123578

Réponses

  • Donc ça pourrait être
    Zeus est le plus grand dieu.
  • Oui, si toutefois vous avez bien recopié les phrases de départ.
  • Excusez -moi mais la phrase du début était incorrect la bonne phrase est

    Μέγιστος δὴ θεὸς έοτιν o Zευς.
  • Oui, je m'en doutais, mais l'article n'est pas absolument nécessaire devant certains noms propres. En revanche, la présence de l'article montrait bien qu'il s'agissait du sujet, alors que l'attribut n'en prend pas. On avait donc ici la structure attribut - verbe - sujet.
    Et c'est ce qui distinguait les phrases 1 et 2.
    Tout est bien traduit à présent.
    Pour tenir compte de la particule, vous pouvez dire : "Zeus est assurément le plus grand dieu".
  • Merci pour vos explications ,dorénavant tout est plus clair.
    Cette phrase est elle bien traduite?
    Καὶ ὁ κεραυνὸς δυνατός ἐστιν
    Et la foudre est puissante.
  • Oui, tout le reste est correct.
  • Merci de votre aide.
  • Bonsoir,

    Inscription manuscrite sur la couverture d'un cahier de lycéen de (environ) 1963 :

    Argh... mince... je n'arrive pas à copier l'image !!!

    Cela dit, si je transcris bien :

    "O midèn eidos oudèn amartanei"

    (j'ai mis les accents comme j'ai pu avec mon seul clavier français... et ne sais pas comment taper en grec ici).

    Je pense que le texte est connu (ce n'est pas un tatouage ;-)))

    Merci pour la traduction,

    Olivier

    PS. Je peux en envoyer la photo si on me dit comment faire...
  • Bonjour,

    Cette phrase signifie "Qui ne sait rien ne se trompe en rien".
  • Bonjour ,
    Ὁ μηδὲν εὶδὡϛ ούδὲν έξαμαρτάνει: "celui qui ne sait rien ne se trompe en rien." Vous remarquez la variante έξαμαρτάνει et l'emploi de μηδὲν qui marque une supposition: "SI on ne sait rien on ne se trompe en rien"
  • C'est surtout à cause de l'idée de généralité.
  • On peut même parler de "catégorie" et traduire par " quiconque ne sait rien ne se trompe en rien"
  • Ou tout simplement : "Qui ne sait rien en rien ne se trompe".
  • EFMVEFMV Membre
    Bonjour, je n'arrive pas à bien comprendre cette phrase, pourriez-vous m'aider ?

    καὶ διὰ τοῦτο εἶπε λ ο γ ι κ ώ τ ε ρ ο ν, ἀντὶ τοῦ πρεπόντως τῇ λογικῇ πραγματείᾳ (In Porphyrii Isagogen, 45, 1-2)

    J'ai du mal à comprendre la dernière partie de la phrase. J'ai traduit par "et c'est pourquoi il a dit "d'une manière plus logique", à rebours de ce qui conviendrait à une étude logique" mais ça n'a pas grand sens, puisqu'un peu plus haut, Ammonius écrit qu'il faut traiter des universaux en logicien, et non pas en physicien. Ai-je mal compris le sens du génitif, ou bien s'agit-il d'un emploi de la particule anti que j'ignore, ou encore autre chose ?
    Merci.
  • ἀντί peut aussi signifier "par comparaison" : "il s'est exprimé plus logiquement, eu égard à ce qui convient à la recherche logique"
  • EFMVEFMV Membre
    Merci à vous
  • Bonjour,
    Je suis en difficulté sur la traduction d'un membre de phrase en grec ancien.
    Le voici :
    δέδοικα δ'ἐγώ μή ὁ ἁγών ἑκείνος μείζων ᾐ ή καθ'ἑμᾱς.
    Dans ce qui précède, le narrateur disait : " Nous avons voté contre la guerre en Sicile ;" (à propos de l'expédition athénienne de 415 av. J.-C.).
    Connaissant la construction : μείζων ή καθα + acc., je serais tentée de traduire à peu près par :
    "pour ma part, en effet, je crains que cet affrontement-là ne soit trop grand pour nous."
    Mais "μή" est une négation véritable, alors que notre "ne" est explétif ; d'autre part, je ne retrouve pas, dans la forme "ᾐ" le verbe "ειμι", qui, au subjonctif présent (que pourrait justifier la construction avec "δέδοικα"), porte un accent circonflexe.
    Je conclus qu'il me manque un appui grammatical.
    Si vous pouviez m'aider...
    Merci
  • Cette phrase est très mal recopiée : erreurs sur les esprits, les accents et sur le dernier mot. Où l'avez-vous prise ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    Personnellement, je ne vois aucun esprit, et ils se confondent avec les accents (je ne vois que de petits traits verticaux). Je croyais que ma vue ne me permettait plus de faire la différence. Voilà qui me rassure (un peu);
  • La phrase correcte serait :

    δέδοικα δ'ἐγὼ μὴ ὁ ἀγὼν ἐκεῖνος μείζων ᾖ ἢ καθ᾿ ἡμᾶς.

    - μή fait partie de la construction normale des verbes de crainte. Comme en français, c’est une négation explétive.

    - ᾖ, subjonctif de εἰμί, doit être évidemment accentué ainsi.

    - le second ἤ (qui fait du reste cacophonie avec le mot précédent) n’est pas nécessaire dans cette expression.

    - καθ῾ ἡμᾶς doit être plus fidèlement traduit.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.