Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour, j'ai besoin de l'aide a propos les 7 poetes maudits. Je connais 5 qui sont : Rimbaud, Verlaine, Baudelaire, Mallarme, Gerarld de Nerval... Quelqu'un connait les 2 autres ? Merci.
Mots clés :

Réponses

  • On a donné ce nom à beaucoup de poètes ! Ceux qui te manquent font-ils partie d'une époque aprticulière ? d'un mouvement littéraire particulier ?
    Mallarmé à ma connaissance n'a jmais été dit "poète maudit"
    L'expression a été "inventée" par Verlaine à propos de Rimbaud
  • sasa3sasa3 Membre
    Ce qui me manque font partie du symbolisme.
  • Lupa24Lupa24 Membre
    Salut!
    je peux deja te donner quelques poètes du symbolisme, maintenant s'ils sont considérés comme "maudits"...
    il y a Verlaine,Mallarmé,Laforgue,Moréas,Ghil donc par élimination je dirais Laforgue(il est relativement connu) et peût être Moréas...

    Mais sinon je crois bien que ceux-ci font partie des poètes maudits(peut être sont ils aussi symbolistes j'en sais rien) le comte de Lautréamont, Blaise Cendras, Nerval, Edgard Poe, Corbière, Aloysius Bertrand,Baudelaire, Keats,..
    logiquement ce sont tous des poètes maudits, mais on peut difficilement dire leur nombre, il y en a beaucoup, certains peu connus, de toute époque,...

    j'espère t'avoir aidé!
  • Attention vous êtes limités aux auteurs français, ne pas tenir compte de Poe et de Yeats
    Dans le symbolisme Mallarmé poète maudit je doute
  • sasa3sasa3 Membre
    Oui,vous m'avez suffisament aider,merci.
  • Voilà ce que dit Wikipedia
    Les Poètes maudits est un ouvrage de Paul Verlaine publié en 1888.

    Le poète y rend hommage au Parnasse français « décadent » qui marqua la fin du Second Empire et les débuts de la Troisième République. Sont ainsi honorés de longues notices Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé, Marceline Desbordes-Valmore, Villiers de l'Isle-Adam et Pauvre Lelian (anagramme de Paul Verlaine). Les commentaires éclairés de Paul Verlaine, qui fréquentait personnellement ces auteurs, se ponctuent d'anecdotes de première main.

    L'expression ayant fait florès, les mots « poète maudit » peuvent aujourd'hui qualifier d'autres auteurs que les amis de Verlaine. Ils désignent en général un poète talentueux qui, incompris dès sa jeunesse, rejette les valeurs de la société, se conduit de manière provocante, dangereuse, asociale ou autodestructrice (en particulier avec la consommation d'alcool et de drogues), rédige des textes d'une lecture difficile et, en général, meurt avant que son génie ne soit reconnu à sa juste valeur. Ont ainsi pu recevoir ce qualificatif Verlaine lui-même, mais aussi des auteurs comme François Villon, Aloysius Bertrand, Gérard de Nerval, Charles Baudelaire, Lautréamont, Petrus Borel, Charles Cros, Germain Nouveau, Alfred Jarry, Antonin Artaud, Armand Robin, Olivier Larronde ou encore Keats, Jim Morrison et Edgar Poe.

    Figure tragique poussée à l'extrême, versant à l'occasion dans la démence, l'image du poète maudit constitue, en quelque sorte, le sommet indépassable de la pensée romantique. Elle domine une conception de la poésie caractéristique de la seconde moitié du XIXe siècle.
    Bien que cités dans le livre de Verlaine, on voit que ni Marceline Desbordes-Valmore ni Mallarmé ne correspondent à la définition donnée. Je ne sais donc pas selon quels critères Verlaine les a faits entrer dans le cadre
  • sasa3sasa3 Membre
    Merci beaucoup Leah,vous m'avez trop aider.Sarine
  • Il y a aussi Tristan Corbière, il est l'auteur du poème "Le crapaud"
  • Oui Corbière est bien dans la liste de Verlaine
    Si le sujet t'interesse, on peut trouver le livre de Verlaine sur le site de la BNF (en mode numérisé c'est dommage)
  • sasa3sasa3 Membre
    Non merci,les noms me suffisent.
  • En parlant de poète maudit, je me posais une question. Est-ce que dans l'Albatros de Charles Baudelaire, on peut considérer le poète qui est symbolisé par l'albatros comme un poète maudit ? Car en effet celui-ci est très incompri, rejeté voire torturé. A vrai dire, je ne saisi pas trop le sens d'un 'poète maudit' ...
    L'albatros

    Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
    Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
    Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
    Le navire glissant sur les gouffres amers.

