Les débuts de l'apprentissage du latin

Bonjour,

Mon fils, en classe de 4e au collège, a voulu continuer le latin alors que je m'y opposait fermement, ayant conscience que cela nécessiterait du temps et de la persévérance.

J'essaie de l'aider mais je suis très déçue de son professeur et de la méthode proposée pour enfants: il y a très peu de traductions et un manque d'explications de base, pas d'analyse grammaticale ...

Pouvez-vous donc m'aider.

J'ai noté les références de livres que vous proposiez dans un message précédent et je pense qu'il va me falloir les acquérir si je veux aider mon fils (Gason et Lambert / Le Petit Latin / Gason-Baudiffier).

J'apprends comme devrait le faire un enfant de 4e mais j'ai 49 ans.

Voici mon gros souci du moment: vendredi il y a une évaluation sur les adjectifs, les comparatifs et les superlatifs.
Pouvez-vous me transmettre des exemples de phrases avec traductions et une petite analyse pour chaque exemple ?

A l'avance je vous remercie.
«13456735

Réponses

  • Bonjour. voici des tableaux qui devraient vous faire réviser les adjectifs et leurs degrés de signification en ce qui concerne la morphologie.
    http://bcs.fltr.ucl.ac.be/gramm/003.adjec.html

    L'adjectif s'accorde avec le nom auquel il se rapporte :
    - pater est bonus : le père est bon.
    - bonus pater liberos amat : le bon père aime ses enfants.
    Avec plusieurs noms, l'épithète s'accorde avec le nom le plus rapproché :
    - ardor gaudiumque insigne : une ardeur et une joie remarquables.
    - insignis ardor gaudiumque : une ardeur et une joie remarquables.
    - timidus cervus et cerva : le cerf et la biche timides.

    L' adjectif attribut s'accorde comme en français, mais si les noms sont de genres différents et désignent des choses, l'attribut se met le plus souvent au neutre pluriel ou s'accorde avec le plus rapproché :
    - pater et mater boni sunt : le père et la mère sont bons
    - porta et murus sunt valida : la porte et les murs sont solides (= <choses solides>).

    Evidemment si le fiston a un contrôle, il fera sans dout appel à du vocabulaire qu'il a appris.
  • Bonjour,

    Merci de me répondre.

    Et les comparatifs et superlatifs, pouvez-vous nous transmettre quelques exemples de phrases dans lesquelles ils sont déclinés ?

    Ensuite, l'exercice de base concernant les adjectifs qualificatifs étant d'accorder l'adjectif avec le nom qu'il qualifie, mon fils devra très certainement s'y confronter alors qu'il ne maîtrise absolument pas un vocabulaire de base.

    ex: loci alt....

    admiratione clar .....

    regis bon ....

    etc ..

