Lettre de motivation pour le Capes

Bonjour à tous !

Cela fait maintenant des années que je viens régulièrement sur ce site pour trouver des conseils divers en littérature ou encore en méthodologie. Alors, et sans vouloir dramatiser, étant à un virage important de mes études littéraires, je me tourne vers vous pour la première fois.
Pour faire simple, je suis étudiante en dernière année de licence de lettres modernes à l’université de Lille. Mais je compte partir pour Paris et faire mon master enseignement à la Sorbonne, dans l’objectif de passer le CAPES. Pour ce faire, je suis d’abord passée par l’ESPE de Paris à qui je dois joindre un dossier assez bétonné sur mon parcours scolaire. Ils m’assigneront ensuite à une des trois sorbonne qui propose ce master.

Je dois surtout leur joindre une lettre de motivation. Et je pense d’ailleurs que beaucoup de choses se joueront sur cette lettre. Nous arrivons maintenant au point central de mon problème: je me sens désarmée puisque j’ignore quelles sont leurs attentes précises. Je pensais surtout insister sur ma volonté de devenir professeur de français et ma passion pour le théâtre. (Mes raisons de quitter Lille pour Paris sont surtout très personnelles et ne les intéresseront malheureusement pas, il s’agit pour moi de rejoindre mes proches).
Selon vous, qu’attendent t-ils de cette lettre et de la part d’un étudiant qui ne vient pas du tout de Paris ?

Je vous remercie chaleureusement pour votre écoute, et vos futurs conseils, qui, j’en suis certaine, m’éclaireront beaucoup. :)

Réponses

  • Bonjour Ravenclaw2405,

    Je suis actuellement à l'ESPE de Paris et à la Sorbonne Nouvelle (Paris 3), en master MEEF 2nd degré parcours "Lettres Modernes". Ce que vous devez savoir avant tout: l'ESPE de Paris est pleine à craquer dans cette filière, l'an dernier, les étudiants non-parisiens ont été recalés d'office. Le responsable de la formation était formel: "Pourquoi surcharger notre ESPE alors que celles de province manquent d'étudiants ?!". Aussi, honnêtement, la formation qui y est dispensée n'est véritablement intéressante qu'auprès d'une petite poignée de professeurs, la plupart racontant des choses inutiles (comme la prof chargée des cours de l'option théâtre). De plus, l'organisation y est catastrophique. Sachez que le taux de réussite aux concours de l'enseignement est bien plus élevé dans les ESPE de province car les classes ne connaissent qu'une vingtaine d'étudiants par classe (notamment à Caen, La-Seyne-sur-mer, ...). A Paris, c'est l'usine, les classes sont surchargées !

    Du côté de la fac, Paris 3 obtient les meilleurs résultats en Lettres Modernes (1 classe de 65 personnes, pas de CM, seulement des TD communs), Paris 4 en Lettres Classiques (des centaines d'étudiants répartis en plusieurs TD et CM). L'équipe pédagogique de Paris 3 est au top, sauf peut-être en Ancien Français (rien ne vous empêche alors de suivre les cours de Paris 4), elle encourage et soutient ses étudiants jusqu'au bout, en plus de leur fournir une méthode et des connaissances solides. Choisissez bien votre équipe !

    Pour la lettre de motivation, notez au brouillon quelles sont, selon vous, les qualités requises pour être un bon enseignant ? Partez de vous, il n'y a pas d'attente précise, le responsable de la formation à l'ESPE (M. SORON en lettres Modernes) veut lire votre envie d'intégrer cette profession. Trop de personnes, à l'heure actuelle, ne se présentent pas par vocation aux épreuves du CAPES. Ne cherchez pas à vous conformer à un moule, le corps enseignant du master MEEF aime avoir des étudiants avec des convictions, qui justifient leurs choix. Aussi, mettez en avant, comme j'ai pu le faire, votre expérience théâtrale et ce qu'elle vous apporte dans l'exercice du métier de professeur.

    Bon courage, accrochez-vous !

    PS: Voici un document intéressant à lire à propos de la formation lilloise (la formation parsienne connaît les mêmes déboires... en bien pire, avec ces milliers d'étudiants): http://www.espe-lnf.fr/IMG/pdf/eqfef-rapport-evaluation_du_m1-espe_lille_nord_de_france-2014-12-14.pdf.
  • jihemjihem Membre
    Je crois aussi qu'il faut que vous notiez que vous venez de Paris et souhaitez rentrer chez vous, et faire des stages dans le coin. Cela leur permettra de comprendre pour préparer à Paris plutôt qu'en province;
  • Jihem a raison ! Insistez sur votre origine parisienne (et pas de banlieue sinon ils vous redirigeront vers les espé de Créteil ou de Versailles) !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.