Bonjour, :)

J'ai un cours (de Grec moderne, mais ça n'a pas d'importance) qui utilise les termes nominatif & accusatif. Je n'arrive pas à comprendre. J'ai bien sûr lu des explications sur internet mais je ne suis pas sûre d'avoir compris. :rolleyes: Pouvez-vous m'expliquer avec vos propres mots ce que ça veux dire (en utilisant des exemples en français, si vous le pouvez!)? Je ne cherche pas à savoir ce que signifient ces termes en Grec ou dans une autre langue mais juste ce que ça signifie globalement. ;)

Je vous remercie par avance de m'apporter votre aide!
«1

Réponses

  • Dans la phrase : "Mon père se promène", "Mon père" est employé en fonction de sujet.
    En grec moderne, ce groupe nominal sera mis au nominatif.
    Ὁ πατέρας μου περπατᾶ.
    Dans la phrase : "J'aime mon père", "mon père" est employé en fonction d'objet (direct).
    En grec moderne, ce groupe sera mis à l'accusatif.
    Ἀγαπῶ τόν πατέρα μου.
    Comme la fonction des noms est indiquée par la terminaison, l'ordre des mots n'est pas aussi contraint qu'en français ; je peux donc dire sans faire d'incorrection, mais avec un simple effet de sens :
    Τὸν πατέρα μου ἀγαπῶ.
  • Bonjour Jacques,

    En plus du reste, tu connais aussi le grec moderne ?!?!
  • JehanJehan Modérateur
    Et grâce à son accusatif en -n, même souplesse dans l'ordre des mots en espéranto :

    Mon père se promène.
    Mia patro promenas.
    Promenas mia patro.


    J'aime mon père.
    Mi amas mian patron.
    Mian patron mi amas.
  • Hippocampe a écrit:
    Bonjour Jacques,

    En plus du reste, tu connais aussi le grec moderne ?!?!

    Bonjour Jehan,

    En plus du reste, tu connais aussi l’espéranto ?!?!
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, cela m'a intéressé dès mes années de lycée, ce qui ne me rajeunit pas !

    Tu sais qu'il y a un fil là-dessus, dans cette même rubrique.
    https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic40342-ressources-pour-apprendre-lesperanto.html
  • Ne faisant pas partie de la question je me permets néanmoins de signaler que les deux termes sont employés aussi en allemand:
    Nominativ et Akkusativ. Concernant l'ordre des mots quant aux exemples donné ci-dessus:

    Mein Vater geht spazieren (Mon père se promène) Mein Vater c'est le "Nominativ =Subjekt)
    Mais on pourrait dire aussi:Spazieren geht mein Vater . Mais c'est le verb (spazieren) qui est accentué dans ce cas.

    Mein Vater liebt mich
    Mein Vater c'est toujours le Nominativ=Subjekt. Et "mich" c'est l'Akkusativ.
    Là l'ordre des mots peut changer aussi : Mich liebt mein Vater
    Seulement c'est "mich" qui est accentué.
  • Tout ça pour dire que :

    Nominatif = groupe ayant une fonction nominale
    Accusatif = groupe ayant une fonction COD

    Le chat mange la souris
    (Le chat est au nominatif, la souris est à l'accusatif)

    /!\ Attention avec les verbes d'état !
    Vador : Je suis ton père !
    ("Je" est au nominatif mais "ton père" est un complément du nom donc soit nominatif soit génitif selon les langues)
  • Avec mes excuses, mais :

    Nominatif = groupe ayant une fonction nominale
    Accusatif = groupe ayant une fonction COD


    Vous confondez ici nature et fonction ; "fonction nominale" n'a pas de sens.

    Le chat mange la souris
    (Le chat est au nominatif, la souris est à l'accusatif)


    /!\ Attention avec les verbes d'état !
    Vador : Je suis ton père !
    ("Je" est au nominatif mais "ton père" est un complément du nom donc soit nominatif soit génitif selon les langues)


    "ton père" est attribut du sujet : dans la plupart des langues, il sera au nominatif.
    Il peut être éventuellement à un autre cas dans certaines langues, mais seulement si l'attribut exprime une catégorie dans laquelle on fait entrer le sujet, pas parce qu'il sera "complément de nom".
    "Cet homme est mon père" (cet homme = mon père)
    "La baleine est un mammifère" (la baleine fait partie des mammifères)
    C'est peut-être la raison pour laquelle vous parlez de génitif ? A quelle langue songez-vous ?
  • :( Merci, mais c'est encore pire que ce que je croyais, j'ai du mal à comprendre.

    Moi et la grammaire, ça fait 2 (deux).