    A peine les ont-ils déposés sur les planches,
    Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
    Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
    Comme des avirons traîner à côté d'eux.

    Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
    Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
    L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
    L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

    Le Poète est semblable au prince des nuées
    Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
    Exilé sur le sol au milieu des huées,
    Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.
  • Bonjour,

    il faut arrêter de lire tout ce qu'on lit en matière de littérature, car il y a beaucoup d'erreurs, même venant de profs agrégés (surtout venant de profs agrégés !).

    Les Maudits, ce ne sont sûrement pas les poètes du Parnasse, au contraire !

    Dès 1883, dans la revue Lutèce, Verlaine commence à rédiger des portraits de poètes contemporains méconnus, poètes qu'il qualifie de "maudits". Il y aura 3 maudits dans la première livraison :
    - Tristan Corbière
    - Arthur Rimbaud
    - Stéphane Mallarmé

    Dans l'édition augmentée de 1888, apparaissent de nouveaux maudits :
    - Marceline Desbordes-Valmore
    - Villiers de L'Isle-Adam
    - Pauvre Lélian (qui n'est autre que l'anagramme de Paul Verlaine).

    Cette notion de malédiction découle de la conception romantique, elle apparaît entre autres dans Stello (1832) d'Alfred de Vigny : « du jour où il sut lire il fut Poète, et dès lors il appartint à la race toujours maudite par les puissances de la terre… ».

    Un ouvrage est en cours de publicaton sur cette époque.

    L'ouvrage de Verlaine peut être consulté en pdf sur Gallica (beaucoup plus fiable que Wikipédia !).

    Bien cordialement
  • C'est exactement ce que dit l'article Wikipedia ; tu l'as sans doute mal lu, Verlaine ne parle pas des poètes parnassiens...mais du Parnasse décadent
    Sont ainsi honorés de longues notices 6 poètes : Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé, Marceline Desbordes-Valmore, Villiers de l'Isle-Adam et Pauvre Lelian (anagramme de Paul Verlaine).
    Qu'ils aient été honorés de longues notices ne veut pas dire qu'ils ont tous été qualifiés de “maudits” par Verlaine
    (de plus l'article wiki envoie en liens extérieurs sur le livre de Verlaine...)
    Enfin, je ne vois pas ce qui dans cet article t'indique qu'il a été rédigé par un prof, agrégé ou pas ; à quoi rime cette attaque ?
  • Bonjour,

    en fait non, je n'ai pas lu Wikipédia, j'ai lu l'ouvrage de Verlaine et d'autres documents de l'époque (donc je ne l'ai pas mal lu...). Effectivement, c'était un peu maladroit ma formulation sur les agrégés (c'est juste que juste avant je lisais un manuel de littérature réalisé par un agrégé, truffé d'erreurs...).

    Je les considère pas comme "Maudits" parce que Wikipédia le dirait, mais tout simplement parce que Verlaine le dit (!). S'il intitule un ouvrage "Poètes maudits" en réalisant 6 notices d'écrivains, je crois légitime d'en déduire que ce sont les six écrivains qui sont des maudits, non ?

    Mon "attaque" visait simplement à mettre en garde contre certains manuels scolaires et Wikipédia, qui reproduisent beaucoup leurs erreurs réciproques (erreur que je croyais avoir vu reproduite dans un commentaire). Et simplement pour dire que les meilleures sources sont les sources originales.

    C'était sans aucun mépris !

    Bien amicalement !
  • LydouLydou Membre
    Bonjour,

    Dans tout ces commentaires, qui pourrait (me) donner une définition plutôt courte mais précise des poètes maudits ? =|
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.