Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour à tous

alors voilà,..

je souhaite finir mon descriptif une bonne fois pour toute mais je manque d'inspiration.

Je dispose de pas mal de poèmes qui m'intéressent, mais pour remplir le descriptif, il me faut poser une problématique, et écrire les différentes perspectives. Avant c'était l'inverse. J'avais uniquement la problématique, mais ni la perspective, ni les lectures qui allaient avec...

En poésie, l'œuvre que je souhaite étudier est "Quand vous serez vieille.. des Sonnets pour Helene .


Comme je suis interessée par 2 poèmes (sur le theme du temps) trouvés sur Poetica.fr, je pense faire une première problematique sur le thème du temps.
Spectatrice de la vie de Rhita Benjelloun http://www.poetica.fr/poeme-2161/rhita-benjelloun-spectatrice-de-la-vie/
Saisir l'instant d'Esther Granek http://www.poetica.fr/poeme-943/esther-granek-saisir-instant/
et je ne trouve pas de problematique à choisir ni de perspective à choisir.


et la 2ème problematique je souhaite en faire une sur le lien entre "le poete et la poesie amoureuse",
mais il y a un vaste choix en matière de lecture analytique, et je ne sais que choisir.

EDIT: pour trouver un eclairage sur la consigne de ma problematique, je suis allée sur le site de mon academie, et il est noté, mot par mot "Dans la même logique, rappelons qu’il ne faut en aucun cas inscrire dans le descriptif la problématique choisie en classe pour chaque lecture analytique" http://lettres.ac-creteil.fr/IMG/pdf/descriptif_eaf.pdf pourtant dans la page qui suit, le champs problematique est à remplir. Que faut-il mettre alors??


Pourriez vous m'aider svp?
merci
Mots clés :

Réponses

  • Bonsoir

    je vais rejoindre ce post au vu de mon sujet sans reponse.

    J'aimerais avoir une idée de problematique dans l'objet d'etude sur la poesie. Je cherche une question sur le theme du temps en poesie ainsi que des idées de perspective d'etude.


    Je souhaite travailler sur :

    "Quand vous serez vielle.." des Sonnets pour Helene de Ronsard,
    lecture analytique (il m'en manque un troisième):
    Spectatrice de la vie de Rhita Benjelloun
    Saisir l'instant d'Esther Granek
    •???????
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir,

    Essayons d'avancer sur la piste du temps telle que tu l'envisages :
    Le poète, pourvoyeur d'éternité
    ou
    la poésie, source d'immortalité
    ou
    le défi au temps
    à noter que ce parcours rejoint souvent le thème amoureux, prédominant dans l'élégie

    Quelques poèmes
    Remords posthume de Baudelaire
    L'Ennemi du même
    Les Phares du même
    Antiquités de Rome XV du Bellay
    un homme passe sous la fenêtre et chante d'Aragon
    Le Pont Mirabeau d'Apollinaire
    Le Lac de Lamartine

    Pour te permettre éventuellement d'élargir tes recherches :

    A quelles autres notions le temps est-il lié ? amour, mort, disparition…

    Temps qui fuit
    Temps et durée
    Temps irréversible
    Présent impalpable, futur qui devient du passé
    Valeur des temps en français : qu'en déduire pour la stylistique ?
    Temps et eau, fleuve...
    saisons
    Durée et temps
    Avenir et espoir, rêve
    Passé et regret
    Dieu et le temps
    Présent et insatisfactions
    Poèmes sur l'horloge
    Efficacité et procrastination
    Le temps qui s'arrête dans la rêverie
    La double postulation baudelairienne
    Voyage dans le passé ou le futur
    Le temps cyclique
    Temps et référence (par ex. Jésus-Christ)
    Époque : "voici venir le temps des assassins" de Rimbaud, les Temps modernes de Chaplin...
    Les âges de l'humanité chez Vigny, âge de fer, âge d'or
    Présent et occasion manquée : Contemplations Vieille chanson du jeune temps de Victor Hugo
    Temps mythiques et épopée
  • Merci Jean-Luc

    le sujet de "La poesie, source d'immortalité" me plait bien.
    Par contre je ne sais pas si je peux la mettre en "problematique" car elle doit etre sous la forme d'une question.

    Comme "perspective": temps qui fuit, temps et durée, passé et regret, avenir et espoir, efficacité et procranation.. plein de chose me parlent,... je peux en citer combien sur mon descriptif?

