Comment faire un plan ?

Voilà, je suis en première STG (option communication) et donc pur l'écrit les axes étaient données et tout au long de l'année mon professeurs ne nous a pas donné les pistes pour faire des axes ça il ne faisait que dicter...
De plus j'ai 20 textes a réviser (pour mon option c'est 15 normalement) 5 livres et 4 lectures complémentaire qu'on a même pas vu en cours...
autant dire que c'est le stress total sachant que je passe demain .. et suivant le texte je n'ai AUCUNE idée de comment je vais me débrouiller pour faire mes axes..


Je voulais simplement savoir si vous auriez des conseils pour en faire.
«13

Réponses

  • j'ai 30 textes et 20 lecture cursives pas faites en cours...
    pour le plan tu apprends les idées puis tu dégages 2 ou 3 grandes idées
  • alexealexe Membre
    je te conseille d'abord d'écrire tout ce que tu sais sur le texte a commenter tout en le relisant une ou deux fois , tu lis la question plusieurs fois pour etre bien sur de l'avoir en tete et de ne pas faire de hors sujet ensuite tu fais une observation minusieuse de toutes les ligne et tu reperes les figures de styles ainsi que les registres (si c'est un poeme tu reperes la versification) ,tu ecris toute les grandes lignes directrices les plus importantes avec quelque citation et exemples de ligne ou vers et ensuite tu regroupes toutes les idées qui vont ensemble pour faire ton plan , relis de temps en temps la question pour bien t'assure d'avoir entierement repondue a la problematique . Je ne sais pas si je t'ais aider mais je fonctionne ainsi !
  • Haaaaa Ok ....
    La petite empoule au dessus de ma téte c'est iluminé
    maintenant j'ai le sourir qui va avec..

    mercii pour ces conseils ca m'aide beaucoup
  • bonjour,

    je dois faire un plan sur un livre abrégé de Chateaubriand et j'ai du mal
    est ce que vous pourriez m'aider svp merci
    c'est pour demain
  • Je n'ai pas de connaissance particulière dans les écrits de Chateaubriand mais je peux te dire comment faire un plan. Tu dois reprendre toutes les idées principales, les classer de façon logique, et que ton plan puisse alors répondre à une question s'il y en a une.
  • Bonsoir,

    avant le plan, il te faut une problématique.
    Passe en revue les liens avec le genre, avec l'époque, avec l'écrivain, avec le mouvement littéraire.
    Analyse les mots importants de la citation si c'est une dissertation, ou les champs sémantiques qui reviennent, les idées majeures développées, celles qui s'opposent etc. si c'est un commentaire. En bref, tout ce qui te semble important, à souligner, qui répondent aux questions sous-jacentes : "en quoi ce texte peut-il être qualifié de littéraire?" "pourquoi ce texte a-t-il marqué les esprits?"
    Enfin pas de panique, on a tous eu du mal au départ, ça vient au fur et à mesure avec de l'entraînement =)
    Bonne soirée
  • BoorunBoorun Membre
    Bonjour,
    je suis en 1ère ES et j'ai un gros, un très gros problème: je n'arrive pas à faire de plan.
    Que ce soit en français, en SES, en Histoire, ou autre, il m'est très difficile de faire un plan. C'est-à-dire que j'ai le (les) texte(s) devant moi, je le lis, je le comprends (pas mieux, pas moins bien que les autres, je comprends ce qu'il y a à comprendre), mais seulement lorsqu'il s'agit de faire les axes, de faire les sous-axes et de mettre les arguments...y'a plus personne. Je ne l'explique pas; en français lorsqu'il s'agit de discuter sur un sujet avec le prof je m'en sort parfaitement bien, trop bien si j'en juge la réaction de certain ("tu comprends tout toi, pff, moi je suis perdu"). Mais seulement voilà: ce genre de discution part dans tout les sens, je peux rebondir sur ce que j'entends pour continuer à parler, mais après je n'arrive pas à organiser tout ça.
    Alors, voilà, si quelqu'un a eu le même problème que moi et qu'il a trouvé une solution: je suis preneur.

    PS: Je dois ajouter que nous n'avons fait que très peu de commentaires et de dissertations cette année et pas du tout (une ou deux vite fait) en seconde.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonjour,

    La manière la plus simple d'organiser ton travail est de partir de ce qui est le plus évident dans le texte. Après il n'y a pas de solution miracle applicable à tous les textes, c'est au cas par cas
    Si tu veux on peut faire un essai concret sur un texte que tu connais
  • BoorunBoorun Membre
    Oui, mais le problème c'est que le plus évident et le moins évident se confondent dans ma tête. Je ne l'explique pas et je ne recherche pas de solution miracle. Seulement, si quelqu'un (prof, élève ou autre), a été confronté à ce problème et qu'il l'a résolu, je veux bien qu'il me donne ses conseils.
    Inutile d'ajouter que ce problème est extrêmement...problématique :D Surtout lorsque l'on veut faire des études supérieures où la maîtrise du plan est indispensable.