    donc quelle est la meilleure méthode ?
  • il ne maîtrise absolument pas un vocabulaire de base.
    Ce que vous appelez le vocabulaire de base, c'est celui qu'il a appris depuis l'année dernière jusqu'à aujourd'hui.
    Ce vocabulaire peut varier selon les méthodes. On y retrouvera par exemple (noms et adjectifs par ordre alphabétique):
    adulescens, entis, m. : jeune homme
    aeger, gra, grum : malade
    Aegyptus, i, f. : l'Egypte
    ager, agri, m. : champ
    agnus, i, m. : agneau
    agricola, ae, m. : paysan, agriculteur
    altus, a : haut, profond
    amicus, i, m. : ami
    ancilla, ae, f. : servante
    angustus, a, um : étroit, resserré
    animal, animalis, n. animal, être vivant
    aqua, ae, f : eau
    arbor, oris, f. : arbre
    ardor, oris, m. : chaleur, ardeur, flamme
    aridus, a, um : aride, sec
    arma, orum (neutre plur.) : les armes
    arx, arcis, f. : citadelle
    asinus, i, m. : âne
    Athenae, arum, f. : Athènes
    athleta, ae, m. : athlète
    auxilium, ii, n. : aide, secours, assistance
    bellum, i, n. : la guerre
    bonus, a, um : bon
    brevis, e : bref, court
    caedes, is, f. meurtre, massacre
    callidus, a, um : rusé
    canis, canis, m. et f. : chien, chienne
    captivus, a, um : captif, prisonnier - captivus, i, m. : un prisonnier
    caput, capitis, n. : tête, capitale
    castra, orum, n. plur. : le camp
    celeritas, atis, f. : rapidité
    civis, civis, m. citoyen, concitoyen
    civitas, civitatis, f. : cité
    clarus, a, um : illustre, célèbre
    classis, is, f. : flotte
    conjux, conjugis, f. épouse
    consul, consulis, m. : consul
    conviva, ae, m. : convive, invité
    convivium, ii, n : repas, festin
    corpus, corporis, n. : corps
    cura, ae, f. : soin, souci
    deus, i, m. : dieu
    diligentia, ae, f. : attention, soin scrupuleux, application, conscience
    divitiae, arum, f. plur. : les richesses
    dominus, i, m : maître (de maison), propriétaire
    dux, ducis, m. : chef, guide
    eques, equitis, m. : cavalier
    equus, i, m. : cheval
    fabula, ae, f. : légende
    ficus, i, f. : figuier
    filius, i, m. : fils
    flumen, fluminis, n. : cours d'eau, fleuve
    fortis, e : courageux
    forum, i, n. : forum, place publique
    frater, tris, m. : frère
    frigidus, a, um : froid
    frumentum, i, n. : blé
    fulgur, fulguris, n. : foudre, éclair
    Gallia, ae, f. : la Gaule
    genus, generis, n. : genre, espèce, sorte
    gladius, ii, m. : glaive, épée
    Graecia, ae, f. : la Grèce
    gratia, ae, f. : reconnaissance
    homo, hominis, m. : homme
    hortus, i, m. : jardin
    hostis, hostis, m. : ennemi
    iimpiger, gra, grum : actif, travailleur
    incola, ae, m. : habitant
    indoles, is, f. : disposition naturelle, le naturel
    ingenium, ii, n. : talent, intelligence
    insignis, e : remarquable
    insula, ae, f. : île
    ira, ae, f. : colère
    Italia, ae, f. : Italie
    iter, itineris, n. : chemin, voyage.
    juvenis, is, m. : jeune homme
    juventus, utis, f. : jeunesse
    laetitia, ae, f. : joie
    laetus, a, um : joyeux, content
    latus, a, um : large
    laurus, i, f. : laurier
    legatus, i, m. : légat, ambassadeur
    liber, bra, brum : libre
    liber, libri, m. : livre
    liberi, orum, n. plur. : les enfants (ceux des parents)
    libertas, atis, f. : liberté
    lupus, i, m. : loup
    magister, tri, m. : maître (d'école)
    magnus, a, um : grand
    malus, a, um : mauvais, méchant
    mare, maris, n. : mer
    mater, tris, f. : mère
    medicus, i, m. : médecin
    miles, militis, m. : soldat
    miser, era, erum : malheureux
    moenia, moenium, n. plur. : murailles, fortifications
    mons, montis, m. : mont, montagne
    mora, ae, f. : retard
    morbus, i, m : maladie
    mos, moris, m. : coutume, usage, tradition
    multi, ae, a (plur.) : nombreux, beaucoup de
    multitudo, dinis, f. : multitude, foule,
    natura, ae, f. : nature, tempérament, le naturel
    nauta, ae, m. : marin, matelot
    nomen, nominis, n. : nom
    novus, a, um : nouveau
    omnis, e : tout, chaque
    oppidum, i, n. : place forte
    parvus, a, um : petit
    pater, tris, m. : père
    pauci, ae, a : peu nombreux, quelques
    pax, pacis, f. : paix
    pecunia, ae, f : argent, (de l'argent)
    pedes, peditis, m. : fantassin
    periculum, i, n. : péril, danger
    pes, pedis, m. : pied
    piger, gra, grum : paresseux
    pigritia, ae, f. : paresse
    pirata, ae, m. : pirate
    platanus, i, f. : platane
    poeta, ae, m. : poète
    populus, i, f. : peuplier
    populus, i, m. : peuple
    potestas, potestatis, f. : puissance, pouvoir
    praesidium, ii, n. : garnison, protection
    princeps, cipis, adj. : premier, qui prend l'initiative de; chef, chef d'Etat, empereur
    proximus, a, um : tout proche
    puella, ae, f. : jeune fille
    puer, eri, m. : enfant
    pulcher, chra, chrum : beau
    rex, regis, m. : roi
    ripa, ae, f : rive
    rivus, i, m. : ruisseau
    Romanus, a, um : romain
    rosa, ae, f : la (une) rose
    saevitia, ae, f : cruauté
    saevus, a, um : cruel
    sagitta, ae, f : flèche
    scelus, sceleris, n. : crime
    schola, ae, f. : école
    scriba, ae, m. : scribe
    senex, senis, m. : vieillard
    sententia, ae, f : avis, opinion, sentence
    servitus, servitutis, f. : servitude, esclavage
    servus, i, m. : esclave
    silva, ae, f. : forêt
    soror, oris, f. : soeur
    statua, ae, f. : statue
    templum, i, n. : temple
    tempus, oris, n. : temps, moment
    timor, oris, m. : peur, crainte
    turba, ae, f : foule
    umbra, ae, f. : ombre
    urbs, urbis, f. : ville.
    uxor, uxoris, f. : épouse
    vehemens, entis : violent, impétueux
    via, ae, f. : rue, route, voie
    victor, victoris, m. : vainqueur
    virtus, virtutis, f. : courage, bravoure
    vis f. (acc. vim; abl. vi) : force, influence.- vires, virium, plur. : forces, ressources, troupes
    vita, ae, f. : la (une) vie
    vox, vocis, f. : voix
    vulnus, vulneris, n. : blessure


    Pour l'accord, il faut être attentif au genre des noms et aux déclinaisons respectives des noms et des adjectifs.
    Exemples :
    Magna voce (ablatif sg) : avec une voix forte.
    Pauci piratae (nominatif sg) : de nombreux pirates.
    Loci alti
    Admiratione clara.
    Regis boni.

