Ronsard, Les Amours, sonnet CCXXII

Bonjour a tous, je suis en première et je dois faire un commentaire sur le poeme CCXXII des amours de Ronsard

Voici le sonnet:
Que dites-vous, que faites-vous, mignonne ?
Que songez-vous ? pensez-vous point en moi ?
Avez-vous point souci de mon émoi,
Comme de vous le souci m’espoinçonne ?

De votre amour tout le cœur me bouillonne,
Devant mes yeux sans cesse je vous vois,
Je vous entends, absente je vous ois,
Et mon penser d’autre amour ne résonne.

J’ai vos beautés, vos grâces et vos yeux
Gravés en moi, les places et les lieux,
Où je vous vis danser, parler et rire.

Je vous tiens mienne, et si ne suis pas mien,
Vous êtes seule en qui mon cœur respire,
Mon œil, mon sang, mon malheur et mon bien.


Je n'arrive pas a construire de plan :/

Merci de votre aide

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre
    Si tu n'arrives pas à construire de plan, n'en fais pas avant d'avoir lu le sonnet jusqu'à le savoir pas coeur.
    Une déclaration d'amour.
    Un amour qui n'est pas partagé si l'on en croit l'angoisse qui transparaît dans les interrogatives du premier quatrain.
    Un amour qui met en avant la "mignonne-. Occurrence de "vous" : douze.
    Parallèle incessant entre le vous et le je, qui disparaît en tant qu'individualité car il est comme habité.
    Un amour obsessionnel, un amour maladie.
  • Merci pour ta réponse, je vais travailler dessus ce soir !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.