Selon vous, pourrais-je entrer en hypokhâgne ?

1295296297298299301»

Réponses

  • EmbuEmbu Membre

    Hello Louis,

    Je ne pense pas que ce 1,5 en maths soit éliminatoire. Il peut faire barrage pour certains choix ou susciter des interrogations, tu en conviendras. Mais je ne pense pas que cela te barre la porte pour tenter une hypokhâgne.

    Tente ta chance, tu n'as rien à perdre.

  • hazelnuthazelnut Membre

    Bonjour,

    je suis étudiante en licence de Lettres, et je souhaite me réorienter vers un CPGE BL. J'ai un parcours un peu spécial : j'ai commencé en septembre 2021 une Mise à Niveau en Cinéma Audiovisuel, puis je me suis aperçue que ça ne me convenait pas du tout et j'ai choisi de me réorienter dès le 2ème semestre en rejoignant une licence de Lettres. Je suis actuellement en train de finaliser mes voeux Parcoursup, et cela mène à beaucoup d'interrogations. Tout d'abord, je suis sûre de vouloir faire une CPGE BL, j'ai fait plusieurs journées portes ouvertes et une journée d'immersion et, même si je sais qu'une journée ne peut représenter deux ans, j'ai tout de suite su que tout allait me plaire.

    Seulement, au vu de mon parcours et de mes notes, j'ai des gros doutes sur la possibilité d'une intégration. En effet, j'ai plutôt eu des bonnes notes au contrôle continu (et donc au bac car j'ai eu la 1ère et la term en contrôle continu avec le covid) dans les matières du tronc commun SAUF en français où j'ai eu 13. J'ai eu 13 à l'écrit et à l'oral comme c'était ma moyenne de l'année. Je sais personnellement que ce n'était pas représentatif de mes capacités mais ça les commissions ne peuvent pas le savoir, surtout que c'était bien la moyenne de deux semestres, donc normalement plutôt cohérent.

    Après c'est en mathématiques où j'ai eu 15,60 au bac avec un bon semestre à environ 18 et un autre moins bon autour de 13/14. En première j'ai eu 15 aussi environ sur l'année mais c'était plus régulier. En philo j'ai eu 15,40 au bac et pour tout le reste autour de 17/18 (spé physique en 1ère). Je précise que j'étais dans un lycée de province qui n'est pas vraiment bon, le niveau n'était pas super haut. Après il me semble qu'en plus cette année comme je suis étudiante les commissions ne verront pas mon rang dans la classe (ça jouait en ma faveur).

    Cette année, j'ai mon bulletin de MàNCAV sur Parcoursup et il est très bon, après c'était beaucoup de matières scientifiques.

    Bref, tout ça pour dire que j'ai mes 10 voeux de prépa et que je comptais mettre 9 autres voeux au cas où mais je fais donc face à un problème car je n'arrive pas du tout à faire mes lettres de motivation pour les autres voeux. Ils ne m'intéressent pas à 100% et je ne sais même pas si je compte y aller si je suis prise. J'hésite donc à les abandonner, mais j'ai peur de ne pas être prise en prépa et de me retrouver sans rien, de regretter de ne pas les avoir mis. En même temps, ils sont presque aussi sélectif que des prépas. Je suis perdue et je ne sais pas quoi faire du tout. J'ai aussi mis 3 voeux de licence de Science Politique, mais pareil je bloque complètement. En plus de ça, je doute vraiment sur quelles prépas mettre, j'en ai sélectionné et je pensais être fixée mais en réalité je pense avoir visé beaucoup trop haut.

    Je sais que vous n'avez pas forcément les réponses à mes questionnements mais si vous avez un avis sur la situation ça m'aiderait beaucoup.

    Désolée de ce très long message, j'espère que c'est un minimum clair.

    Bonne journée, Noha.

  • Si je puis me permettre, deux conseils :

    1) il doit être possible de faire des lettres de motivation sur parcoursup, même quand on n'est pas motivée. Si vous obtenez une prépa, il est certain que vous vous retrouverez face à ce type de tâche (je veux dire : une tâche qui ne vous motive pas) et qu'il faudra néanmoins accomplir. Autant s'exercer dès maintenant !

    2) Concernant vos voeux de prépa : vous avez 10 voeux. Choisissez deux prépas " de rêve" maximum (ex : Le Parc). Faites ensuite le choix de trois prépas moins sélectives (ex : Lakanal, Carnot, Pothier), trois autres encore moins sélectives (ex : Nîmes, Melun, Clermont) et terminez par les deux qui viennent d'ouvrir à Paris (Voltaire) et Grenoble (Mounier) : on peut espérer qu'elles soient moins sélectives. De cette façon, vous maximisez vos chances d'obtenir effectivement une B/L.

