Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Je ne comprends pas les différences entre les aphorismes, dictons et proverbes. Je trouve les dicos pas très clairs.

Connaissez-vous des phrases qui soient des aphorismes sans être des dictons ? Ou des phrases qui soient des dictons mais non des proverbes, etc.
Ou ces mots sont-ils des synonymes ?

Merci.

Réponses

  • Peut-être une amorce d'explication ici
    Il semble que dans l'exercice, la première phrase soit une maxime et les deux suivantes des proverbes.
    A noter : il faudrait selon certaines sources écrire la troisième phrase un tiens...
  • Et pour cause, c'est l'impératif de "tenir".
  • En cherchant du côté de l’étymologie des mots « proverbe » et « dicton », on trouve de nombreux synonymes : sentence, adage, maxime, aphorisme, apophtegme, précepte, avec chaque fois des petites nuances.
    Le proverbe, du latin « proverbium » (« la parole en avant »), est, à proprement parler, une phrase complète, devenue commune, qui, sous une forme imagée, propose une certaine vision du monde.
    Le dicton vient du latin « dictum », du verbe « dicere » (« dire »). C’est ce qui se dit, ce qui se rapporte, en faisant référence à l’expérience, au savoir des anciens.
    La sentence (de « sententia » : sentiment, opinion) exprime une opinion morale formulée en une phrase. Elle se présente souvent sous une forme abstraite destinée à amener une réflexion.
    L’adage (étymologiquement : affirmer) donne également une directive morale, mais sa forme est plus abrégée, comme par exemple : « Bon chien chasse de race. »
    La maxime (= « le plus grand ») est une réflexion qui exprime une vérité qui se veut incontestable. Les maximes, qui sous-entendent qu’il n’y a rien de plus grand, servent de règles dans toutes les disciplines.
    L’aphorisme (étymologiquement : délimiter, définir) est une courte maxime, une sentence renfermant un grand sens en peu de mots.
    L’apophtegme (du grec « apophtegma ») est une maxime, une opinion exprimée d’une manière dogmatique ; c’était initialement une parole mémorable d’une personne illustre.
    Le précepte (de « praecipere » : prendre avant, prendre le premier) est une sorte de recommandation, de règle tirée d’un enseignement, une leçon. Cela revoie à un précepteur, un éducateur.
    cafés philo
  • Mille mercis, Anne.
  • Bonsoir Anne,
    Merci pour ces ressources, pourriez-vous donner vos sources svp?
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Regarde bien, Anne a donné le lien juste en-dessous de sa citation :
    http://cafes-philo.org/2014/03/proverbes-et-dictonsune-philosophie-populaire/
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.