    En lecture analytique je n'ai que ces 2 là..

    "Spectatrice de la vie" de Rhita Benjelloun http://www.poetica.fr/poeme-2161/rhita-benjelloun-spectatrice-de-la-vie/
    "Saisir l'instant" http://www.poetica.fr/poeme-943/esther-granek-saisir-instant/

    Au vu de ce que j'ai, pensez-vous que je doive les enlever et les remplacer par quelques unes de votre liste? (Il est vrai que les poésies que j'ai choisi ne sont pas connues de l'enseignement..)

    Merci pour votre réponse!
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Reprenons les questions une par une.

    Transformer un thème en problématique n'est pas difficile.
    Par ex. La vocation du poète est-elle, à la suite d'Orphée, de vaincre la mort ? Clin d'oeil au lyrisme...
    Le poète, homme de son temps, est-il celui qui doit inventer un langage intemporel ?
    Le lyrisme amoureux peut-il transcender le temps ?...

    Les perspectives d'étude dépendent bien sûr du choix des poèmes. Il vaut mieux ne pas dépasser quatre ou cinq.

    Quant au choix des poèmes il vaut mieux rester classique, en retenir cinq ou six. En ce domaine Baudelaire est incontournable, Lamartine (Le Lac) trop connu; En conclusion je reprendrais ma liste sauf le dernier titre. Ne pas oublier qu'avec la poésie, les aspects formels sont prédominants. La liste que je t'ai fournie devrait bien nourrir cet aspect. Si tu veux garder un de tes premiers choix, enlève un Baudelaire.
  • Merci.


    Je pense avoir trouvé une problématique, mais je ne sais pas si sa formulation est bonne:
    Comment se manifeste l'immortalité dans l'écriture poétique?

    J'ai choisi 5 perspectives: Le temps qui fuit, temps et durée, passé et regret, avenir et espoir, efficacité et procrastination.


    espérant que tout soi bon jusque là...
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Cette problématique par le "comment" met bien en perspective les aspects formels.
    Je la reprendrais comme suit "Comment l'écriture poétique peut-elle viser (ou envisager) l'immortalité ?"
  • En effet, ça prend une autre tournure..


    Ma problématique sera alors:
    "Comment l'écriture poétique peut-elle viser l'immortalité?"

    Mes 5 perspectives:
    Le temps qui fuit, temps et durée, passé et regret, avenir et espoir, efficacité et procrastination


    Pour les poèmes, comme Baudelaire est un incontournable, je vais prendre son "Horloge".
    Pour le reste des poèmes que vous avez proposé, je n'ai pas compris leurs sens donc je ne pourrai pas.


    Si vous avez d'autres poèmes à me proposer, disons des poèmes connus des examinateurs et qui pourraient leurs sembler interessant (connus et intéressants, voilà ce qui me coince...) ça me cadrera déjà dans mes recherches.
    En attendant je continue de chercher,..plus que 5 à trouver.


    J'ai oublié de preciser: des poèmes en rapport avec les perspectives du temps qui fuit, temps et durée, passé et regret, avenir et espoir, efficacité et procrastination

    EDIT: J'ai dans ma liste de lectures analytiques:
    • L'horloge de Baudelaire
    • Le temps a laissé son manteau de Charles d'Orleans
    • à Mademoiselle Louise B de Victor Hugo..
    plus que 3...

    Si ce que j'ai choisi n'est pas assez intéressant, dans ce cas je vous laisse me proposer et je choisirai parmi vos propositions. Je pense que ça serait la meilleure chose à faire.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Le pont Mirabeau d'Apollinaire est tout à fait approprié et facile.
  • Finalement je vais travailler ces textes.

    • Remords de Baudelaire
    • Antiquités de Rome XV du Bellay
    • Un homme passe sous la fenetre et chante d'Aragon
    • Le Pont Mirabeau d'Apollinaire



    ..plus que 2

    Merci
  • Je pense avoir trouvé une problématique, mais je ne sais pas si sa formulation est bonne:
    Comment se manifeste l'immortalité dans l'écriture poétique?
    Ce n'est pas une problématique, c'est une étiquette, une annonce : je vais dire comment...

    Une problématique, c'est la mise en évidence d'un problème . Il faut chercher une contradiction, et la formuler à l'aide d'une antithèse : décrire l'indescriptible, liberté de la poésie ou poésie de la liberté...
  • Bonsoir Délia


    Vous voulez dire que ce n'est pas une problématique que je dois trouver pour mon descriptif mais plutôt une annonce?
    Ou bien que la formulation de ma , soit disant, problématique n'en n'est, finalement, pas une?