    Bon courage

  • hazelnuthazelnut Membre
    24 mars modifié

    Merci de votre réponse !

    Je vais faire le maximum pour mes lettres. Finalement pour les prépas j'avais fait quelque chose de similaire à ce que vous proposez, alors ça me rassure ! J'ai juste adapté par rapport à mes possibilités de mobilités.

    Je vous tiendrai au courant en juin :)

  • Bonjour, je suis un lycéen de Première (spé HGGSP, SES, Maths) et je pense de plus en plus à intégrer une classe préparatoire après ma Terminale. Seulement, quelques éléments me font un peu peur...

    D'abord, je ne sais vraiment pas quel classe préparatoire choisir. Je sais surtout que la qualité de l'enseignement et la renommée qui y sont liée varient beaucoup; seulement la plupart de ces prépas "prestigieuses" sont loin de là où j'habite et je crois savoir que les chances d'intégrer ces prépas sont moindres si l'on demande une place en internat.

    Mon deuxième et principal tourment est mon dossier scolaire. Je viens d'un lycée de ville moyenne et, ayant beaucoup de difficultés à évaluer la qualité de l'enseignement (je sais seulement que le lycée est à peu près millième au classement national d'après le site du Parisien), je n'arrive pas à savoir si mon dossier actuel, que l'on juge souvent bon, correspond à un niveau en réalité moyen qui me priverait certainement de certains choix de classes préparatoires. J'ai surtout une certaine angoisse depuis que le logiciel Pronote permet aux élèves de consulter leurs classements au sein de classe. Pour ce qui est de mes notes au premier semestre (accompagnées de la moyenne de classe et du classement) : Allemand LVB=15.18(13.91, 6); Anglais=16.7(11.97, 1); Français=18.69(12.18,1); SES=18.08(12.41, 1); Histoire-Géographie=19(12,85, 1); HGGSP=18.45(13.18, 3); Mathématiques=17.13(13.61, 11). Ma moyenne générale est de 17.

    Enfin, je crois regretter mon choix des Mathématiques comme option de spécialité car je n'y suis pas très bon et que la spécialité HLP m'aurait plu beaucoup plus.

    Je n'ai rien d'autre à ajouter à mon dossier (mis à part mon choix d'option théâtre).

    Le problème d'entrer dans une hypokhâgne peu sélective est, tout simplement, le fait que je ne sais pas si cela me permettra de continuer des études intéressantes après cela. Je ne prévois pas de tenter l'ENS mais le but premier d'une CPGE est bien de se préparer à une "grande école"... Les classements m'indiquent que certaines prépas n'y débouchent pas.


    Une classe préparatoire littéraire me plairait beaucoup. Je lis beaucoup depuis les deux dernières années et j'ai un véritable intérêt pour les sciences humaines, la littérature et, surtout, la philosophie.

    J'ai pensé à tenter les concours des IEP mais je crois que ce n'est pas ce dont j'ai envie.


    Je n'ai pas envie de répandre mon pessimisme ici mais j'ai vraiment l'impression d'être coincé, c'est pourquoi je demande conseil ici.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Bonjour,

    Il ne faut pas être défaitiste, ni pessimiste.

    Si tu t‘es un peu renseigné sur les classes préparatoires, et si tu as envie d’y poursuivre tes études, il ne faut pas hésiter.

    Tes résultats me semblent bons. Reste à voir les appréciations des professeurs. Et puis tu n’es qu’en première. Tu as encore du temps pour t’améliorer et affiner tes choix.

    Il faut aussi considérer la région où tu habites, demander conseil à tes professeurs pour savoir si tu peux être admis dans une prépa prestigieuse, comme tu dis. Sinon, il y a de bonnes classes préparatoires et de bons professeurs en Province. La préparation des concours sera formatrice de toute façon. Et d’ici trois ans, tu auras mûri dans ton niveau et dans tes choix.

    Dis-toi seulement que tu peux le faire.

  • AmmyAmmy Membre

    Bonjour, Même une prépa "peu sélective" comme tu dis te donne une formation solide qui est toujours un atout pour ta poursuite d'étude, et t'enrichit sur le plan culturel. Si tu es vraiment attiré vers la prépa et que tu ne vises pas une grande école en particulier, tu mettras sur Parcoursup différentes hypokhâgnes plus ou moins sélectives et tu verras bien... Tu n'es pas du tout "coincé", bien au contraire !

