Dans quelle mesure les accessoires sont-ils indispensables au théâtre ?

Bonjour à tous, je suis en 1ère S et je dois faire ma première dissertation, dont voici le sujet: Dans quelle mesure les accessoires sont-ils indispensables au theatre?

Je dois faire un plan dialectique, donc Thèse (I), Antithèse (II) et dépassement (III).

Voilà touts les extraits que j'ai étudiés sur l'objet d'étude du theatre (Le nom de la séquence: Accessoires indispensables au theatre) et ce que j'en retiens:

-Le Cid de corneille, l'accessoire est l'épée.
-L'Avare de Molière, l'accessoire est une cassette.
-Le mariage de Figaro, le ruban et le bonne.
-Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, la lettre.
-Le Roi se meurt de Ionesco, le sceptre et la couronne.

Voilà, j'ai plusieurs idées comme vous pouvez le voir, mais je n'arrive pas à faire une reformulation du sujet, et je ne comprends pas pourquoi il faut trouver notre propre problématique ensuite. Puis pour la répartition de mes idées dans le plan Dialectique je suis perdue. Aidez-moi SVP. :)

Réponses

  • Les accessoires sont importants, un objet ou un vêtement peut parfois être au coeur d'une scène (une lettre, un chapeau, un bâton...). Mais qu'est-ce qui te paraît vraiment primordial au théâtre ? Les accessoires sont-ils si importants que cela ? Ne peut-on pas imaginer que les acteurs s'en passent et jouent la scène autrement ?
  • Merci de votre réponse, mais le sujet de la dissertation sont les accessoires qui comme nous pouvons le voir montre des caractères de certains personnages ou encore crée une réaction à leurs simple vu. Mais parler des jeux d'acteurs... seraient un hors sujet selon moi. Raison pour laquelle j'aurais besoin d'aide pour reformuler le sujet de la dissertation, puis donner une problématique répondant à chaque partie de mon plan. Or ce plan, j'ai vraiment du mal à l'organisé, je suis dessus depuis 2 jours mais j'ai un blocage. Je trouve l'exercice de dissertation assez compliqué...
  • Et bien je viens de te le donner le plan :I. les accessoires sont indispensables pour telle et telle raison II. mais les accessoires ne font pas tout. Il faut ensuite trouver la synthèse.
    Ce que je t'ai répondu correspondait bien au sujet que tu as donné. Peu importe que que ce soit pour le caractère, pour le tragique, pour le comique, etc. Il faut voir tout ce qu'apportent les accessoires dans une première partie pour montrer qu'ils sont indispensables. Puis il faut (pour l'antithèse) prouver que finalement on peut s'en passer, le texte, les personnages, le jeu des acteurs étant plus importants.
    Donc selon toi le texte et le jeu d'acteur n'ont aucune importance pour dévoiler le caractère d'un personnage ?
  • Merci, est-ce une bonne problématique: Dans quelle mesure les accessoires ont un rôle limité au théâtre?
  • Merci, est-ce une bonne problématique: Dans quelle mesure les accessoires ont un rôle limité au théâtre?

    Ce n'est pas une problématique du tout !

    Ce qui est problématique, c'est le sujet. En effet, le Tlfi définit ainsi le substantif accessoire
    . TH. et CIN. (subst.)
    a) Objets nécessaires à la représentation ou à la scène :

    Si nous pratiquons l'exercice oulipien de traduction synonymique, votre sujet devient :
    Dans quelle mesure les accessoires sont-ils indispensables au theatre? =
    Dans quelle mesure les objets nécessaires à la représentation ou à la scène sont-ils indispensables au theatre?

    Bref, ce qui est nécessaire est-il vraiment nécessaire ?

    Ce qui est une excellente problématique.
  • Je m'en tiens à ma problématique, car je remarque que ce n'est pas du tout ça ce que je cherche, mais merci quand même... étant donné que dans ma fiche méthode donner par le professeur, il y a marqué distinguer annonce du sujet et problématique.
    L'annonce du sujet est sous forme de plusieurs questions que l'on se pose.
    Ca amène la problématique qui englobe toutes ces questions.
  • Bonsoir, quelles sont les effets des accessoires visibles sur scène lors d'une représentation théâtrale sur les spectateurs. Merci d'avance!
  • Allez voir une pièce, vous répondrez vous-même à votre question.
  • Ce n'est pas l'envie qui m'en manque...
  • Ou bien visionnez des captures de mise en scène, représentations filmées de la salle, donnant une assez bonne idée de ce qui se passe en scène.
    Sans cela vous avez tout du sourd qui discute la musique et de l'aveugle qui parle de couleur...
  • Un bon exemple : la célèbre scène de la vengeance de Scapin dans les Fourberies (III,3), dans la mise en scène de Jean-Louis Benoît, avec Philippe Torreton dans le rôle de Scapin (éditée en DVD).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.