Grammaire française Participe passé

2»

Réponses

  • Roméo31 a écrit:
    @dechezmoi

    Ce n'est pas agrammatical, certes. Toutefois, par souci de clarté, j'écrirais, selon la situation :" je fermerais les yeux car j'aurais vu une bête monstrueuse" (cf. un message de Jehan) ou bien "je fermerais les yeux ; auparavant, j'aurais vu une bête monstrueuse."
    Exactement Roméo31,
    la phrase est correcte grammaticalement car elle ne viole aucune règle de compétence...
  • Dans la phrase suivante :
    "Je serais bon en français, je n'aurais pas à poser la question."
    "serais" est-il au conditionnel ? S'agit-il du conditionnel d'imagination ?

    Merci.
  • JehanJehan Modérateur
    Il s'agit bien d'un conditionnel, mais pas d'un conditionnel d'imagination.
    Il exprime l'hypothèse.
    On a l'équivalent d'une subordonnée conjonctive de condition.

    Je serais bon en français, je n'aurais pas à poser la question. = Si j'étais bon en français...
  • dechezmoi a écrit:
    Roméo31 a écrit:
    @dechezmoi

    Ce n'est pas agrammatical, certes. Toutefois, par souci de clarté, j'écrirais, selon la situation :" je fermerais les yeux car j'aurais vu une bête monstrueuse" (cf. un message de Jehan) ou bien "je fermerais les yeux ; auparavant, j'aurais vu une bête monstrueuse."
    Exactement Roméo31,
    la phrase est correcte grammaticalement car elle ne viole aucune règle de compétence...

    Je suppose que vous souhaitiez écrire "de correspondance (ou de concordance) des temps".
  • Merci J,

    Ça porte un nom, un conditionnel de quelque chose ?
    C'est du bon français ?
  • JehanJehan Modérateur
    Je serais bon en français, je n'aurais pas à poser la question.
    Ce conditionnel est un "irréel du présent".
    C'est de l'excellent français.
    La phrase est un exemple de parataxe : suppression de l'outil subordonnant "Si".
  • "irréel du présent" ! Tu es sérieux ?
    Que veut dire irréel dans ce sens ? Est-ce une sorte de mode ?

    J'aurais été bon en français, je n'aurais pas eu à poser la question.
    Irréel du passé ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    Oui.
  • JehanJehan Modérateur
    Bien sûr que je suis sérieux, cela existe.
    Irréel : L'énoncé dénote un état du monde possible, mais qui est ou a déjà été annihilé par le réel. L'irréel du présent concerne un procès situé à l'époque présente, alors que l'irréel du passé affecte un procès situé dans un passé révolu. Le locuteur sait, au moment de l'énonciation, que le procès n'est pas présentement réalisable dans le monde réel, ou qu'il ne s'est pas réalisé dans le passé.

    (Grammaire Riegel)
    Non, ce n'est pas un mode, c'est une nuance modale parmi les autres emplois modaux du conditionnel (potentiel, demande ou conseil atténué, imaginaire, information incertaine, interrogation oratoire, etc. )
  • Oui, on est là dans l'irréel du présent (on a, en plus, en ce qui concerne les figures de style, une parataxe, comme l'a bien vu Jehan).

    Selon le contexte, le conditionnel dit "hypothétique" indique le potentiel ou l'irréel.

    Dans l'irréel, l'énoncé dénote un état du monde possible mais qui a été ou est annihilé par le réel (différence avec le potentiel).

    L'irréel du présent concerne un procès situé à l'époque présente, l'irréel du passé, un procès situé à une époque révolue.

    Dans le 1er cas, le locuteur ou le scripteur sait qu'au moment de l'énonciation, le procès n'est pas réalisable. Dans le second, il sait qu'il ne s'est pas réalisé dans le passé.

    Ex. : Je gagnerais bien ma vie, j'achèterais l'intégrale de "Dr House".
    J'aurais bien gagné ma vie, j'aurais acheté l'intégrale de "Dr House".


    (Cf. le "Riegel", notamment p. 558.)

    Ah ! doublé !
  • Eh bien merci ! mais que veut dire procès, ici ?
  • JehanJehan Modérateur
    Voir Petit Robert : "Ce que le verbe peut affirmer du sujet : état, devenir, action".
  • paulang a écrit:
    Ce serait le 25 avril 2035, il ferait beau pour une journée assez mouvementée, je m’allongerais sur mon lit, je fermerais mes yeux, j’aurais vu une bête monstrueuse.
    Le type se projette en 2035 et les yeux fermés, il imagine un événement passé. Pourquoi pas...

