Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Après si + indicatif présent, on trouve l'indicatif ou l'impératif, nous disent les grammaires. Pourtant, on entend parfois le conditionnel suivre un indicatif présent, par exemple :
Si tu trouves des billets, tu pourrais nous rejoindre.
S'agit-il d'un emploi fautif ?

Merci.

Réponses

  • Non, ce n'est pas fautif. Tout dépend de ce que l'on veut exprimer. Le conditionnel est un futur hypothétique.

    Dans votre phrase, on ne s'engage pas sur la réalité de cette possibilité : "tu pourrais" équivaut à "tu pourras peut-être". ;)
  • Si, c'est fautif.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Hum, c'est bien péremptoire.
    Si tu as le temps, pourrais-tu nous expliquer pourquoi c'est fautif ?
  • JehanJehan Modérateur
    Effectivement, ici, le conditionnel me semble admissible.
    Il n'exprime pas vraiment une hypothèse, mais une atténuation polie.
  • Pourtant les grammaires ne parlent jamais de cette possibilité...
  • Dans votre exemple, la possibilité est liée au verbe "pouvoir".

    Par ailleurs, une grammaire ne peut jamais envisager tous les cas possibles et imaginables ! :rolleyes:
  • La plupart des grammaires parlent de l'atténuation liée au conditionnel dans les valeurs du conditionnel, mais évidemment pas quand elles traitent du système hypothétique.
  • JehanJehan Modérateur
    Si tu trouves des billets, tu pourrais nous rejoindre.

    Ici, le conditionnel de pouvoir suivi de l'infinitif exprime en fait une sorte d'ordre atténué, de simple suggestion.
    Si l'impératif est admis dans la principale après si + indicatif présent, il serait logique, par extension, que cette tournure à valeur d'impératif atténué soit également admise.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.