    Voici l'explication du professeur :
    En grec moderne il existe quatre cas :

    Cas Nominatif : c'est le cas du sujet du verbe. Tout verbe se trouvant dans une forme conjuguées a forcément un sujet au nominatif, qu'il soit explicite ou sous entendu (?). On met à ce même cas toute épithète qui se rapporte au sujet, et, le cas échant, l'attribut du sujet. Exemples :

    Ειμαι 'Ελληνας -> Je suis grec. Dans cette phrase, le verbe est Ειμαι (1ere personne du singulier du verbe être). Le sujet est sous entendu (la terminaison du verbe suffis à rendre évidence la personne du verbe). 'Ελληνας (grec), l'attribut de ce sujet sous-entendu est au nominatif. <--- S'il vous plais expliquez moi. Je suis désolée mais j'ai beau relire j'ai l'impression qu'il me manque des neurones. J'étudie l'arabe depuis plus longtemps et je me demandais si c'était pareil parce que l'explication par rapport à la langue arabe est beaucoup plus clair étrangement. Si quelqu'un connaît les cas arabes et pouvaient me confirmer ça... :( J'ai honte mais je ne suis toujours pas sûre d'avoir compris.
  • Je suis grec.
    En français : je est le sujet du verbe suis, grec est l'attribut de ce sujet (je m'attribue la qualité de grec)
    Eἶμαι Ἕλληνας (j'écris les esprits bien qu'on ne les utilise plus à l'heure actuelle).
    En grec : Pas de sujet exprimé, on n'en a pas besoin ici, Ἕλληνας est l'attribut de ce sujet sous-entendu, il est donc au nominatif.

    Mais vous me semblez aborder la langue d'une façon bien théorique... Quant aux quatre cas, j'aimerais bien les voir, car dans la pratique, on tend à n'en utiliser que deux ; le génitif pluriel est presque tombé en désuétude.
  • Vous découvrez une langue à déclinaisons ce qui est s dépaysant pour les locuteurs des autres langues.

    Tout part d'un principe simple à formuler : dans ces langues la forme des noms (et aussi des adjectifs et des pronoms) varie selon leur fonction. Chacune de ces variations est dite cas et ces cas ont reçu des noms pour la commodité de l'analyse grammaticale.
    On nomme donc nominatif le cas correspondant à la fonction sujet.
    On nomme donc accusatif le cas correspondant à la fonction complément d'objet direct.


    Cela dit, relisons votre cours :

    Voici l'explication du professeur :
    En grec moderne il existe quatre cas :
    Jusqu'ici, pas de problème : quatre formes possibles pour les substantifs grecs, et seulement quatre.
    Cas Nominatif : c'est le cas du sujet du verbe. Tout verbe se trouvant dans une forme conjuguées a forcément un sujet au nominatif, qu'il soit explicite ou sous entendu
    Cas du sujet, nous sommes d'accord.
    Sujet explicite : sujet exprimé. (En français, le sujet est toujours exprimé, c'est-à-dire représenté par un mot de la phrase.)
    Sujet sous-entendu : aucun mot de la phrase n'est sujet, la forme du verbe suffit à exprimer la personne.
    On met à ce même cas toute épithète qui se rapporte au sujet, et, le cas échant, l'attribut du sujet.
    Autrement dit, le nominatif est le cas du sujet et de tout le groupe sujet, adjectifs épithètes, adjectifs attributs et noms attributs.
    Exemples :
    Ειμαι 'Ελληνας -> Je suis grec. Dans cette phrase, le verbe est Ειμαι (1ere personne du singulier du verbe être).
    Là, je proteste : la première personne du singulier du verbe être est je suis. Le verbe être est un verbe français, quand vous parlez du verbe grec, il faut dire le verbe ειναι.
    Le sujet est sous entendu (la terminaison du verbe suffis à rendre évidence la personne du verbe). 'Ελληνας (grec), l'attribut de ce sujet sous-entendu est au nominatif.

    Le sujet n'est pas exprimé par un terme distinct. Il est contenu dans la terminaison μαι.
    Comme il s'agit d'une copule, d'un verbe servant à relier un thème (ce dont on parle) à un propos (ce qu'on en dit) le propos est au même cas que le thème.
    Autrement dit : thème (non exprimé ici) au nominatif, propos au nominatif aussi.
    Le français a une construction parallèle :
    Le chaton (thème masculin singulier) est (copule) tigré (propos :adjectif qualificatif au masculin singulier.
    J'ai cherché être précise et claire mais n'hésitez pas à me demander des précisions.
  • A l'allemand :
    Le chien de ma soeur : [Der=nominatif masc sg] Hund [meiner=génitif fem sg] Schwester

    Edit : effectivement, avec simplement "Je suis ton père" ton père sera au nominatif et pas génitif, mea culpa
  • J'ai beau relire... Au secours !
    Cette année j'ai mis du temps à me mettre au travail, et maintenant c'est la cata !
    Ne perdez pas patience s'il vous plais, il faut que je comprenne (je suis sûre que les autres auraient déjà saisis mais moi, là maintenant, non :( ).