    Bonne interprétation, pourtant, je vois, comme les autres participants, que rien n'empêche l'autre interprétation (d'antériorité). En tous cas, quelle que soit l'interprétation, la votre ou celle d'antériorité la phrase est correcte.
    " je fermerais les yeux car j'aurais vu une bête monstrueuse" (cf. un message de Jehan) ou bien "je fermerais les yeux ; auparavant, j'aurais vu une bête monstrueuse." (cf. un message de Roméo31).

    Pour les propositions, je les vois distinctes. Veuillez examiner ce qui suit:
    « Ce serait ma petite fille. Je serais une dame. Je viendrais te voir et tu la regarderais » Victor Hugo, Les misérables.
    « je m'allongerais sur mon lit, je fermerais mes yeux, j'aurais vu une bête monstrueuse »

    Le conditionnel peut exprimer des événements imaginaires. C'est le cas lorsque les enfants l’emploient pour définir les conventions d'un jeu de rôle. Le conditionnel présent met alors en scène un présent imaginaire, tandis que le conditionnel passé met en scène un passé irréel.
    Exemples :
    - Toi, tu serais la mère, et moi, le bébé qui aurait été abandonné par ses parents.
    - On serait des grands explorateurs et on serait perdus dans la jungle.
    - Je savais ce que je deviendrais. Je serais un grand musicien, j’aurais donné des concerts dans les plus grandes villes du monde et je serais célèbre. (Cf. Office québécois de la langue française).
    Merci paulang
  • Valeurs du conditionnel - Le conditionnel passé qui ancre les événements dans le présent.

    Bonjour !
    C’est un peu difficile pour moi, Expliquez-moi SVP !
    - Le conditionnel peut exprimer un sentiment, dans une phrase exclamative ou interrogative : l’indignation, l’étonnement, la colère, un soupçon, un regret. Ex. J’aurais ouvert vos tiroirs ? Dans ce contexte, on emploie le conditionnel pour évoquer des faits qui se déroulent au présent parce qu'on refuse de considérer comme vrais ou réels; le conditionnel les maintient dans le domaine de l’hypothétique. Exemples : Vraiment, il aurait parlé de moi! Aurais-tu perdu la raison? M’aurais-tu oublié ? Cf. (Office québécois de la langue française).

    « Monsieur l’officier, dit-elle après un moment de silence, vous ne m’avez rien dit de vous, et j’aurais voulu vous entendre raconter quelques aventures de guerre »
    Balzac H, de Le médecin de campagne
    - Le procès « aurais voulu vous entendre » de l’énoncé ci-dessus peut aisément être remplacé par un présent à savoir : « je veux vous entendre ». Aussi, le conditionnel ancre les événements dans l’époque présente et non dans l’époque passée. En effet, les événements se réalisent au moment de parole. Dans ce contexte « l’effet de sens préludique », le conditionnel passé ancre les événements au moment de la parole : les événements sont donc posés au moment de parole et se réalisent au moment de la parole. Ici, c’est le conditionnel non actuel (atemporel). Cf. (Audrey Lauze, Le conditionnel forme temporel ou atemporel – Abouda L, Recherches sur la syntaxe et la sémantique du conditionnel en français).

    Merci beaucoup !
  • JehanJehan Modérateur
    C'est simplement un conditionnel dit "d'atténuation polie", qui permet d'exprimer moins abruptement sa volonté présente, en la détachant en quelque sorte de la réalité du présent.

    - Je veux... (pas d'atténuation)
    - Je voudrais... (atténuation polie : la volonté présente est exprimée comme non réalisable pour le moment)
    - J'aurais voulu... (effacement encore plus fort : par politesse, la volonté présente est exprimée comme si elle était déjà non réalisée, comme si l'interlocuteur avait déjà refusé)

    Je ne trouve pas que ce soit un vrai conditionnel d' "imagination préludique".
  • LaoshiLaoshi Membre
    Un conditionnel d'imagination préludique ....
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, c'est mignon, hein ? ;) Comme ce serait le cas dans : Toi tu serais l' Indien, moi je serais le cow-boy...
  • LaoshiLaoshi Membre
    Non, moi, je veux pas être l'indien.
  • Génial :)
    Merci Jehan et gabiana!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.