    Je n'ai pas compris votre message.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    J'aime bien Jeu de construction d'Eluard.

    Tu peux regarder cette discussion

    https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic18876-chassignet-assiedstoi-sur-le-bord-dune-ondante-riviere.html
  • Vous voulez dire que ce n'est pas une problématique que je dois trouver pour mon descriptif mais plutôt une annonce?
    Vous devez organiser votre descriptif selon vos objets d'étude. Ces objets d'étude sont obligatoires. Vous regroupez les textes choisis et ce regroupement vous donnera une problématique. Le jeu des ressemblances et des différences peut vous en suggérer.
    Ne vous limitez pas à la thématique des textes, cela vous conduit droit à la paraphrase. Travaillez aussi la technique de l'écriture poétique.
    La phrase qui vous inquiète :
    Dans la même logique, rappelons qu’il ne faut en aucun cas inscrire dans le descriptif la problématique choisie en classe pour chaque lecture analytique"
    , de lui laisser la liberté de trouver une question liée à une autre problématique..
    Ou bien que la formulation de ma , soit disant, problématique n'en n'est, finalement, pas une?

    En effet : votre prétendue problématique n'est qu'un titre. Elle ne met en évidence aucun problème.
  • il s'agit d'un poème "Assieds-toi sur le bord d’une ondante rivière..."de Chassignet Est-ce bien cela?

    Je ne connais pas ce poème, mais si vous le pensez interessant de l'etudier pourquoi pas?

    j'aimerais bien etudier des poèmes connus mais qu'on a pas l'habitude de voir aux oraux d'EAF,..
  • Je ne connais pas ce poème, mais si vous le pensez interessant de l'etudier pourquoi pas?

    Je ne le connais ps non plus. C'est une mauvaise idée de choisir des textes que l'on n'a pas lus !
  • Je crois que j'ai compris...

    Je dois donc choisir en premier lieux mes textes, puis choisir par la suite une problématique.

    à choisir seule, je cours le risque d'avoir un texte que l'examinateur n'aura peut-être jamais entendu parler..
    cela ne risque t-il pas d'aller en ma defaveur? peut-être que mes textes choisis au final seront trop pauvres à analyser. je ne sais pas comment dire..



    EDIT: Est-ce que, dans les lectures analytiques, nous pouvons prendre plusieurs texte d'un même auteur?
  • à choisir seule, je cours le risque d'avoir un texte que l'examinateur n'aura peut-être jamais entendu parler..

    Un examinateur qui ne connait pas un texte ne le choisit pas, tout simplement... Votre descriptif doit comporter quinze ou vingt textes, il en connait forcément un ou deux.

    au fait :
    un texte que l'examinateur n'aura peut-être jamais entendu parle.. dites mieux : un texte dont l'examinateur n'aura peut-être jamais entendu parler..
  • Comment?! 20 textes analytiques seulement?? Ce n'est pas 30 ou 36 maximum?!!
    pardonnez moi, je suis surprise car je n'ai lu ça nulle part malgré mes recherches.
    J'aimerais pourtant vous croire!

    (au faite, merci pour la correction!)


    EDIT
    Je recherche un poème du 17ème siècle ou du 18ème sur le thème du temps. Si vous pouviez m'aider.. merci!
  • Je n(ai pas les textes de référence sous les yeux, mais le minimum exigible est de cinq textes par séquence et de quatre séquences.
  • La "norme" est de 20/25 textes en lecture analytique pour les S et ES, environ 30 pour les L. Tu as plusieurs textes du même auteur lorsque tu as choisi son oeuvre intégrale. Par exemple si tu choisis comme roman Le père Goriot en oeuvre intégrale, tu prends environ 2 ou 3 lectures analytiques dans ce roman.
    L'examinateur reçoit à l'avance les descriptifs officiels envoyés par les établissements. Il peut prendre le temps de découvrir les textes qu'il ne connaît pas pour interroger les élèves. En revanche pour ceux qui passent en candidat libre, on découvre parfois le descriptif le jour même. Dans ce cas très peu d'examinateurs vont choisir un texte ou un auteur dont ils n'ont jamais entendu parler il me semble. Il est un peu délicat de préparer une problématique et des questions pour interroger l'élève dans ces circonstances.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.