Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

16791112298

Réponses

  • De rien de rien pour la liste!

    Oui ces lectures ont été très précieuses. La dissertation de littérature en BL est généraliste, elle porte sur un sujet (souvent une citation d'un critique) et non sur une oeuvre. Il faut donc nourrir son devoir d'exemples précis, d'oeuvres étudiées en profondeur (ie connaissance de la structure globale et de quelques extraits) afin d'éviter les élucubrations pseudo-philosophiques. Bien sûr, c'est plus un idéal vers lequel il faut tendre, au début tu ne coupes pas au bricolage et aux copies un peu vides... Et en plus de l'analyse des textes, il faut apprendre à maîtriser la dissertation sur un plan formel.
    Si tu as un bon prof, tu étudies des oeuvres mais rarement en entier (ce serait trop long). Par exemple, cette année, on a bossé sur Les rêveries du promeneur solitaire de Rousseau autour de quelques textes fondamentaux. Mais dans tous les cas, il faut tâcher de lire par soi-même, malgré le manque de temps...

    Quant aux concours... et bien j'ai raté l'ENS, ce qui n'a pas été une surprise! Intégrer en BL, c'est un boulot titanesque et il faut presque toujours "khûber" (ie refaire une 2ème année) pour y arriver, ce que je n'étais pas prête à faire. Je deviens donc en septembre une heureuse élève de la Nouvelle Sorbonne, en lettres/philo!

    A moi de te poser une question : pourquoi la prépa BL (mise à part que ça à l'air super cool, bien sûr!)? :)
  • De la part de personnes de mon entourage ayant fait BL, je vais dans le sens de Zaélice, à savoir qu'il faut avoir suivi l'option maths et que les S sont privilégiés.

    Je tiens cependant à te dire qu'une fille de mon lycée, il y a deux ans, était en TL et voulait faire BL. Elle a été première de sa classe toute l'année, a fait option maths, et a rattrapé durant l'année le programme de S avec un prof de maths du lycée. Elle a envoyé son dossier, accompagné si je ne m'abuse d'une lettre de ce professeur précisant qu'elle avait travaillé et rattrapé les cours, et a été admise à Faidherbe (Lille) en premier vœu - et c'est une bonne prépa.

    Courage et bonne chance !
  • Merci encore pour vos réponses
    Je me suis mise dès aujourd'hui à bosser le programme d'option maths (j'ai obtenu les cours d'un copain)...
    J'espère que mon futur prof ne me considérera pas comme un boulet :lol:
    Sinon, pour le choix de la B/L... J'avoue avoir découvert cette prépa il y a tout juste deux mois... (Toutes ces années d'ignorance, ça me sidère!!... :lol: :lol:)
    Mais rien qu'à lire le nom de cette prépa, j'ai eu le sourire jusqu'aux oreilles. Je m'explique!
    * LETTRES
    Je suis une de ces littéraires ratées, ayant hésité entre L et ES... Ayant peur de la philo tellement coefficientée, de ces portes fermées avec un bac L... J'suis donc partie en ES, et j'avoue, je regrette rien du tout! :)
    J'ai toujours aimé lire, écrire.... On dit souvent de moi que je suis "dans mon monde". Ze suis une rêveuse
    D'autre part, j'ai été beaucoup rassurée par mes résultats aux EAF, parce que je n'imaginais pas mes études post-bac dans autre chose que les lettres!! Au final, ça donne: 17 à l'écrit et 18 à l'oral. :)
    * SCIENCES SOCIALES
    Je suis une mordue d'éco et de sociologie. Une fille qui AIIME avoir des cours d'SES, et veut toujours aller plus loin. Et je m'en sors bien en cours, j'ai 14 en SES.

    En gros, mon idéal ce serait une prépa (parce que là on est suivis, on n'a pas à chercher quoi bosser, quoi apprendre...) regroupant les lettres et l'éco et la sociologie... Trouvé!! :D
    En plus, j'ai un bon niveau général (14.9 de moyenne annuelle en 1ère), et plus dans les matières étudiées en B/L. Mon frère est passé par une prépa HEC donc je ne m'aventure pas dans l'inconnu, je sais que c'est bien éprouvant!
    Mais je bosse afin de bien réussir mon bac, et intégrer Faidherbe...
    Voilà! J'espère avoir bien répondu à ta question!
    Bizz
  • Tu sembles volontaire, c'est bien. Tâche toutefois de préciser, au moment de la constitution des dossiers, que tu as rattrapé le niveau en maths, quitte à faire attester cette affirmation par un prof de ton lycée.
    En règle générale, un élève de prépa qui se bat, même s'il galère, on l'estime et on l'aide. C'est ce que j'entends toujours dire...
  • Bonjour à tous.

