Comment savoir ?

Bonjour tout le monde ;)

Je suis en Terminale L et ma prof de philo m'a donné une dissertation avec comme sujet " Comment savoir? " :rolleyes:
Je suis complètement perdu !!
Quelqu'un pourrait m'éclairer sur ce sujet?

Merci d'avance :)

Réponses

  • J'ai jamais été très bon en philo mais si je peux te donner un conseil, c'est de rechercher sur google "philosophe savoir/connaissance" et de reformuler à travers une problématique que tu vas choisir les théories de chaque philosophe vis-à-vis du savoir.
  • C'est une bonne idée merci du conseil :)
  • Bonsoir,

    Tout sujet de philosophie, quelque soit sa formulation, doit être analysé.
    "Comment savoir ?" : peut-être conviendrait-il de définir le savoir. On le définit communément comme l'"ensemble des connaissances précises et solides dans un domaine donné."
    Y-a t-il différents savoirs ? Savoir théorique et savoir-faire ? Le savoir est de plus à opposer à l'ignorance certes, mais aussi aux arguments d'autorité infondés, et aux croyances. Il est proche du terme "connaissance".
    Un lien ; http://www.maphilo.net/croire-savoir-cours.html
    Dont est extrait ce passage : Platon distingue quant à lui trois degrés de la connaissance. Le premier degré est l’imagination. Le second est la croyance, identifiée à l’opinion, qui porte sur les choses sensibles et ne procède pas par raisonnement. Le troisième degré est la science qui a pour objet les vérités éternelles. (N'utilise pas de références philosophiques dans ton intro garde le pour le développement.)
    Etymologie intéressante : sapere en laitn "avoir de la saveur" soit distinguer, percevoir, puis comprendre / savoir
    Autre lien: http://www.cnrtl.fr/etymologie/savoir
    Le savoir semble être ce qui est vrai, or d'après Descartes, la raison est ce qui permet de "Distinguer le vrai d'avec le faux" -> La raison parait être un premier outil efficace
    Quelle est la place d'autrui dans le savoir ? (Cf Maïeutique de Socrate, notamment la description de son art dans le Théétète)
    Les sens peuvent-ils être une source de savoir ?
    Et l'expérience ?

    Mais il nous faut aussi analyser le comment : La formulation suggère que le savoir est un but dont il faut trouver les moyens pour y parvenir. Mais finalement, et c'est une idée de troisième partie, la formulation du sujet exclut la possibilité d'un savoir comme moyen de toucher à un idéal plus vaste, la question qui reste en suspens est pourquoi savoir ? Le savoir est-il le but ultime de l'Homme ? Ou s'inscrit-il dans un projet plus grand ?

    Je ne te propose que des pistes et des références dépourvues de toute organisation. A toi de problématiser le sujet, puis d'arriver à un plan dont je t'ai proposé une troisième partie POSSIBLE.

    Cordialement.
  • Merci de ta réponse qui m'aide beaucoup :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.