Traduction français ancien en français moderne

Bonjour,

Je tiens d'ores et déjà à m'excuser car ce sujet n'a absolument aucun liens avec de quelconques études mais plutôt de la curiosité.

J'habite dans un immeuble du XVIème siècle et j'ai une cheminée avec une grande plaque de métal arborant un blason et 4 mots au dessus de celui-ci : " Si mieux non pi ".

J'ai commencé quelques recherches et je suis tombés sur un site nommé Dicfro. Mais comme certains de ces mots ont plusieurs significations et que je n'ai aucune notions de traduction dans notre ancienne langue, je me perds un peu.
Et c'est pourquoi je demande votre aide :).

Je vous remercie de prendre le temps de me répondre et désolé en ce qui concerne les fautes que j'ai pu faire pendant cette explication ^^.

Cordialement.

Réponses

  • YvainYvain Membre
    Bonsoir Florian21,
    Pourriez-vous nous adresser une photo de cette plaque ?
  • Je suppose que vous connaissez la devise d'Arago :
    URE
    ARE ERIL

    Sinon, cela fait dix fois que je relis la phrase de notre ami.
    ...4 mots au dessus de celui-ci : " Si mieux non pi ".
    Pour qui ou quoi est mis "celui-ci" ?
  • JehanJehan Modérateur
    paulang a écrit:
    Pour qui ou quoi est mis "celui-ci" ?
    Mais pour "le blason", bien sûr.
    une grande plaque de métal arborant un blason et 4 mots au dessus de celui-ci : " Si mieux non pi ".
  • C'était trop évident. J'avais dans la caboche que la devise était généralement inscrite sur le blason.
  • Bonjour,

    Oui bien sûr. J'ai pris 3 photos : une globale, une pour le blason et une pour les 4 mots.

    Malheureusement la plaque est dans un mauvais état...

    Merci de votre aide!

    ZF33iC.jpg

    qYLy8D.jpg

    ZI4kzX.jpg
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Bon, l'écu est, comme on voit, surmonté d'une couronne comtale (neuf perles), d'une mitre et d'une crosse.
    Le reste est difficile à interpréter.
    Les plaques de cheminées ont souvent fait l'objet de blasons de fantaisie rassemblant des éléments épars. C'est probablement le cas de celle-ci.
  • A l'intérieur du blason il y a :
    - en bas à gauche : Un oiseau avec deux rectrices arrondi et une central rectiligne (Phénix?)
    - en haut à gauche : Une épée avec une garde dans son fourreau
    - en haut à droite : Un oiseau (Aigle?)
    - en bas à droite : difficile de savoir...

    Je peux faire une photo avec un flash pour aider si vous voulez.

    Je me suis renseigner sur la famille Seyturier et effectivement la devise est bien la leur.
    Par contre le blason ne correspond pas du tout à celui de cette famille : deux faux d'argent manchées d'or, posées en sautoir.

    Étrange...
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    C'est pourquoi je ne serais pas surpris qu'il s'agisse d'un ensemble inventé. Mais je ne suis nullement spécialiste en héraldique et ne donne qu'un avis pifométrique !
    J'ai lu quelque part que les plaques de cheminées (ou taques, selon les régions) se sont surtout répandues au XIXe siècle, donc assez tardivement, et que les mouleurs réutilisaient souvent des modèles de moules anciens, à peine modifiés, et pas forcément en rapport avec la famille ou l'habitation pour laquelle la plaque était destinée.
  • Hum cela serait logique. J'habite à Dijon et la famille Seyturier ont un château à Cornod dans le Jura. C'est proche mais je ne crois pas qu'il y ait de lien.

    Et pour en revenir à cette devise, que signifie-t-elle alors?
  • JehanJehan Modérateur
    On dirait une lapalissade : "Si c'est mieux, ce n'est pas pis (pis = plus mal) ".
  • DeliaDelia Membre
    La forme ovale de l'écu indique que ce sont les armes d'une femme.
  • C'est qu'ils avaient de l'humour dans le temps! :lol:

    Dans mes recherches j'ai vu que le mot " pi " pouvait se traduire par les mots " pieux " ou " miséricordieux ".
    Mais c'est vrai qu'avec ce dernier la devise n'a pas beaucoup de sens...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.