    Ce message s'adresse à tous les hypokhâgneux. En effet, j'aimerai savoir quelles moyennes vous aviez en terminale, notamment TL. Car je n'ai aucune idée des moyennes demander pour pouvoir entrer en HK, et cela est plutôt déstabilisant.
    Merci d'avance pour votre aide.

    V.
  • Avoir une tripotée de moyennes devant les yeux ne t'apportera pas grand-chose : il n'y a pas que la moyenne qui compte pour les prépas. Il y a ton rang dans la classe, tes appréciations, tes notes d'EAF... C'est l'ensemble de ton dossier qui est jugé par les commissions, et pas seulement ta moyenne générale.

    Et ensuite, toutes les HK ne sont pas aussi sélectives les unes que les autres.
    On dit que pour entrer en HK, il faut minimum 12 de moyenne.

    Dans tous les cas, rien ne coûte de tenter !
  • C'est sûr, cela ne m'aidera pas, mais quand même. Je sais déjà que les appréciations sont très importantes, et je suis contente car de ce côté là, je n'ai aucun problème :).
    Savez vous aussi, si les moyennes sont très regardaient, ou bien si la chose la plus importante sont les notes des épreuves anticipées ?
  • Je vais entrer en Hypokhâgne dans 2 semaines. C'est bête par exemple de dire "ils regardent surtout les moyennes". Je suis sûr que chaque prof à la table est différent : pour l'un les moyennes comptent + les remarques, pour l'autre inverse, un autre ne jure que par les résultats des EAF... Ce ne sont que des suppositions. Après en fonction du lycée en question, la sélection est + ou moins sévère. Par contre, ce qui est certain, c'est la méthode de sélection. Il n'y a pas une pile "admis" et une pile "recallés". On examine tous les dossiers. Il y a un certian nombre de places à pourvoir. On établit un classement des candidatures. Les 1ers ont leurs places, les derniers ne l'ont pas ! Par contre, supposons qu'il y ait 100 places et tu es 110ème. Tu seras en liste d'attente. Sur les 100, plusieurs vont se désister, par exemple car ils ont été admis dans une prépa mieux classée au niveau de leurs voeux d'orientation. Donc un se désiste, et la place revient au suivant du classement. Et ainsi de suite. Voilà ! Si tu bosses bien, il n'y aura pas de problème ! Bonne chance.
    Pour ton histoire de notes, j'avais entre 13 et 14 de moyennes sur l'année (en Tle L) et j'étais bien classé (j'avais aussi très bien réussi mes épreuves anticipées et mes remarques ne posaient aucun problème). Il suffit d'y mettre de la volonté, du sérieux et de la discipline, et puis des notes correctes. Pas besoin de notes brillantes (c'est toujours mieux bien sûr et c'est l'objectif à viser), la prépa est accessible si tu as des notes correctes !
  • L'année de terminale commence à peine, et me voilà déjà obligée de me poser ces fatidiques questions : quel lycée choisir pour ma prépa littéraire, et surtout, quel lycée espérer ?

    Mes résultats de 1ère L ont été relativement bon mais surtout inégaux : 15-16 en français, 15-16 en histoire-géographie, 18 à peu près en maths, 18 en physique et svt, 13 en allemand, 10 en latin, 10 en anglais (ces deux matières étant montées à 12 au 3ème trimestre)

    Les commentaires suivent le même schéma : très bons pour les premières matières citées mais plutôt décourageants pour les deux dernières : manque de travail, manque d'attention.

    Mes résultats à l'EAF ont été très satisfaisants:
    18 à l'oral et 19 à l'écrit

    Dans le cas où j'arriverais à rehausser les notes de mes matières négligées l'année dernière, quelle prépa puis-je espérer intégrer ?

