Fiches méthode Bac de français 2021

Dissertation bac français 2007 Maroc Je suis élève dans un lycée français au Maroc et au bac j'ai choisi comme sujet la dissertation et j'aimerais avoir votre avis.

Dans quelle mesure la fiction littéraire est-elle capable de convaincre et de persuader le lecteur ? Vous répondrez à cette question en prenant appui sur le corpus et sur vos lectures personnelles.


I. D'abord par la mise en place d'une thèse:
1. ex: les caractères de la Bruyère avec la critique des pratiques de la cour
2. l'apologue avec une morale implicite ou explicite
ex: la poule aux oeufs de la Fontaine

II. les arguments et exemples et le raisonnement
1. L'exemple est la fiction elle-même
ex l'ingénu
2. un raisonnement
ex raisonnement par opposition dans les lettres persanes avec "certains prétendent que "

III. L'appel à l'émotion et garder son aspect de fiction pour persuader
1. l'appel à l'émotion
ex: Claude Gueux de Victor HUGO : registre pathétique
Tartuffe de MOLIERE : appel au rire
2. la fiction doit garder sa fonction première qui est de plaire pour pouvoir persuader le lecteur.
«1

Réponses

  • Ben on a eu la même

    Vous l'avez fait quand ?
  • tita19tita19 Membre
    On l'a fait le 13 juin à 7h30 mais j'ai vu le sujet national et c'est pas le même.

    PS: est-ce que quelqu'un pourrait me donner son avis sur le plan que j'ai proposé
    merci
  • Cela me semble pas mal dans la démarche... c'est dommage que tu n'aies pas étayé davantage chaque partie pour que cela soit un peu plus consistant.

    Ce sujet ressemble assez à celui de métropole si ce n'est que, à mon avis, en supprimant l'idée d'efficacité présente dans le sujet de métropole, il autorise bien plus facilement et explicittement à considérer les limites de la fiction littéraire utilisée à des fins argumentatives. Ce que tu fais un peu avec ta dernière sous-partie selon laquelle la lecture doit rester un plaisir pur dénué de tentations nécessairement argumentatives.

    Le terme "fiction littéraire" est à considérer avec attention et plus restrictif que l'expression "forme littéraire" puisque, à mon sens, des formes comme la lettre ou le portrait ou le dictionnaire philosophie par exemple en sont exclues (à voir pour le portrait)...

    Séb
  • Bonjour à tous;

    J'aimerais avoir une petite aide pour ma dissertation qui est pour la semaine prochaine dont le sujet est :

    Dans quelle mesure la fiction littéraire est-elle capable de convaincre et de persuader le lecteur ?
    Vous répondrez à cette question en prenant appui sur le corpus et sur vos lectures personnelles.

    Les textes du corpus sont Les caractères, 74, de la Bruyère ; Lettres Persanes de Montesquieu et L'ingénu de Voltaire.

    J'ai vraiment beaucoup de mal à trouver mes parties... :| Mais j'ai quand même pu trouver quelques pistes de parties comme par exemple :

    I- Par différents genres littéraires.
    1- La correspondance.
    2-Le dialogue.
    3-...

    Merci d'avance.
  • Si c'est de la fiction (fabriqué de toute pièce) pourquoi voudrait-on convaincre?
    La poésie engagée, par exemple, raconte des faits, des états d'esprit bien réels.
  • Baaaah écoute je ne sais pas...
    Mais je trouve que ce sujet est un peu ambigü dans la mesure où "fiction littéraire" ne peut pas être trés bien définit. Enfin, moi je n'arrive pas trés bien à le définir.
  • Je viens juste de me poser une question assez existentielle :p

    Qu'est ce que la fiction littéraire ?!
    J'ai une dissertation qui à ce terme dans le sujet... donc si je n'arrive pas à le définir c'est un petit peu embêtant !
    Mais je trouve que ce terme est un peu ambigu, pas vous ?!
  • Mensonge = fiction orale.

    Oui, je crois qu'il serait bien de définir de quoi tu vas parler.
  • Est-ce que tu sais ce que c'est la fiction littéraire ?
  • J'avais donné un exemple de fiction non littéraire! Mais l'expression me semble bizarre, en effet.
    Il y en a référence dans cet ancien fil aussi:
    fiction littéraire
  • Bonsoir à tous,
    Je viens de trouver mes parties (aprés beaucoup beaucoup d'heures de travail) et je voudrais votre avis. C'est sur le même sujet de dissertation...

