Méthode commentaire Méthode dissertation

1234689

Réponses

  • Sujet: " Le Roman: C'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin." Cette phrase apparait en exergue du chapitre XIII, Livre I, dans le Rouge et le Noir de Stendhal. Discutez cette assertion et illustrez votre démonstration en vous appuyant sur le texte du corpus ainsi que sur vos lectures personnelles.
    Corpus: - Zola, Le ventre de Paris; - Zola, La bête humaine; - Zola; Carnets d'enquête; - Balzac, Illusions perdues; - Zola, La curée; - Balzac, Le père Goriot.

    ça aide?
  • o ANALYSE DU SUJET

    « Discutez cette assertion »
    Voyons-voir ce que nous dit le TLFI à propos de discuter :
    DISCUTER, verbe.
    A. Emploi trans.
    1. [ Le compl. d'obj. dir. désigne une chose ]
    a) Procéder à l'examen contradictoire d'une question; en débattre. Discuter une affaire. Discuter quelques projets (Cf. VERNE, Île myst., 1874, p. 271). La Chambre de 1906 n'aura pas discuté cette loi (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1909-11, p. 116) [...]
    b) Mettre en doute; contester. Discuter les ordres. Il [Planche] ne parlait jamais de lui-même, permettait fort bien qu'on discutât son mérite (VALLÈS, Réfract., 1865, p. 129). Je ne discute pas cette thèse (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1909-11, p. 168)
    Vous voyez donc qu'il va falloir entreprendre une analyse critique de la citation qui vous est proposée. La débattre. Peser le pour et le contre, qui vont constituer les grands axes de votre dissertation ! Il faut user de dialectique, tout comme le faisait Socrate, si vous connaissez un peu de philosophie.

    « Illustrez votre démonstration en vous appuyant sur le texte du corpus ainsi que sur vos lectures personnelles. »
    Le corpus doit vous servir de base, c'est évident. Mais il ne faut pas avoir froid aux yeux : la dissertation est un exercice très pédant qui vise à prouver à votre correcteur que vous avez de solides connaissances culturelles. Aussi est-il nécessaire de convoquer tout ce qui pourra rendre la démonstration efficace, productive. Le but est d'être convaincant en appuyant ses idées (ou thèse) sur des illustrations riches et variées.

    Maintenant, analysons la citation, puisqu'elle semble vous poser quelques difficultés. Lorsque le sujet se compose d'une citation destinée à être « discutée », le procédé d'analyse est assez simple, très mécanique.

    1°/ Comprendre la citation, la reformuler.
    « Le Roman est un miroir que l'on promène le long d'un chemin. »
    Qu'a voulu dire l'auteur à travers cette affirmation ? On perçoit d'entrée l'intention de l'écrivain : définir le genre romanesque, en exposer la visée. Selon Stendhal, le roman doit être un miroir du réel, en somme, le genre romanesque vise à représenter le plus fidèlement qu'il est possible la réalité.

    On a notre première thèse, donc notre premier axe.

    2°/ Discuter la citation, la remettre en question.
    Quand on vous demande de discuter une citation, il suffit de se demander si elle est nécessairement vraie, si elle se vérifie toujours, dans n'importe quel ouvrage que l'on consulte. La question est donc de savoir si oui ou non le roman « est [toujours] un miroir que l'on promène le long d'un chemin. »

    On a notre problématique + les bases de notre seconde thèse. Ainsi, le projet d'étude doit s'organiser autour d'une question fondamentale : le genre romanesque se plie-t-il toujours à la définition proposée par Stendhal ? Constitue-t-il toujours ce « miroir » promené le long d'un chemin ? Bref, le roman doit-il nécessairement refléter la réalité ?

    Cette notion de devoir est d'ailleurs très importante dans la mesure où elle amène à se demander si le réel est une condition inhérente au genre sans laquelle l'appellation de « roman » ne peut se justifier.

    De là doit découler le plan.
    Le roman est-il simplement le « miroir » défini par Stendhal ? Doit-il nécessairement refléter la réalité ?

    I- Certes, le roman peut être considéré comme un miroir du réel, selon l'assertion stendhalienne ;
    II- Néanmoins, des limites astreignent et restreignent l'aspiration réaliste du roman ;
    III- Finalement, ...

    C'est ce que l'on appelle le plan « thèse-antithèse-synthèse. » Il consiste, vous l'avez compris, à valider une thèse dans une certaine mesure, puis à en mesurer les bornes (donc la véridicité) avant d'effectuer une synthèse pour clôturer l'ensemble.