    Pour la déclinaison des comparatifs et superlatifs, les tableaux dont je vous ai donné le lien la présentent.

    Pulchriorem statuam. (accusatif singulier)
    Regis melioris.
    Domini melioris.
    Saevissimorum luporum (génitif pluriel). des loups les plus cruels.
    Saevissimorum militum(génitif pluriel) les soldats les plus cruels.
    Alta platanus.
    Bonus poeta...etc.
  • ...merci mille fois.

    D'ici demain, il faudra apprendre à la vitesse de la lumière.

    Je dois étudier pour lui cet après-midi, donc je reviens vers vous si besoin est.

    Donc voici:

    dans le lien que vous m'avez proposé, concernant les superlatifs, on parle d'adjectifs en -i -ris ... qui ont un superlatif en -rimus ......je ne connais pas d'adjectifs de la 1ere Classe en -i et -ris ???

    Puis, on parle d'adjectifs en -lis, is qui ont un superlatif en -limus. Sont-ce des adjectifs de la 1e Classe ?

    Enfin, idem pour les adjectifs en -dicus, -ficus, -uolus qui ont un superlatif en -entior ou -entissimus. ?
  • Pour la déclinaison des comparatifs et superlatifs

    Ce n'est pas un problème !
    Les comparatifs sont des adjectifs de seconde classe, les superlatifs des adjectifs de première classe.
    Il suffit de savoir ses déclinaisons : bonus, optimus comme dominus ; bona, optima comme terra ; bonum, optimum comme templum.
    Pour les comparatifs,melior comme orator, melius comme corpus.

    Votre enfant sait déjà la leçon sur les adjectifs.
  • Bonjour Delia,

    ...et non, mon enfant ne sait pas déjà les adjectifs ! Je me bats pour qu'il accorde 10 min quotidiennes au latin !

    Pour les comparatifs, pouvez-vous me transmettre quelques phrases en exemples ?

    Moi-même, je ne sais pas comment décliner avec traduction française des comparatifs avec des vocatif, accusatif, génitif, datif, ablatif .... :(
  • Mais la déclinaison des comparatifs, elle est dans le lien que je vous ai donné !

    Singulier

    Nominatif melior (m, f) melius (n) (meilleur)
    Acc. meliorem melius
    Génitif melioris melioris
    D. meliori meliori
    Abl. meliore meliore

    Pluriel
    N. meliores meliora (meilleurs)
    Acc. meliores meliora
    G. meliorum meliorum
    D. melioribus melioribus
    Abl. melioribus melioribus
  • esiuol a écrit:
    Bonjour Delia,

    ...et non, mon enfant ne sait pas déjà les adjectifs ! Je me bats pour qu'il accorde 10 min quotidiennes au latin !


    Mais si, mais si : s'il sait les noms, il sait les adjectifs, puisque rien ne distingue les formes des adjectifs des formes des substantifs. Prenez la langue latine comme un tout, et appuyez-vous sur les analogies au lieu de monter les différences en épingle.
    Pour les comparatifs, pouvez-vous me transmettre quelques phrases en exemple ?

    Moi-même, je ne sais pas comment décliner avec traduction française des comparatifs avec des vocatif, accusatif, génitif, datif, ablatif .... :(

    Il faut décliner mécaniquement sans réfléchir, pour se familiariser avec les formes. Je faisais décliner mes élèves à l'envers, en commençant par l'ablatif pluriel, et toujours des couples adjectif/nom de déclinaisons différentes :
    magnus rex
    bonus civis
    latum flumen
    magna urbs
    bona mater
    improbus labor
    fortis nauta


    miser agricola
    ingens ager
    fortis exercitus
    longum iter
    mala anus
    obscura nox
    dextra manus
    grave pensum


    Sans traduire : traduire un terme isolé, hors de toute phrase, n'a aucun sens.
  • Pour Delia,

    Vous allez penser que je suis longue à comprendre .... faut-il donc apprendre par coeur ces couples adj-noms que vous citez de manière à se "familiariser" à l'oreille ?

