Grammaire française Participe passé

Chers profs,

1) Quelle version préférez-vous et pourquoi, SVP ? Cela me gênerait d'écrire "L'histoire d'amour", pourriez-vous me dire pourquoi?

L’essence même DU romantisme / DE L'idylle romantique / D’UNE histoire d’amour (?), c’est l’incertitude.

2) différents sens ?
Qui sont les personnes que vous divertissez ?

a) Ah, LES voisins, LES voisins (= TOUS les voisins ? / les voisins en général ?)

b) Ah, DES voisins, DES voisins (certains voisins mais pas TOUS ?)

Je vous remercie de votre aide.
Hela
Mots clés :
«1

Réponses

  • EdyEdy Membre
    Bonsoir, chère Hela !

    1 L’HISTOIRE D’AMOUR est admissible si elle est un vécu particulier :
    → L’histoire d’amour de Roméo et de Juliette.
    Dans un sens général, on dira : UNE HISTOIRE D’AMOUR.
    → L’histoire de Roméo et de Juliette est UNE histoire d’amour. (Parmi d’autres)
    Quant à écrire UNE HISTOIRE DE L’AMOUR, cela me paraît titanesque, mais certains s’y sont risqués.

    → L’essence DU romantisme. (Mouvement unique)
    → L’essence DE L’idylle romantique / D’UNE idylle romantique.
    → L’essence DE L’histoire d’amour / D’UNE histoire d’amour.
    Dans les deux derniers énoncés, l’article défini et l’article indéfini ont tous les deux une valeur généralisante (type de situation) ; significations identiques.

    2 Il n’est pas de la nature du voisinage de divertir les voisins ; au contraire, les troubles de voisinage sont beaucoup plus fréquents que les divertissements…

    Sous cette réserve, le choix entre LES et DES tient à la signification de l’article pluriel :
    a- LES a ici une valeur de généralisation : voisins dans un sens général (que TOUS peut renforcer) ;
    → Ah ! LES voisins, LES voisins !
    b- DES a une valeur d’indétermination dans l’identité et dans la quantité (indétermination qui peut être légèrement explicitée par CERTAINS).
    → J’ai DES voisins insupportables.

    Vous noterez que LES, selon le contexte, peut aussi avoir une valeur singularisante (des êtres spécifiques identifiables) :
    * Ah ! LES amants DE SA FEMME !
  • Bonjour,

    je veux savoir quelle formulation est correcte:

    1.) J'aime manger des bonbons.
    2.) J'aime manger les bonbons.
    3.) J'aime des bonbons.
    4.) J'aime les bonbons.

    Merci beaucoup,

    Marie
  • JehanJehan Modérateur
    On dira :

    1.) J'aime manger des bonbons.
    Ou :
    4.) J'aime les bonbons.
  • bonjour ,

    je dirais aussi qu' on peut dire:
    j'aime manger des bonbons
    ou j'aime les bonbons.
  • Bonjour à tous!

    Je me demande si les phrases suivantes sont correctes:

    Cette fille timide n'aime pas parler aux garçons (tous les garçons, les garçons en général)

    J'adore voyager en compagnie d'étrangers (de certains étrangers).
    J'adore voyager en compagnie des étrangers (les étrangers en général, quelle que soit leur origine)

    Merci d'avance pour vos réponses!
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Oui, elles sont correctes. Qu'est-ce qui te fait douter ?
  • Bonjour Charmante36,

    Petite remarque hors sujet sur le première phrase.

    Ne serait-ce pas "n'ose pas" plutôt que 'n'aime pas' que tu veux exprimer ? Cela s'accorde mieux à la timidité.

    Cordialement,
    Paul
  • Bonsoir à tous,
    J'aimerais vous poser une question par rapport aux articles.
    Comme vous pouvez imaginer je ne suis pas francophone et j'ai de la peine à comprendre tous ca.
    Par exemple quelle est la différence entre : cérémonie de remise et cérémonie de la remise?,
    chef d'Etat et chef de l'Etat?, le chef de banque ou le chef de la banque?, confusion de mots ou confusion des mots?
    Dans la phrase suivante "la remise" elle me semble bien déterminée, mais l'article "la" est omis.
    exp: J'ai le plaisir de vous inviter à la cérémonie de remise des brevets de nouveaux chef d'atelier et de montage....
    Je sais que ce sujet était déjà traité, mais pour moi c'est très difficile et même si je passe des heures pour pouvoir trouver la solution je na la trouve pas:(
    Alors si vous pouvez répondez moi svp
    Je vous remercie bcp en avance
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    J'ai le plaisir de vous inviter à la cérémonie de remise des brevets des nouveaux chefs d'atelier et de montage....
    La remise précise dont il s'agit n'a pas besoin d'être précédée par un article défini, puisqu'elle n'est définie que par la suite : remise des brevets des nouveaux chefs d'atelier et de montage

    chef d'État : chef de n'importe quel État en général.
    chef de l'État : chef d'un État particulier, connu et précis, dont on a parlé auparavant.

    chef de banque : chef de n'importe quelle banque en général.
    chef de la banque : chef d'une banque particulière, connue et précise.

    confusion de mots : confusion entre n'importe quels mots
    confusion des mots : confusion entre des mots précis et connus, déjà mentionnés.
    On dirait plutôt dans ce cas : confusion entre les mots
  • Bonsoir Jehan et liliblanka,

    Qu'en est-il de l'autre expression "la cérémonie de la remise ... ?

    De votre explication, je conclus qu'elle ne peut-être usitée puisqu'il faut nécessairement préciser ce que l'on entend remettre.