    Vous voulez une démonstration ?
  • Titania91Titania91 Modérateur
    ce fut aussi mon problème durant ma première année d'étude. Ce sera plus facile de t'aider à y voir clair à partir d'un exemple
  • BoorunBoorun Membre
    Vous voulez un exemple de texte que je pourrais avoir au bac ?

    Ce texte figure dans mes lectures analytiques pour mon oral:
    Victor Hugo, Acte V, scène 3
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Il faut bien sûr se rappeller qu'au lycée il n'y a pas un plan types mais différentes possibilités qui peuvent être aussi justes les unes que les autres. La seule nécessité étant que le travail soit organisé

    Qu'est-ce qui est le plus évident dans cet extrait? (Je connais la pièce mais je n'ai jamais fait de commentaire de ce passage) sans rentrer dans le détail, c'est ce que l'on perçoit à la première lecture : c'est une scène de révélation et de tension qui oppose deux personnages (Ruy Blas a l'avantage de la force et de la situation) avec un intercesseur, la reine. Lorsque tu creuses un peu plus le texte, tu entres dans les caractéristiques des personnages et de la situation: le justicier contre l'infâme, la compatissante et l'intransigeant...la scène de condamnation, le procès de tous les vices : outrage, profit, traîtrise...
    En soi ce texte peut être abordé dans le sens que tu souhaites. Il te suffit d'organiser ton travail sur le texte (étude des champs lexicaux, des figures de style, des situations etc) sous des titres qui résument l'essentiel du texte (en gros ce que j'ai dit en quelques mots au dessus)

    Je ne sais pas si c'est plus clair pour toi :)

    étudier le texte en soi ne te pose pas de problème?
  • BoorunBoorun Membre
    Le truc, c'est que je n'ai aucune difficulté à "comprendre" un texte. Lors d'échanges, en cours, avec ma prof, je n'ai aucun problème à suivre une discussion plus poussée, contrairement à nombre de mes camarades, d'ailleurs, bien souvent, à la sortie du cours on me le fait remarquer: "Toi tu comprends tout","Je sais pas comment tu fais", "Pourquoi t'es pas allé L ?". J'ai un meilleur niveau littéraire que nombre d'élèves de L. Je ne me surestime pas, c'est juste pour dire que le problème ne vient pas de faible niveau dans ce domaine.
    Seulement, on me fait aussi remarquer que je suis quelqu'un de beaucoup trop abstrait. Lorsqu'il s'agit de parler de choses peu concrètes je suis parfaitement à l'aise...mais dès qu'il faut faire un plan, c'est fini.
    Pour exemple: il y a quelques jours de cela, j'étais en révisions avec une poignée d'élèves en français (6~8) et ,après avoir "débattu", seul, avec ma prof (tandis que les autres élèves écoutaient) pendant une bonne demi-heure sur un texte de Prévost, celle-ci nous a demandé de passer sur un Texte de Sarraute: Enfance (le moment ou elle découvre Rocambole), et alors que j'étais "chaud" ma feuille est restée blanche. Elle est venue me demander ce qui n'allait pas, mais pas moyen de trouver des axes. J'ai bien réussi à trouver deux-trois trucs, mais rien de suffisant pour faire un plan.

    Le problème réside donc mon trop plein d'irrationnel, d'abstrait. Ce qui me fait souvent partir "trop loin", de m'écarter du sujet, ce qui est normal puisque la plupart des gens que je côtoie sont de nature plutôt concrète. Cela ne m'empêche pas d'être relativement perspicace et de comprendre des textes, seulement à faire des plans. Mais au delà du problème des plan, ça se fait ressentir dans la vie de tout les jours et dans les autres domaines.

    Pour ce texte de Ruy Blas par exemple, j'avais parfaitement saisi que Don Salluste est le méchant, Ruy Blas le justicier, la Reine la gentille, etc... Ce qui ne m'empêche pas de bloquer lorsqu'il faut faire le plan.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Le choix d'une problématique te pose t'il problème?
  • AmmyAmmy Membre
    Je peux te donner 2 conseils concrets :
    - lis de nombreux corrigés proposés dans les annales ou sur le net pour t'en imprégner (bien sûr avant de lire le corrigé tu te confrontes seule au texte). Tu verras au bout d'un moment qu'il y a quand même des choses qui reviennent sous une forme ou une autre pour étudier un incipit, une description, un dialogue, une scène de théâtre comique, etc. Tu pourras peut-être ainsi t'inspirer de certains plans lus pour en créer un nouveau sur un texte du même genre. Par exemple pour revenir à l'incipit, faire une partie sur la découverte du personnage est assez souvent pertinent (mais pas toujours bien sûr).
    - ne cherche pas un plan trop tôt : il faut d'abord prendre pas mal de notes sur la texte, souligner, surligner, repérer des détails, noter plein de pistes en vrac. A partir de ce travail, des éléments se détachent en général suffisamment pour constituer tes axes. Mais cela peut prendre une trentaine de mn.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.