    Alors dans la phrase : Είμαι Ελληνίδα
    Ei = verbe et μαι = sujet sous entendu & c'est Ελληνίδα qui est attribut du sujet, c'est à dire sa description en quelque sorte?
    Mais un sujet au nominatif ça signifie juste tous simplement que le sujet est sous entendu, c'est bien ça ?
    J'ai l'impression qu'on rend l'explication beaucoup plus difficile qu'elle ne l'est en réalité. Pour comprendre personnellement, j'ai besoin de voir de nombreux exemple :rolleyes:

    Sinon dans la suite du cours :

    Η Τερεζα ειναι απο την ιταλια (Teresa est d'Italie / Teresa vient d'Italie). Dans cette phrase, le verbe est ειναι (troisième personne du verbe être). Le sujet est Η Τερεζα. την ιταλια (d'italie) est un complément de lieu. <-- ça aussi c'est au cas nominatif ... Alors là je suis perdue... :(

    Merci encore pour votre aide, j'ai aussi du mal avec les termes grammaticaux !
  • Heureusement que vous n'apprenez pas le finnois ! :D :D

    Bon, on va reprendre pas à pas jusqu'à ce que vous compreniez.

    Alors dans la phrase : Είμαι Ελληνίδα
    Ei = verbe et μαι = sujet sous entendu & c'est Ελληνίδα qui est attribut du sujet, c'est à dire sa description en quelque sorte?


    En effet, vous n'avez pas compris ; είμαι est un verbe dont le sujet n'est pas exprimé du tout ; si je voulais l'exprimer, je dirais :
    Ἐγὼ εἶμαι Ἑλληνίδα : Moi, je suis grecque.
    C'est comme en français, dans la phrase : "Il prit ses affaires et partit" ; on n'a pas récrit le sujet devant "partit".
    Ἑλληνίδα est en effet attribut du sujet ἐγὼ sous-entendu, donc au nominatif.
    Ce qu'on appelle nominatif, c'est la forme que prend le nom quand il est sujet ou attribut ; ἐγὼ est au nominatif (féminin) singulier, Ἑλληνίδα est au nominatif féminin singulier parce que le sujet est féminin. Si le sujet est sous-entendu, comme c'est le cas de votre phrase de départ, on ne dit rien de lui, on dit simplement : s'il figurait, il serait au nominatif (féminin) singulier.

    Jusque là, est-ce que ça va ?
  • Alors dans la phrase : Είμαι Ελληνίδα
    Ei = verbe et μαι = sujet sous entendu & c'est Ελληνίδα qui est attribut du sujet, c'est à dire sa description en quelque sorte?

    Je ne connais pas le grec moderne, mais me fiant à la ressemblance avec le grec ancien, je corrige :
    Eiμαι, verbe à la première personne du singulier de l'indicatif ;
    Ei radical du verbe et μαι terminaison de première personne.

    Attribut est un terme grammatical : l'attribut est un terme relié au sujet par un verbe... de liaison.
    Vous pouvez dire que l'attribut décrit, si vous voulez.

    Vous écriviez : Ειμαι 'Ελληνας et maintenant vous écrivez : Είμαι Ελληνίδα.
    Pourquoi avoir modifié l'attribut ?

    Mais un sujet au nominatif ça signifie juste tous simplement que le sujet est sous entendu, c'est bien ça ?

    Sujet au nominatif c'est une règle de grammaire, valable pour toutes les langues à déclinaisons : le nominatif est le cas du sujet.
    Η Τερεζα ειναι απο την ιταλια (Teresa est d'Italie / Teresa vient d'Italie). Dans cette phrase, le verbe est ειναι (troisième personne du verbe être).
    Oui, sauf que ειναι n'est pas une forme du verbe être, qui est un verbe français écrit en lettres latines. C'est une forme du verbe grec dont le sens est être. Habituez-vous à ne pas mélanger.
    Le sujet est Η Τερεζα. την ιταλια (d'italie) est un complément de lieu. <-- ça aussi c'est au cas nominatif ... Alors là je suis perdue... :(

    Le complément est le groupe απο την ιταλια : απο, préposition, την ιταλια, groupe prépositionnel. De quel cas est suivie la préposition απο ? C'est à ce cas qu'est l'expression.
  • Heureusement que vous n'apprenez pas le finnois ! :D :D

    Bon, on va reprendre pas à pas jusqu'à ce que vous compreniez.