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur

    Bonjour @Weltanschauung ,

    Si tu ne vises pas particulièrement les ENS, alors il n'est pas forcément nécessaire de viser une prépa très sélective et prestigieuse. Peut-être même que tu ne t'y sentiras pas vraiment à ta place, car pour tenir le rythme et travailler ensemble, il n'est pas inutile de partager un objectif commun avec ses camarades.

    Tu pourras voir que les Grandes Ecoles auxquelles préparent les prépas littéraires sont les écoles de la BEL et il y en a beaucoup (http://www.concours-bel.fr/). Toutes les prépas, même des prépas peu prestigieuses, peuvent mener à des concours de la BEL. Méfie-toi des classements : tu peux voir que dans tel ou tel lycée, seuls 5 élèves sur 30 ont réussi une école de la BEL, donc la prépa sera moins bien classée qu'une autre ou 10 y seront parvenus... mais en réalité tous ceux qui s'inscrivent obtiennent une école, il se trouve que dans le 1er lycée, seuls 5 on t souhaité s'y inscrire et dans le 2e 10. Le classement n'a pas beaucoup de sens. En tous cas ce sont vraiment des écoles accessibles. (dans la prépa où j'enseigne, il y a rarement pus de 3 ou 4 élèves sur 25 qui passent la BEL, et tous obtiennent quelque chose).

    Pour une grande prépa, le choix des maths pourra peut-être te pénaliser un peu, sauf bien sûr si tu veux faire une prépa B/L. Pour toutes les autres, cela ne te posera aucun problème.

    En tous cas si tu ne vises pas les ENS, la poursuite d'études après une prépa peu sélective est exactement la même qu'après une prépa sélective : Licences puis masters universitaires, il y a beaucoup de choix, et d'ici là tu auras certainement quelques idées plus précises sur ton orientation.

    Tu pourras d'ici là te renseigner sur les ambiances dans différents lycées, les internats, les options disponibles, et l'année prochaine tu pourras faire des choix en panachant tes souhaits entre "les prépas de tes rêves", des choix plus "réalistes", et des solutions de secours.

  • joanairetijoanaireti Membre
    17 avril modifié

    Bonjour, je suis une élève en terminale dans une Ecole Européenne à Bruxelles et j’aimerais intégrer une prépa littéraire parisienne. Je vais faire une brève présentation de mon école pour que vous compreniez un peu en quoi son fonctionnement crée en moi des interrogations quant à mes études supérieures.

    La particularité de mon école est qu’elle propose des cours de langues de tous les pays de l’Union Européenne. Ainsi, je fais partie de la section linguistique portugaise. J’ai comme première langue le portugais, comme deuxième langue le français et comme troisième langue l’allemand.

    Il y a une obligation à être bilingue dans cette école, ainsi, le niveau entre ma première et deuxième langue est quasiment le même. Par ailleurs, la moitié de mes cours sont en français (choix de l'établissement).

    Un autre élément important est l’obligation à avoir des mathématiques et des sciences jusqu’en terminale. J’ai alors 3 heures de maths et 2 heures de biologie par semaine.

    Le problème est que je suis littéraire. Ainsi, j’ai pris comme options l’histoire, la géographie, la philosophie, l’allemand et le français approfondi, matières dans lesquelles j’ai de très bonne notes. Cependant, mes notes en sciences sont très basses, chose qui baisse beaucoup ma moyenne générale.

    Mes notes et classement: portugais 19,70 (2/29), français 18,65 (2/21), histoire 17,80 (2/9), géographie 15,10 (8/25), philosophie 18 (1/8), allemand 10 (6/7), mathématiques 10,30 (7/14), biologie 12 (8/14). Et j’ai 15,5 de moyenne générale.

    Comme vous pouvez le constater, j’ai de très bonnes notes partout sauf en maths, bio et allemand. Je sais que pour les deux premières matières ce n’est pas si grave, mais que ma note d’allemand pourrait me pénaliser. J’y ai eu 14 en contrôle continu, mais un examen désastreux a fait que ma moyenne est descendue à 10.

    J’ambitionne de faire une prépa littéraire. J’ai mis 10 établissements sur Parcoursup, tous à Paris, des plus sélectives aux moins sélectives. Pensez-vous que j’ai mes chances dans les plus sélectives ? Pas forcément Henri IV et Louis le Grand (j’ai peu d’espoir), mais Fénelon et Condorcet par exemple ?

    Et j’aurais également une autre question: ne connaissant pas bien le niveau/enseignement des lycées à Paris (à part celui des plus connus) pourriez-vous me dire si celui de ceux-ci est bon ? : Janson, Molière, Jules Ferry, Chaptal, Victor Duruy, Balzac.

    Merci d’avance pour vos réponses !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.