    L'important est de saisir la démarche d'analyse. Comprenez vous ce que j'essaie de vous expliquer ?

    A consulter également :
    - Dissertation littéraire : type de sujet et type de plan ;
    - Méthode de la Dissertation au Lycée ;
    - Exemple d'un sujet avec citation invitant à un plan dialectique.

    Cordialement.
  • Oui, mais je crois qu'il fait beau dehors, finalement...
  • Bonjour a tous et toutes.
    Je suis en 1ère L, et je bloque depuis un petit bout de temps sur mon sujet de dissertation qui est celui ci: "Un roman,c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin" affirme Stendhal.
    Partagez vous cette définition du roman?Vous fonderez votre réfléxion sur les textes du corpus les oeuvres etudiées en classe et lectures personnelles.
    Les textes du corpus sont:
    Texte1: Diderot,Jacques le fataliste et son maitre (1781)
    Texte2:Flaubert,Madame de Bovary,II,2 (1857)
    Texte3:Zola,l'assommoir,Chapitre VI (1877)
    Texte4:Sarraute,le Planétarium (1959).

    Je ne sais pas si cela vous aidera. J'ai bien-sûr fait un certain travail de mon côté,je ne demande pas de l'aide si je ne fais rien.
    Je pensais faire:
    Intro: donner la définition de miroir,qui me semble etre important.
    Thèse a propos du coté positif de laffirmation,c a d oui. La je note mes arguments,et mes exemples (je ne sais pas si cela est bon mais pourquoi ne pas mettre "La gloire de mon père" de Marcel Pagnol?)
    Antithèse en démontrant le contraire: donc non. Et donner PEUT ETRE un exemple de livre comme "Brulé vive" qui ne fait pas du tout référence a soi =miroir.
    Je pense que ma problématique serait: un roman est il forcément autobiographique?
    Car c'est comme cela que je comprends la question.(Je suis a peu près sûre de faire un HS et de partir dans un truc qui n'a rien a voir).

    J'attends vos réponses et votre aide avec impatience,je vous en supplie: ECLAIREZ MOI ! Bonne soirée a tous, et merci par avance.
  • Bonjour, je dois proposer une analyse du sujet et un plan (3 parties) pour le sujet suivant:

    Pensez vous que 'un roman est un miroir qui se promène sur un chemin" comme Stendhal cette phrase suffit'elle à définir la conception du genre romanesque selon vous.

    j'ai choisis comme plan (ce n'est qu'un brouillon), pourriez vous le vérifier? :

    I) Le roman reflète la réalité

    a) Le romancier est un fidèle copiste
    b) Cela représente un contrat de confience entre l'écrivain et le lecteur

    II) La réalité n'est pas le seul but de l'entreprise romanesque, il a d'autres fonctions

    a) Nécessié de faire des choix, mépris du temps
    b) Une quête du beau
    c) L'illusion du vrai

    Et lorsqu'on nous demande d'analyser le sujet je ne doit alors pas faire une rédaction de dissertation je dois juste étudier le sujet, c'est à dire noter les mots-clefs, mais ici, qu'elles sont les limites du sujets?

    Merci d'avance
  • sil vous plait pourriez vous m'aider jean-luc?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Les limites du sujet sont dans la fonction du miroir.
    Regarde la Préface de Pierre et Jean de Maupassant. C'est ici.
    La réalité est trop complexe, inorganisée. Elle n'est pas un récit en elle-même.
    C'est pourquoi le mot "promène" est si important. C'est lui qui fait passer la réalité informe à l'existence artistique. Le romancier qui tient le miroir fait accéder la réalité à l'œuvre d'art par les mots organisés dans une structure de récit.
  • Daccord,merci beaucoup pour votre aide. On peut donc difficilement faire une partie sur la réalité que reflète le roman, parce que le roman est le résultat de la conciliation du réel et de l'imaginaire. Cependant, pour ce sujet ,traité de nombreuses fois, j'ai reformulé ma problématique et j'ai définis la thèse( dans une dissertation elle peut être mon opinion?): un roman n'est pas seulement un miroir qui se promène sur une grande route, comme l'affirme Stendhal.

    j'ai donc un peu modifié le plan que j'avais fais précédemment:

    I) le roman est un reflet de la réalité

    -mouvements littéraires
    -respect des lieux et époques
    -utilisation de la science

    II) la réalité n'est pas le seul but de l'entreprise romanesque

    -science fiction
    -volonté de réaliser queque chose de beau

    III) Le roman n'est pas seulement un reflet, l'écrivain modifie certains aspects

    -source d'inspiration
    -doit faire des choix
    -donne ses sentiments


    Cela reste un brouillon je dois encore amélirorer la formulation, mais pourriez vous me dire si il convient?