    I- La fiction littéraire et ses procédés comme moyen efficace de persuader.
    1-L'apologue avec une morale explicite ou implicite.
    a-Le conte philosophique.
    b-La Fable

    2-Le dialogue.
    a-Le dialogue philosophique
    b-Le dialogue mis en scéne : le théâtre.

    3-Les romans (à thése ou pas)

    II- ...de convaincre.
    1-La correspondance (ou roman épistolaire)
    2-Mais une rigueur de l'argumentation.

    Voilà. Il n'est pas encore complet car pour la deuxième grande partie, je n'ai plus trop d'idée pour des axes de d'études.
    Est-ce que quelqu'un aurait la gentillesse de me guider ?

    Merci.
  • Quel est la diffèrence entre la ficton littéraire et les texte littéraires ?
    A quoi s'oppose la fiction littéraire ?!
    Je trouve que c'est un terme assez ambigu...

    A bientôt !
  • À mon humble avis une fiction qu'elle soit littérraire ou non n'est pas faite pour «convaincre» seulement elle peut s'ensibiliser... exemple de fiction littérraire

    Le chant du Cygne


    Nous sommes, in vivo, les survivants d'un autre monde. Nous étions des milliards au sein d’une seule et même entité. Nous avons une entaille au front et notre souvenir est disparate. Nous avons oublié la raison de notre présence : le pourquoi de notre inconscience. Nous avions une mission à accomplir mais laquelle ? Nous nous souvenons d’un désastre : la chaleur, la fonte des pôles, les terres englouties… Nous avons aussi les mémoires d’une station orbitale, d’un retour prématuré et d’un amerrissage forcé.

    Maculé, nous perdons notre sang. Rouge est l’océan. Nous dérivons depuis trop longtemps. Un nom nous revient sans cesse à l’esprit ; Nous ignorons sa signification : Ève n’a pas survécu… Réfugié dans l’éther d’un calcul artificiel nous pleurons sa perte et l'univers aussi. Nous ne comprenons pas pourquoi; Nous somme un et nous pleurons: Ève n’est plus…

    En désespoir de cause nous nous accrochons à notre alvéole de survie ; Un sort en dépend mais lequel ? Plus nous dérivons et plus nous nous enfonçons dans le bitume d’une mer maudite ; Géhenne qui paralyse tous nos efforts. Héros d’un univers à l’agonie nous recherchons, in vitro, un embryon d’espoir, mais rien. Ève n’est plus…

    Nous sommes l’oracle d’une civilisation perdue mais laquelle ? Le ciel est muet. Pas un son. Pas l’ombre d’une plume à l’horizon. Acide inanimé, le paysage qui s’offre à nos yeux est un Hadès. Ici sont morts les dieux : tout est détruit, réduit, enduit… Embourbé dans l’allée simple des non-retours nous contemplons l'héritage…

    Sommeil de plomb, éveil d'acier, le ciel est lourd de conséquences. D’altercations en mutations notre vaisseau se déforme à l’infini ; Notre soif de vivre l’épuise : ses forces nous abandonnent. Nous n’avançons plus. Immobile, nous sommes au bord de l’extinction. Notre raison d’être s’effrite. La vie nous quitte et Ève n’est plus…

    Esprit de l’univers, âme du temps, où sont passés fleuves et rivières ? Souffle du vent où est la glèbe de mes enfants ? Essence sylvestre, esprit fluide, où sont forêts et druides ? Âme des steppes, jardins sans fin où est l’ébène ? Où est l’Éden ? Où est la vigne ? Où est le vin ? La sève, la semence et le pain ? Esprit du Faune où est le gène original ? La Dryade virginale ? Couleur des saisons où sont les Aulnes ? Le rouge, le vert et l’ocre jaune ? Cœur champêtre que fait l’Érable au sein de l’Hêtre ? Esprit de l’ère de la lumière qu’on fait les hommes ! Où est mon Cèdre où est mon Orme ? Essence des bois où est la rose où est la joie ? Esprit des cimes des au-delà où sont Cyprès et Séquoias ? Aurore primale ! Souffle boréal ! Où est le Frêne ? Où est le Chêne ? Où est le Gui ? Où est le Houx ? Où est le Sel ? Où est la vie ? Le Celte, le Druide et la magie ? Où est le tout ? Où est le où ? Où est le cœur ? Où est le souffle ? Où est la vie ? Le corps, l’âme et l'esprit ?