    Je recherche une prépa en région parisienne et rêve je l'avoue d'un Condorcet ou d'un autre lycée du même type
    Rêve, ou potentialité ?
  • Potentialité, ça ne te coûte rien d'essayer avec le système de la liste de voeux. Mais tu as encore le temps d'y réfléchir et de hausser tes notes en latin et anglais. Si c'est latin en option facultative, il est vraiment très facile d'améliorer tes notes...
  • Je pense qu'il n'y a aucun problème au niveau des notes, j'ai une amie en ES qui est rentrée à Molière avec de moins bonnes notes dans les matières littéraires.

    Le hic par contre c'est sur le manque d'attention dans les matières où tu es plus faible, je sais que là où j'étais ( à lakanal) les profs regardaient l'attitude et le 'potentiel' de l'élève en premier.

    Le manque de travail ne pénalise pas car j'ai cru comprendre qu'ils recherchaient des élèves ayant toujours obtenus de bons résultats sans vraiment se fouler, avec l'idée de faire d'eux des bourreaux de travail pour qu'ils réalisent pleinement leur 'potentiel'.

    Donc avant toute chose je te conseille de faire au moins semblant d'écouter ça ne peut que faire du bien à ton dossier (tu vas montrer que tu es devenu plus mature, que tu fait l'effort d'écouter...).

    Après lorsque tu devras faire une liste de voeux, met en priorité la prépa qui te plait le plus pas celle où tu penses avoir le plus de chance d'entrer.

    Un plus aussi c'est d'aller aux journées portes ouvertes et de discuter avec un prof, si à la fin il te redemande ton nom alors c'est gagner.
  • Je crois que je ne vais pas seulement faire semblant d'écouter , je compte vraiment progresser, une moyenne qui grimpe en flèche, ça fait plutôt bon effet :).

    A propos des vœux, comment cela fonctionne-t-il exactement ? Si je suis acceptée pour mon premier vœu, ais-je tout de même la possibilité de choisir d'aller dans le lycée que j'ai mis en second ?
  • Bonjour à tous.

    Je sais que bon nombre de discussions tournent autour du sujet des prépas littéraires, et que je suis loin d'être la seule à vous demander des conseils. Je m'en excuse par avance !

    Je suis élève en terminale ES et aspire à intégrer une classe prépa littéraire à Paris. Je ne suis pas pour autant fermée à l'idée d'aller dans une prépa de province. Je souhaite faire un hypokhâgne B/L. Seulement, je crains que mon niveau soit bien trop juste, étant donné que je n'ai pas "d'excellentes notes". Je voulais donc avoir votre avis.

    En première, j'avais 13 de moyenne génerale, sans matière dite "faible". Les appréciations de mes professeurs étaient plutôt bonnes. Mes matières "fortes" étaient les langues et les maths.
    J'ai été déçue par mes résultats aux épreuves anticipées, bien qu'ils restent corrects:
    12 à l'écrit de français.
    12 à l'oral également.
    14 en enseignement scientifique.
    18 en TPE.
    En français j'aurais souhaité plus, d'autant qu'au bac blanc j'avais mieux réussi. Je me dis donc que ces résultats peuvent me fermer pleins de prépas...

    Cette année, pour l'instant, mes notes sont correctes, sans être pour autant très bonnes (autour de 13). Et je pense être dans les trois ou quatre premiers de ma classe (je sais que le classement dans sa classe de terminale est important pour l'entrée en prépa). Je vise un 14 de moyenne pour les deux derniers trimestres.

    Pensez-vous d'après mes résultats que je pourrais intégrer une prépa du type Henri IV, Janson de Sailly, Lakanal ? Ou bien qu'il n'y a vraiment aucune chance et que je serai plutôt acceptée dans un lycée de province ou moins "prestigieux" (bien que je ne pense pas que les lycées de Paris soient les seuls où l'enseignement soit de qualité) ?

    Il y a une filière qui m'intéresse aussi. C'est une hypokhâgne A/L option théâtre. Je penserais là à Fénelon, Lakanal, Monet, Molière...

    Je suis vraiment motivée pour faire une prépa littéraire, mais j'ai peur de ne pas avoir le niveau, je suis désolée d'avoir écris autant de choses dans ce message, mais si vous sauriez me répondre cela me serait d'un grande aide et je vous en serai très reconnaissante. Je vous remercie par avance.

