusieurs options notamment la communication ou même le cinéma et le théâtre qui peuvent te diriger vers des métiers de la culture, si tu te réoriente un peu en master bien sur...
  • Je ne suis pas d'accord avec Aurélie.
    Moi aussi j'ai choisi Lettres Modernes (Je suis en Terminale L) et je n'ai pas envie de devenir professeur et alors ? Il n'y a aucun mal à ça et la filière Lettres n'est pas une filière fermée ! :mad:
    Bien au contraire, elle nous ouvre l'esprit et nous permet d'être plus critique, etc. :)
    Et puis maintenant, il y a le choix entre deux parcours " Enseignement & Recherche" ou " Métiers de l'entreprise" (un truc comme ça).
    Et puis, on peut faire des études ce n'est pas inutile et même quand c'est pour le plaisir. On en tire toujours quelque chose et cela élargie nos connaissances...
    Comme options moi j'ai envie de prendre Littérature anglaise car c'est très demandé de nos jours de bien parler anglais et puis si en plus tu sais carrément analyser c'est encore mieux , je pense.
    Mais j'ai aussi l'intention de prendre Histoire d'art, option très demandée à ce qu'on m'a dit...
    Enfin, bref avec cette filière tu peux faire d'autres choses que professeur
    ;)
  • Bien sûr que c'est bien d'apprendre, même pour le plaisir. L'ouverture d'esprit est essentielle, et les études en sciences humaines sont formidables de ce point de vue, mais à côté de ça il faut, si on veut travailler en entreprise, des compétences que les recruteurs vont pouvoir exploiter.

    Un jour il va falloir gagner un salaire, et là il y a toujours le risque de déchanter. Si la personne part en toute connaissance de cause en sachant qu'il sera quelque peu difficile de se réorienter, alors tout va bien, mais je préfère mettre les gens au courant.
    Enfin, bref avec cette filière tu peux faire d'autres choses que professeur
    En quoi est-ce que tu le démontres dans ton message ? Désolée, je vais être brutale, mais les entreprises se ficheront que tu aies suivi l'option "littérature anglaise" ou "histoire de l'art" (à part cas particuliers). Au mieux, ça permet d'entretenir la conversation pendant l'entretien de motivation si par chance le recruteur est passionné, mais c'est tout. Tu ne pourras en tout cas pas le mettre sur ton CV.

    Je ne dis pas que la fac de LM condamne pour l'éternité au professorat, il y a les concours de la fonction publique, et le travail en entreprise. Mais il faut savoir que pour bosser dans une boîte, il faudra presque toujours envisager une formation complémentaire.

    Partir en fac de LM avec un projet précis en se disant "après ma licence, je ferai tel master pro, telle préparation au concours, j'irai dans telle école", c'est un beau projet. Partir en fac de LM sans projet précis, ça implique d'être conscient que LM ne suffira pas forcément.

    PS : contrairement à ce que tu sembles croire, bibi_issy, je ne suis pas anti-études littéraires. J'ai fait khâgne, et maintenant je suis en fac d'anglais, donc tu vois...
  • Lol je n'ai pas dit que tu étais antiétudes littéraires !
    Je ne te connais pas pour le savoir !
    Mais je ne suis pas d'accord enfin pour ma part j'ai déjà quelques idées et cela n'a rien à voir avec les métiers d'entreprises ou d'enseignement...
    Mais il n"y a pas que documentaliste ou ce style là.
    Avec des études littéraires tu peux t'en sortir dans des métiers comme le journalisme exemple: journaliste littéraire, critique etc.
    C'est vaste ! Ou même (je ne sais pas si j'invente) Avocat du patrimoine (?)...
    Puis avec option histoire d'art tu peux faire quelque chose dans les musées non ?
    Bref... Voilà
  • Eh bien pour être journaliste, il faut faire une école de journalisme, sinon, c'est très très difficile de trouver du boulot.
    Pour être avocat, il faut faire du droit.
    Pour être conservateur de musée, c'est un concours, bonjour la compétition face à des gens qui ont un master d'histoire de l'art.

    Ceci étant, il y a toujours moyen de s'en sortir, avec du travail et de la volonté :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.