    Nicodème
  • Je vois... c'est un trés bon exemple. J'aime bien ce texte. Ce sera un trés bon exemple :) Merci.
    Mais quelqu'un pourrait me dire ce qu'il pense de mon plan ? et comment je pourrais l'améliorer, notamment pour la deuxième grande partie. Je précise qu'il faut que je fasse un plan thématique, uniquement...

    A bientôt
  • Bonjour

    Écoute je ne suis pas expert en la matière. Seulement pour la deuxième partie. Je crois qu'il serait bon (voir nécessaire) que tu aborde du point de vue «scientifique» la question de l'écrit religieux; L'analyse des processus utilisés par ceux-ci est un incontournable puisque leur but premier est de convaincre «l'incroyant». Même si ceux-ci ne sont pas considérés comme étant une forme littéraire ils n'en demeurent pas moins des écrits. Des écrit qui du point de vu Athée ne sont que «Fictions-Littéraire». J'en conviens «éthiquement» parlant le sujet est délicat à abordé mais «scientifiquement» pas impossible à réaliser..

    Paix et amour mon frère !

    Nicodème du Canada Et pour ton plan il est excellent, génial même, maintenant que tu as «arpenter» le chemin il te reste à le parcourir. N'hésite pas à prendre des moments de reculs. Parfois ceux-ci font toute la différence entre une thèse bien étoffé mais qui va dans tous les sens et celle plus concise qui va droit au but.

    Bonne chance! vas-y! Fonce!
    et fait sauter la baraque !

    Nicodème ;-)) ah! j'oubliais,

    Et si jamais tu prend en considération mon conseil n'oublie pas d'inclure mon nom
    dans la section des remerciement :lol: :D Je ne sais pas si c'est une erreur mais j'attire ton attention.

    Est il préférable d'écrire ?

    - La fiction littéraire et ses procédés comme moyen efficace de persuader.

    - La fiction littéraire et ses procédés comme moyen efficace de persuasion.

    ou de façon plus concise

    - La fiction littéraire et son procédé persuasif ?


    à toi d'en juger

    Bonne ;)
  • Hey,

    Merci beaucoup pour tous les conseils que tu m'as donné :) et ne t'inquiétes pas, ton nom figurera entre les lignes de ma dissert. :P
    Tu sais, j'ai soumis mon plan à ma prof. de français qui a accepté de le regarder et de me guider un petit peu, elle m'a dit que dans celui-ci il n'y avait "pas de véritable raisonnement, mais un catalogue"... Je ne sais que faire maintenant.
    Puis, pour l'exemple de l'écrit religieux, je pense que je pourrais le mettre dans ma troisième partie. Qui est : Les limites de la fiction littéraire pour convaincre et persuader. Ou même comme tu me le dis dans la deuxième. Ah ! Je viens d'avoir une illumination, en 3 du II je mettrais : L'écrit religieux du point de vue d'un Athée. Hahaha :)
    Merci infiniment pour ton aide précieuse ! :)
    Je n'ai plus qu'à rédiger maintenant, même si quelques doutes persistent :(

    Mery Xmas ! Et peut-être à bientôt ! (ou même sûrement :P)
  • Oui, encore moi !
    Je suis en pleine rédaction de ma dissert. et je viens de me demander, qui est l'auteur du Chant du Cygne. L'extrait que tu m'as passé O_o je ne trouve pas sur google. J'avoue que je ne connais pas du tout ce texte bien qu'il soit magnifique...
    Comment le théâtre peut-il persuader le lecteur ? je me rends compte qu'il me manque beaucoup d'élements ! Et c'est pour Lundi !!!!
    Quelqu'un pourrait m'aider le plus rapidement possible ?
    Merci

    A bientôt j'espère.
  • Je te remerci :)
    J'ai une autre petite question : est-ce que je peux terminer ma conclusion par cette question : la fiction littéraire est-elle le meilleur moyen de convaincre le lecteur ? Je ne sais pas trop, car sur ce site il est dit qu'il est déconseillé de terminer par une question...
    Qu'en pensez-vous ? Par quoi d'autres pourrais-je clore ma dissert ?
  • Bonjour Anny

    Si tu cherche l'auteur du Chant du Cygne sache qu'il est en train de t'écrire en ce moment même. L'auteur, c'est moi !

    D'ailleurs je t'informe que j'ai changé un mot » Soleil est devenu » éveil...

    :), :P :D

    Bonne Chance!


    Nicodème Camarda »mon vrai nom! :P
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.