    Merci d'avance
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    La problématique doit prendre en compte les tensions entre réalité et fiction dans l'univers romanesque.

    La thèse serait en principe : le romancier s'inspire en général de la réalité.
    L'antithèse : Pourtant son imagination y rajoute de nombreux éléments fictionnels.
    Dépassement : Il cherche à unifier sa création par le principe de vraisemblance et selon un projet artistique signifiant.
  • D'accord merci, mais la thèse ne doit pas refléter mon opinion?

    Et pourriez vous me dire si mon plan est correct? Et une dernière question, si on me demande juste d'analyser le sujet, je ne doit pas faire la dissertation, mais juste la première partie des fiches de méthode pour la dissertation qu'on trouve sur ce site.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Dans l'ordre, analyser le sujet consiste à
    - relever les mots clés,
    - comprendre les notions qu'ils sous-tendent,
    - apprécier les relations qu'ils créent,
    - définir une problématique par reformulation de tout ce qui précède.

    La thèse sera alors la position défendue à l'égard de cette problématique.
  • J'ai lu le rouge et le noir de Stendhal et je pense que cette définition est approprier au roman réaliste (le rouge et le noire est un roman réaliste et romantique si je me souvient bien).Tu ne pourras pas faire une dissertation sans avoir lu et compris le livre notamment le titre: rouge qui se réfère à l'armée et le noir à l'Église soit le choix que Julien Sorel a a prendre. Pour revenir à ton sujet le roman peut aussi bien être fictif exemple;L'automne à Pékin qui ne parle ni de l'automne ni de pékin ;)
  • bonjour à tous!

    pouvez-vous-repérer les figures de style utilisées dans cet extrait?

    voilà l'extrait:
    "Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route. Tantôt il reflète à vos yeux l'azur des cieux, tantôt la fange des bourbiers de la route. Et l'homme qui porte le miroir dans sa hotte sera par vous accusé d'être immoral! Son miroir montre la fange, et vous accusez le miroir! Accusez bien plutôt le grand chemin où est le bourbier, et plus encore l'inspecteur des routes qui laisse l'eau croupir et le bourbier se former" (Le Rouge et le Noir, 1830)
    je vous remercie d'avance pour votre aide
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Essentiellement une métaphore filée.
  • Et des anthithèses, parfois mises en valeur par un parallélisme de construction
  • Bonsoir,


    Métaphores, personnification, antithèses, répétitions, dérivation et polyptote.

    A toi de les trouver.

    Rowan
  • Tu me dis où tu vois le polyptote parce que j' ai du mal.
    répétitions, dérivation et polyptote.
    Moui, enfin la différence n' est pas très grande entre les trois figures.
  • Bonjour à tous !
    J'ai une dissertation à faire en rapport avec cette citation de Stendhal "Le roman est un miroir qui se promène le long d'une grande route", notre prof nous donne comme consigne : "Aprés avoir expliqué cette citation, vous la commenterez et la discuterez."
    Or, je ne comprends pas si expliquer, commenter et discuter correspondent aux parties que l'on doit faire et si oui quelle est la différence entre commenter et expliquer ?

    Enfin bref je suis perdue !! Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider ?
    Merci d'avance !
  • b17b17 Membre
    Bonsoir,

    J'ai écrit une dissertation sur le roman réaliste et il faut maintenant que je trouve une ouverture. Pour cela j'ai pensé à un roman réaliste qui a ses limites au niveau du réalisme. Même dans mon esprit ce n'est pas très clair, je me demande si je ne devrais pas faire plutôt référence à un passage de Madame Bovary puisque dans la consigne de ma dissertation il fallait s'appuyer sur ce roman. J'attends votre aide.
    Merci.
  • Bonjour,
    je me permets de préciser qu'une ouverture n'est absolument pas obligatoire en dissertation.
    Ensuite, l'ouverture doit découler du traitement de la conclusion: on ne peut donc t'aider sans connaître ta conclusion. Peux-tu l'insérer dans ta réponse ?
    Il serait également plus facile si nous avions exactement ton sujet (j'imagine que ce n'est pas tout simplement "vous décrirez le roman réaliste à partir de votre lecture de Madame Bovary"... Enfin, j'espère...)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.