    Bonne journée.
  • Bonjour,

    C'est difficile de se prononcer sans connaître ton lycée actuel. Cela dit, au vu de tes résultats, je pense que ton niveau est nettement trop juste pour une B/L parisienne (d'autant que ces lycées recrutent relativement peu de bacheliers ES).
  • Je suis dans un lycée de la région parisienne, ayant un niveau normal, correct. Merci de m'avoir répondu en tout cas. Je sais que mon niveau est très juste... C'est pourquoi, je pense sûrement ne pas être acceptée à Paris. Mais je trouvais toujours utile de récolter quelques avis sur le forum.
  • Je crains également que tes résultats soient trop justes pour les B/L parisiennes, d'autant plus que tu ne viens pas d'une Tale S, ce qui joue déjà en ta défaveur pour cette filière.
    En revanche, je pense que tu as ta chance pour certaines prépas parisiennes option théâtre, à l'image de Molière ou Lamartine...
  • Bonjour,

    Je suis en Terminale L, j'ai passé mon année de 1ère avec 13.5 de moyenne générale (autant qu'on puisse le dire, car la moyenne générale au lycée ne compte plus tellement, mais ça permet de se faire une idée), et je commence cette année de Term toujours avec 13 de moyenne. J'ai eu 13 à l'écrit de français, 20 à l'oral, 14 en tpe, 16 en maths et en science, l'année dernière. Je souhaite rentrer dans une prépa A/L, sinon la fac je pense (bien que l'envie ne soit pas tellement présente... connaissez-vous d'autres cursus? pour aller vers les métiers de l'édition, de l'écriture, etc? ça aussi, c'est vague). Déjà, pensez-vous que j'ai le niveau ? Je suis très motivée, mais j'ai peur de ne pas tenir le rythme; en ce début de Term je bosse beaucoup, mais je fatigue beaucoup également en contre partie. De plus, mon copain est en prépa B/L et a finit ça Term S avec 15 de moyenne, et il a vraiment beaucoup de boulot. Alors, quand on a un niveau un peu moyen comme moi, ça doit être encore plus dur ?

    Je n'cherche pas tellement à être rassurée (de toute façon, il faut bosser et tenter), mais je voudrais juste des témoignages en particulier sur la prépa A/L, enfin la prépa Lettres (je m'y connais pas assez pour assurer qu'il n'y a qu'une prépa Lettres, et pas plusieurs différentes...), savoir s'il y a des lycées plus durs à intégrer que d'autres... j'aimerais aller à Nantes, ou Poitiers ... ? Je suis au Lycée de la venise Verte, à Niort (79).

    Merci pour vos conseils ou témoignages. (et désolée pour mes questions ou mes inquiétudes un peu banales... rah les prépas!)
  • Bonjour,

    Il n'y a qu'un seul type de prépas lettres en première année (c'est en deuxième année que deux filières se dégagent), hormis les prépas B/L bien sûr, et quelques classes qui préparent au concours de l'Ecole des Chartes (prépa axée beaucoup plus sur l'histoire que sur les lettres proprement dites).

    Ton niveau te laisse espérer intégrer une prépa d'un niveau correct à Poitiers (Camille Guérin par exemple...) ou à Nantes (Guist'hau, qui semble avoir des résultats légèrement supérieurs, mais ne prépare pas à l'ENS Ulm en deuxième année). Cela dit, si tu as déjà besoin de beaucoup travailler pour atteindre tes résultats actuels, le rythme risquera d'être difficile à suivre... mais tu ne perds rien à tenter, de toute façon.
  • Pour te rassurer, je suis entrée en prépa avec 13,5/14 de moyenne en 1ère et en Terminale, et n'ai été refusée par aucun de mes voeux (je n'ai demandé aucun "grand" lycée, mais il me semble que ce n'est pas ce que tu souhaites non plus). Donc a priori, c'est un moyenne qui ne doit pas effrayer tous ceux qui examinent des dossiers (enfin après, il faut voir où tu te situes dans la classe : si la meilleure moyenne est à 14, il faut relativiser, quoi...)

    Et j'adhère au message d'Arthur sur le fait que tu travailles déjà pas mal en TL : le rythme s'accélère énormément en prépa, on y est très vite surmené. Mais personne ne t'empêche de tenter l'aventure, il y a toujours d'autres portes qui devraient s'ouvrir à toi si tu te rends compte assez vite que la prépa ne te plaît pas. ;)
  • En avant alors ! Merci
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.