    La remise étant, me semble-t-il, un cérémonial dès lors qu'il y a invitation, on pourrait sans perte d'information écrire :
    J'ai le plaisir de vous inviter à la remise des brevets des nouveaux chefs d'atelier et de montage....

    Ici l'article défini est nécessairement présent malgré le complément d'information qui suit "remise".
    En effet, même avec ce complément d'information, un article indéfini une laisserait une incertitude sur la remise. il peut y en avoir plusieurs dans les parages.

    Ne doit-on pas conclure que c'est le la ou le un devant "cérémonie" qui fait la précision et qu'en sa présence le la devant "remise" serait une faute ?

    Cordialement,
    Paul
  • Bonjour,
    Merci bcp pour votre réponse qui m'a aidé.
    J'ai compris la différence entre:
    chef d'Etat et chef de l'Etat?, le chef de banque ou le chef de la banque?, confusion de mots ou confusion des mots?
    Par contre, j'aimerais vous poser encore une question qui concerne la phrase:
    J'ai le plaisir de vous inviter à la cérémonie de remise des brevets de nouveaux chef d'atelier et de montage....
    "la remise" - "dans ma tête" elle a toujours besoin d'article car elle est spécifiée par "des brevets de nouveaux chef d'atelier et de montage.." et c'est ca qui la rendre déterminée.
    Est-ce que c'est possible que vous me l'expliquez encore une fois?
    Si je mets l'article la phrase change le sens ?
    Pourriez vous m'écrire une phrase avec " la remise " pour comparer?
    Je vous remercie en avance pour votre réponse.
  • Si je mets l'article la phrase change de sens ?
    Non, le sens est le même.
    Mais la répétition la...la n'est pas très jolie.
  • Bonjour,

    Ci-dessous un extrait du dictionnaire Larousse donnant des définitions et les exemples que vous demandez.
    Action de mettre de nouveau quelque chose à une place, dans un état où il se trouvait antérieurement : Remise en place des meubles. La remise à neuf d'un bâtiment.

    Action de mettre en la possession de quelqu'un : La remise d'un colis à son destinataire.

    Action de remettre, de renvoyer à une date ultérieure l'exécution ou l'accomplissement de quelque chose : La remise à plus tard d'une réunion.

    Diminution de prix accordée sur un achat par un commerçant : Une remise de 5 %.

    Lieu couvert où l'on met à l'abri des véhicules, des engins, des matériels divers.
    https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/remise/68010

    Cela étant, je ne peux que répéter ce que j'ai dit plus haut et que confirme Gabiana pour un motif esthétique : je n'écrirai pas la cérémonie de la remise. Dieu que c'est laid !
    En revanche, j'écrirai sans rougir "j'ai le plaisir de vous inviter à la remise des brevets ....."

    Cordialement,
    Paul
  • Beau ou laid ne sont pas des catégories grammaticales !

    Personnellement, je vois une nuance de sens :
    cérémonie de remise : il s'agit d'un rituel immuable, la-remise-de-brevet, dont tout le monde connait le déroulement ;
    cérémonie de la remise : il s'agit d'une cérémonie au cours de laquelle on remettra un brevet, sans s'astreindre à un rituel préétabli.

    Pour s'y retrouver, penser à la différence : perdre pied/perdre un pied (dans un accident).
    Le premier pied est virtuel, comme disaient les grammairiens, le second est actuel, toujours selon les grammairiens. Sans article, nous sommes dans le général, avec article, dans le particulier, et l'esthétique n'a rien à y voir.
  • Bonjour Delia,

    Je veux bien tout ce que vous voulez, mais pourquoi diable persister vous à conserver le mot cérémonie dans le cas particulier s'il n'y a pas de rituel. On remet des prix et voila tout !

    Dans mon particulier, je maintiens que "la cérémonie" du cas particulier est non seulement moche mais plus encore inutile voire fautif.

    Cordialement,
    Paul
  • Personnellement, je vois une nuance de sens
    Personnellement, je n'en vois pas.
    La cérémonie de la remise des diplômes ou la cérémonie de remise des diplômes, cela reste une cérémonie.
    Je ne vois qu'une redondance malsonnante et inutile dans la première version.
  • JehanJehan Modérateur
    paulang a écrit:
    Mais pourquoi diable persistez-vous à conserver le mot cérémonie dans le cas particulier s'il n'y a pas de rituel ? On remet des prix et voilà tout !
    Parce que "cérémonie" a entre autres le sens de "forme extérieure de solennité accordée à un évènement, à un acte de la vie sociale". Et il peut très bien y avoir un rite, au sens de "pratique réglée, invariable".
    Mettre l'accent sur le caractère solennel et le caractère bien réglé de la remise des brevets n'a rien de fautif.
  • bonjour Gabiana,

    Redondance, voila qui qualifie la faute.

    Paul
  • Bonjour,
    Merci pour vos réponses, exemples et explications :)
    Pour finir je pense que c'est un peu compliqué surtout pour quelqu'un qui n'est pas francophone.
    J'ai trouvé une phrase dans mon dictionnaire:
    La cérémonie de la remise des prix est-t-elle correcte?
    Comment dois-je faire pour savoir si l'omission de "la" est nécessaire ou pas?
    Est-ce -que c'est la question sur quel mot je mets "l'accent"? par exemple: dans la cérémonie de remise c'est la cérémonie qui compte pour moi et la cérémonie de la remise c'est la remise que je veux souligner?????
  • La cérémonie de la remise des prix est-t-elle correcte?
    Oui, elle l'est.
    Comment dois-je faire pour savoir si l'omission de "la" est nécessaire ou pas?
    Ne t'inquiète pas pour cela. Elle n'est jamais obligatoire.
    Le sens est pratiquement équivalent.
    Après, c'est une question de choix de celui qui parle ou écrit.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.