    Concernant les déclinaisons des superlatifs,

    prenons l'exemple de altus, alta, altum

    au degré du superlatif cela donne-t-il:

    masc. fem. neutre masc. fem. neutre


    altissimus altissima altissimum altissimi altissimae altissima

    etc ...?
  • au degré du superlatif cela donne-t-il:
    masc. fem. neutre masc. fem. neutre

    altissimus altissima altissimum altissimi altissimae altissima
    Oui.
  • Oui, et cela se décline exactement comme bonus bona bonum.
  • et pour les comparatifs:

    1) adjectifs qui ont deux formes distinctes:

    ex: fortis, e


    masc.fém neutre masc.fém neutre

    fortioris fortiusis fortiores fortiusia

    fortioris fortiusis fortiores fortiusia

    fortiorem fortiusis fortiores fortiusia

    fortioris fortiusis fortiorium fortiusium

    fortiori fortiusi foitioribus fortiusibus

    .....................................................................................idem


    2) adjectifs qui ont trois formes distinctes:

    ex: acer, acris, acre


    acerior acrisior acreior acriores acrioria

    .............................................................................idem

    acriorem acreior acriores acrioria

    acrioris acrioris acriorium acriorium

    acriori acriori acrioribus acrioribus

    .....................................................................................idem


    3) adjectifs qui n'ont qu'une forme:

    ex: vetus, -eris


    vetior vetius vetiores vetiusa

    ....................................................................................idem

    vetiorem vetius vetiores vetiusa

    vetioris vetiusis vetiorum vetiusum

    vetiori vetiusi vetioribus vetiusibus

    vetiore vetiuse vetioribus vetiusibus
  • Prenez le radical du génitif (donc acr pour acer) et ajoutez les terminaisons qui sont toujours les mêmes :

    N. V. -ior -ius -iores -iora
    Ac. -iorem -ius -iores -iora
    G. -ioris -ioris -iorum -iorum
    D. -iori -iori -ioribus -ioribus
    Ab. -iore -iore -ioribus -ioribus


    Ce qui donne
    N. V. fortior fortius fortiores fortiora
    Ac. fortiorem fortius fortiores fortiora
    G. fortioris fortioris fortiorum fortiorum
    D. fortiori fortiori fortioribus fortioribus
    Ab. fortiore fortiore fortioribus fortioribus

    N. V. acrior acrius acriores acriora
    Ac. acriorem acrius acriores acriora
    G. acrioris acrioris acriorum acriorum
    D. acriori acriori acrioribus acrioribus
    Ab. acriore acriore acrioribus acrioribus

    N. V. veterior veterius veteriores veteriora
    Ac. veteriorem veterius veteriores veteriora
    G. veterioris veterioris veteriorum veteriorum
    D. veteriori veteriori veterioribus veterioribus
    Ab. veteriore veteriore veterioribus veterioribus
  • Bonjour Anne,

    Merci pour votre coup de pouce.

    J'ai un doute pour l'adjectif acer, acris, acre:

    est-ce bien un adjectif classé parmi ceux qui ont 3 formes distinctes ?

    Si oui, pour isoler le radical, on prend acre, c.a.d la 3e forme qui correspond aux Nominatif/Vocatif/accusatif singulier neutre ?

    Enfin j'avais noté d'après mes recherches sur les sites référenciés que les terminaisons des déclinaisons des adjectifs de la 2e classe n'étaient pas toujours les mêmes et donc que celles des adjectifs à 3 formes et à 1 forme (fortis, e) étaient

    à l'Ablatif masc.fem et neutre singulier: -i


    au Neutre pluriel:

    N.V.Ac -ia
    G - ium
    D.Ab - ium

    et au masc.fem pluriel

    G -ium



    ? :rolleyes:

    En ce qui concerne les suffixes:

    sachant que c'est -ior pour le masc.fem et -ius pour le neutre,

    pourquoi écrivez-vous les neutres pluriels avec -ior + term. ???
  • Bonjour,

    Comme le sait déjà Delia, j'ai 49 ans et j'essaie de m'initier au latin car je dois aider mon fils qui est en 4e collège.

    Voici les faits:

    durant toute sa première année de latin, J. n'a pas été obligé d'apprendre par coeur des listes de mots déclinés ni des conjugaisons.

    C'était quelques notes dans le cahier à mémoriser sans plus ....

    Donc j'ai pris le taureau par les cornes et j'ai commencé à écrire des pages et des pages à apprendre par coeur.

    Résultat: OUI, IL FAUT APPRENDRE PAR COEUR.

    Ceci dit, je me pose des questions de grammaire auxquelles apparemment on ne peut pas me répondre .... pourquoi ?
    par exemple, pour les déclinaisons des comparatifs (adj.qual), on nous dit qu'il faut ajouter au radical de l'adjectif soit -IOR pour le masc.fem soit -IUS pour le neutre. OR...je viens de constater que pour le neutre-pluriel, c'est -ior ..... :(

    Louise.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.