    Alors dans la phrase : Είμαι Ελληνίδα
    Ei = verbe et μαι = sujet sous entendu & c'est Ελληνίδα qui est attribut du sujet, c'est à dire sa description en quelque sorte

    En effet, vous n'avez pas compris ; είμαι est un verbe dont le sujet n'est pas exprimé du tout ; si je voulais l'exprimer, je dirais :
    Ἐγὼ εἶμαι Ἑλληνίδα : Moi, je suis grecque.
    C'est comme en français, dans la phrase : "Il prit ses affaires et partit" ; on n'a pas récrit le sujet devant "partit".
    Ἑλληνίδα est en effet attribut du sujet ἐγὼ sous-entendu, donc au nominatif.
    Ce qu'on appelle nominatif, c'est la forme que prend le nom quand il est sujet ou attribut ; ἐγὼ est au nominatif (féminin) singulier, Ἑλληνίδα est au nominatif féminin singulier parce que le sujet est féminin. Si le sujet est sous-entendu, comme c'est le cas de votre phrase de départ, on ne dit rien de lui, on dit simplement : s'il figurait, il serait au nominatif (féminin) singulier.

    Jusque là, est-ce que ça va ?

    Oui, jusqu'à là ça va (je crois). J'ai appris des langues comme l'hébreu et l'arabe (grammaire difficile) et j'ai trouvé ça plus logique pour moi, je ne sais pas pourquoi j'ai du mal avec le grec. J'arrive un peu à comparer, mais le problème c'est que ce sont des langues à flexions internes,. :/ Bref. J'ai juste du mal avec les termes "formes", "cas"... Et j'ai abandonné la grammaire française il y a très longtemps, donc je ne comprends pas les termes utilisés, désolée :/ j'essaye vraiment de lire les explications donnés sur internet, mais bon je ne sais même pas si j'ai compris :rolleyes:
    Sujet au nominatif c'est une règle de grammaire, valable pour toutes les langues à déclinaisons : le nominatif est le cas du sujet.

    Donc si j'ai bien compris dans une phrase (imaginez là en grec) telle que "la fille est belle" -> La fille = Sujet au cas nominatif & belle = attribut du sujet au cas nominatif. Tous les sujets sont au cas nominatif , ainsi que leurs attributs c'est ça ? J'ai bien compris ou je suis à l'ouest encore ?

    En langue arabe -> Nominatif = مرفوع (marfūʿ) est utilisé pour le • Sujet et donne à celui-ci une voyelle spécial (Raf'). En grec c'est une forme spécial aussi donc -> Par exemple, 'Ελληνας c'est le ς qui "montre" que l'attribut est au cas nominatif ?


    Jusqu'à là j'ai tout bon ? J'ai dû comparer avec l'arabe pour comprendre :rolleyes:
    Oui, sauf que ειναι n'est pas une forme du verbe être, qui est un verbe français écrit en lettres latines. C'est une forme du verbe grec dont le sens est être. Habituez-vous à ne pas mélanger.

    Excusez-moi je ne faisais que copier ce que le professeur avait lui-même écrit. :)
    Vous écriviez : Ειμαι 'Ελληνας et maintenant vous écrivez : Είμαι Ελληνίδα.
    Pourquoi avoir modifié l'attribut ?

    C'est une erreur excusez-moi.

    -> Par contre que signifie "On met à ce même cas toute épithète qui se rapporte au sujet, le cas échéant, l'attribut du sujet."?

    Et je n'ai toujours pas compris pourquoi la phrase Η Τερεζα ειναι απο την ιταλια (Teresa est d'Italie / Teresa vient d'Italie) -> est au cas nominatif -> Ce n'est pas plutôt au cas génitif ? (Dans mon cours pour le moment il n'y a que deux cas : Nominatif et Accusatif).

    --

    Sinon dans la suite du cours il y a :"En grec, outre "un, une" et leurs composés, deux autres adjectifs cardinaux et leurs composés se "déclinent" c'est-à-dire s'adaptent à la fonction du nom qu'ils déterminent : il s'agit des cardinaux trois et quatre."

    Puis il y a un tableaux avec Nominatif/accusatif/génitif et masculin, féminin, neutre
    Pouvez-vous me donner plusieurs exemples avec les cardinaux dans les trois cas ?
    :(
  • Non, ce n'est pas une erreur, Ellènida est simplement au féminin.
    Si vous voulez, j'écrirai des petits dialogues pour vous habituer aux cas. Mais actuellement, je n'ai pas le temps, et... je suis en classe (mes élèves font une rédaction, hi ! hi !) ;)
  • Ok, alors je suis encore à l'ouest :D
  • Je répondrai à toutes vos questions quand j'aurai un peu plus de loisir.
    Pour les dialogues, vous êtes un garçon ou une fille ? :D
  • Merci !

    Alors je suis une fille :D
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.