De la khâgne à la fac, quelle lettre de motivation ?

Bonjour,
Je viens de terminer ma prépa et, même si je n'ai pas encore les résultats du concours, il y a peu de chances que j'obtienne l'ENS. Aussi j'assure mes arrières en demandant des 5/2 (troisième année) dans d'autres prépas (besoin de bouger), et en demandant également des licences. J'aimerai bien évidemment fournir une lettre de motivation digne de ce nom. Mais comment dois-je justifier la prise de contact avec ces établissements, si ce n'est par l'échec au concours ? C'est délicat, "suite à mon échec au concours de l'ENS lyon, je me rabats sur vos licences qui ont l'air plutôt cool, et j'essaierai de rentrer sur dossier après ?" j'exagère, soit, mais on n'en est pas loin...
Pour les prépas ça ferait "Bonjour, j'ai raté une fois le concours, ça vous dit que je le rate chez vous la deuxième fois ?" :lol:
Bref, les traits grossis, voilà où j'en arrive, du coup j'ai un peu du mal à rédiger ces lettres de motivation. Vos avis ?
Merci d'avance,
Cécile

Réponses

  • Bonjour,

    L'année de L3 est un entre-deux entre deux ans de prépa et le master. Dans ta lettre, je te conseille de souligner le fait que la L3 choisie s'inscrit dans la continuité de ta formation en CPGE et te permettra de continuer ensuite en master #... Je pense qu'il ne faut pas que tu te prennes la tête, les lettres de motivation sont peu regardées à la fac (en licence). Tu seras acceptée d'office.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Oh, les traits ne sont pas grossis.
    C'est exactement comme tu le dis.
    Mais est-il nécessaire de faire une lettre de motivation pour s'inscrire en faculté ?
  • ArtzArtz Membre
    Seuls 5% des candidats réussissent l'ENS. Tu n'as donc pas à te justifier de ton éventuel échec, ni même à le mentionner. "Suite à ma formation en classe préparatoire, je souhaiterais poursuivre mes études ...". :)

    Bon courage pour la préparation des oraux.
  • AuranjAuranj Membre
    Non elle n'est pas nécessaire mais étant donné que ma prépa n'est pas conventionnée avec Lyon 3 je préfère mettre toutes les chances de mon côté.
    Oui, c'est plus simple comme ca et je n'y avais pas pensé ! Merci !
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonjour Auranj,
    Les lettres de motivations sont souvent une simple formalité, take it easy :)
    Ceci dit je sais bien que c'est toujours une étape délicate à passer car on ne sait jamais trop quoi mettre. Comme l'a dit Artz, étant donné le nombre d'admis il n'y a aucune honte à avoir "échoué" à l'ENS. Mets en avant ce que t'a apporté la prépa, tes motivations pour intégrer cette fac et pas une autre... Je peux toujours t'envoyer celle que j'avais faite en mp si tu bloques.
  • AmmyAmmy Membre
    Je ne vois même pas cela comme un "échec". La prépa est une formation en soi, et tenter ce concours est une expérience formatrice, on sait bien qu'entrer à l'ENS reste une exception. Le fait d'être allé jusque là est au contraire déjà très valorisant, pas de quoi s'auto flageller... ;)
  • LaoshiLaoshi Membre
    Tout à fait d'accord avec Ammy.
  • ArtzArtz Membre
    Que ce soit clair : j'ai repris le terme d'échec de son message. Quant à la justesse du terme, je crois que c'est une question personnelle qui dépend de l'objectif que l'on se fixe vis-à-vis du concours... :)
  • LaoshiLaoshi Membre
    Mais Artz,
    Personne n'avait d'arrière-pensée concernant ton message. Pas moi en tout cas
    Evidemment, quand un présente un concours et que l'on ne réussit pas, cela s'appelle objectivement un échec un échec. Mais dans le cas de l'ENS, comme tu le soulignais toi-même, il y a si peu d'élus que l'échec est chose commune, même s'il peut être mal vécu. Suivre les cours d'une classe préparatoire durant deux ou trois ans demeure une bonne expérience, et c'est pourquoi je m'étonnais qu'une lettre de motivation soit nécessaire pour entrer en faculté.
  • ArtzArtz Membre
    Désolé pour mon dernier message dont le ton est un peu sec à la relecture. :)

    Je ne me sentais pas spécialement attaqué, en plus. Je voulais seulement préciser ma position.

    Bref, désolé, encore une fois !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.