Par quels moyens les auteurs critiquent-ils la guerre ?

Par quels moyens les auteurs critiquent-ils la guerre?

Texte A:
La guerre est un fruit de la dépravation des hommes; c'est une maladie convulsive et violente du corps politique; il n'est en santé, c'est a dire dans son état naturel, que lorsqu'il jouit de la paix; c'est elle qui donne de la vigueur aux empires; elle maintient l'ordre parmi les citoyens; elle laisse aux lois la force qui leur est nécessaire; elle favorise la population, l'agriculture et le commerce; en un mot elle procure aux peuples le bonheur qui est le but de toute société.[...]
Texte B:
Rien n'était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu'il n'y en eu jamais en enfer. Les canons renversèrent d'abord à peu près six mille hommes de chaque côté; ensuite la mousqueterie ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix mille coquins qui en infectaient la surface.
Je dois répondre en 3 paragraphes argumentés, ainsi qu'une introduction et une conclusion.
«1

Réponses

  • Tu as sans doute commencé ce travail ...

    Repère déjà le paratexte (que tu as oublié) et précise le genre de chaque texte.
  • J'ai déjà commencé une introduction : "Notre corpus comprend deux textes : un passage du conte philosophique Candide de Voltaire (1759) et l'article Paix de Damilaville dans l'encyclopédie (1765). Tous deux condamnent la guerre."

    Cependant je n'arrive pas à trouver les bonnes citations, ni les arguments.
  • CANDIDE ... :(


    Ne commence pas déjà à rédiger l'introduction. Tu n'as pas les matériaux ...

    Tu as donc deux genres pour un même thème.(un article philosophique et un conte philosophique)
    Le même objectif par deux moyens différents.

    L'un va privilégier le raisonnement avec arguments (article de D ...) ...., l'autre, puisque c'est un conte, va grossir le trait, jouer avec les figures de style et finalement le ton de chaque extrait est différent. (Essaie de les qualifier ...)

    Réfléchis : convaincre ou persuader ? Quel effet sur le lecteur ?
  • Oui, mais enfaîte, je dois trouver trois arguments identiques pour chaque texte et trouver donc trois exemples, le problème est que je n'arrive pas à en trouver. :(
  • je dois trouver trois arguments identiques pour chaque texte

    Tu m'étonnes ...
  • Tu n'aurais pas trouver un argument au moins ? :(
  • Je me demande si tu as bien compris la consigne

    Par quels moyens les auteurs critiquent-ils la guerre ?
    Un même thème, une même thèse et pourtant des voies différentes.

    - par des genres différents
    - par des procédés de style différents
    - par des registres différents

    Convaincre ou persuader ? Ce qui compte, c'est l'effet produit sur le lecteur.
  • Je n'ai pas bien compris ce que tu me dis, avec convaincre ou persuadé ?
  • Question de cours :
    Convaincre : faire appel au raisonnement.
    Persuader : faire appel aux sentiments.
  • Selon toi, mes trois paragraphes devraient être :
    - par des genres différents
    - par des procédés de style différents
    - par des registres différents
    Et je devrais les expliqués ? Je t'avoue que je n'ai pas du tout compris ce qu'on me demandes.
  • As-tu compris que le thème est la guerre ?
    As-tu compris que ces auteurs défendent la même thèse : la guerre est une horreur.
    As-tu remarqué cependant que les auteurs n'essaient pas de nous présenter leur thèse de la même façon ?
    Peut-être as-tu préféré l'un des deux ?

    Pour atteindre le lecteur, chaque auteur a utilisé des moyens différents.
  • J'ai bien compris que le thème est la guerre, que les deux auteurs défendent la même thèse : la guerre est une horreur.
    Les auteurs ne nous présentent pas la guerre de la même façon, oui, ça j'ai compris mais du coup comment dois-je rédigé trois paragraphes argumentés ? Car enfaîte je ne comprends pas quels sont les arguments identiques aux textes, et c'est ça que je dois trouver pour faire mes paragraphes. Après les développés je pense que je sais le faire mais les trouvés je n'y arrive pas sur ces deux textes là.
    Je n'ai pas compris les textes, je ne pourrais pas te dire lequel j'ai préféré.
  • J'ai bien compris que le thème est la guerre, que les deux auteurs défendent la même thèse : la guerre est une horreur.

    Je n'ai pas compris les textes, je ne pourrais pas te dire lequel j'ai préféré.

    Là, c'est moi qui ne comprends plus.
    Tu dois trouver par quels moyens ( = par quels procédés), ces deux auteurs dénoncent la guerre.
    Je t'ai donné des indications ...
  • lolipops18 a écrit:
    Par quels moyens les auteurs critiquent-ils la guerre?

    Texte A:
    La guerre est un fruit de la dépravation des hommes; c'est une maladie convulsive et violente du corps politique; il n'est en santé, c'est a dire dans son état naturel, que lorsqu'il jouit de la paix; c'est elle qui donne de la vigueur aux empires; elle maintient l'ordre parmi les citoyens; elle laisse aux lois la force qui leur est nécessaire; elle favorise la population, l'agriculture et le commerce; en un mot elle procure aux peuples le bonheur qui est le but de toute société.[...]
    Texte B:
    Rien n'était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu'il n'y en eu jamais en enfer. Les canons renversèrent d'abord à peu près six mille hommes de chaque côté; ensuite la mousqueterie ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix mille coquins qui en infectaient la surface.
    Je dois répondre en 3 paragraphes argumentés, ainsi qu'une introduction et une conclusion.

    Le premier critique la guerre et valorise la paix par opposition. Il se fonde sur une métaphore : maladie/bonne santé. C'est une argumentation directe, explicite.
    Le second est un conte, une fiction, une histoire. La guerre est vue par un personnage naïf, Candide, qui ne sait pas ce que c'est et croit voir un spectacle. C'est ironique car l'auteur montre aussi les dégâts de la guerre, mais en en parlant comme si c'était une bonne chose (ce sont des antiphrases). C'est une argumentation indirecte (= à travers une fiction et à travers l'ironie).

    Tu ne trouveras pas 3 points communs absolument identiques dans les deux. Ils défendent la même idée, mais les auteurs prennent des chemins différents pour le faire. Si tu dois trouver trois "arguments" comme tu dis pour chacun, tu as par exemple l'ironie dans le 2 ou la métaphore pour le 1.
  • Je ne voudrais pas être méchant, lolipops18, mais essaie de ne pas recopier à l'identique l'argumentaire d'Ammy : ton professeur risquerait fort de reconnaître une... différence dans vos styles ! :/
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.