Redoubler sa terminale pour avoir Sciences Po Paris

Bonjour,
Tout est en dans le titre...J'ai raté le concours de Sciences-Po Paris et je me demandais si redoubler ma terminale n'était pas la bonne solution.
Merci !

Réponses

  • Bonsoir @apollo1,
    Tout d'abord, je suis navré pour ton échec, je sais que c'est douloureux d'être refusé (j'ai vécu l'"expérience" pour ScPo/UCL, alors que j'y tenais vraiment). Si tu envisages un redoublement, je suppose que tu dois accorder une véritable importance à Sciences Po, mais si je peux te donner un conseil, ne fais surtout pas ça.
    Ce choix serait une terrible erreur, d'une part car tu serais déjà bachelier, non inscrit dans l'enseignement supérieur, ce qui impliquerait que tu ne pourrais pas passer le concours sans une dérogation, que tu n'es pas du tout certain obtenir, encore moins si tu la justifies par un redoublement dans le but de re-passer le concours (je pense que les dispenses sont réservées aux rares cas de "gap years," quoique je ne suis pas sur). Quand bien même tu l'obtiendrais, rien ne te garantit le succès audit concours (bien que tes chances soient accrues), et une échec signifierait une perte d'une année facilement évitable.
    Je pense que le concours de Sciences Po ne vaut pas le coup de redoubler sa Terminale, c'est disproportionné, il y une multitude de filières permettant d'entrer au niveau Master, sans oublier les IEP de province :) . Tout ce qu'on peut faire à Sciences Po, on peut le faire ailleurs, ce qui n'est pas le cas pour toutes les filières, profites-en.

    PS: Mon avis est surement biaisé (j'ai été dispensé d'écrit), fais-en ce que tu veux :) .
  • Je suis vraiment du même avis que Perdican. C'est très difficile de rater un concours auquel on tient vraiment, mais il y a d'autres moyens d'intégrer l'école et les IEP de province par la suite. Je ne critique pas l'école, elle a ses qualités et ses défauts comme toutes, mais plus on la sacralise et plus on risque d'être déçu après, ce qui arrive à bon nombre d'étudiants. Les premières années post-bac sont souvent très enrichissantes, et c'est vraiment très dommage de passer la première à piétiner intellectuellement, car si tu prétendais à SP je suppose que le bac ne te fait pas peur.

    Prends le temps de prendre du recul, il n'y a jamais qu'une seule voie pour parvenir à ce qu'on veut. Une amie, qui voulait absolument SP Paris après la Terminale l'a raté et était très déçue. Elle a finalement fait un an d'HK, puis a intégré l'IEP de Lille, où elle fait maintenant un master de journalisme, ce qu'elle voulait à la base.
    En plus, je crois que maintenant une partie de la sélection se fait sur dossier non ? Et je ne pense pas qu'un dossier de quelqu'un qui a fait exprès de redoubler passe...
  • @Appollo1,
    je suis vraiment navré pour toi. Maintenant si tu tiens à tout prix à intégrer Sciences-Po Paris, il te faut envisager des alternatives possibles. Le redoublement n'est vraiment pas une bonne solution, et sur ce point je suis 100% d'accord avec Perdican et Sohanelle.

    Pour Paris, les possibilités d'intégrer sont désormais à bac+3 (voire bac+4), et il est très important de choisir les études qui te donneront les plus de chances d'intégrer.
    Cela dépend en partie de la filière du bac que tu as choisie. Si c'est S, voire ES, le mieux serait d'entreprendre des études d'économie, de préférence dans une université réputée (idéalement Dauphine).
    Si tu passes un bac L (ou ES), je te conseillerais de faire du droit, idem dans une université réputée.

    Dans tous les cas, il faudra que tu cartonnes dans tes études pour avoir des chances d'intégrer, car à ce niveau les candidats sont nombreux et viennent de tous horizons (y compris ingénieurs diplômés de Centrale par exemple) et la sélection est sévère, (même si elle me semble moins opaque que celle pour l'entrée en 1ère année - c'est juste mon opinion, donc elle n'engage que moi). Mon impression est que Sciences-Po est sensible au prestige de la filière des étudiants, (à tous les niveaux de formation), même si ce n'est écrit nulle part (là encore c'est juste l'opinion de quelqu'un qui a connu Sciences-Po de l'intérieur, même si ça fait un bon moment maintenant, mais je pense que les mentalités changent peu).

    Une autre possibilité serait les classes préparatoires (littéraire, économique, voire scientifique), mais pour Paris, ça me semble aléatoire, sauf si tu arrives à intégrer l'ENS pour les lettres, une bonne école d'ingénieur ou commerciale, ce qui me semble moins évident que de cartonner en droit ou en économie, surtout en comparaison avec l'ENS.

    Maintenant, tout dépend du métier que tu souhaites faire: Si c'est entrer dans la haute fonction publique (l'ENA), SP Paris est effectivement fortement conseillé. Si ce sont les autres concours, comme celui de la Banque de France, tu conserves de bonnes chances en passant par un IEP de Province. Même chose pour le journalisme, ou les métiers de la banque, par exemple...SP Paris n'est pas le graal!

    En tout cas j'espère que tu gardes espoir.
  • Pour compléter ce que dit @Scipione, une admissibilité à l'ENS "suffit" pour être admissible directement à Sciences Po (à condition de faire sa 3ème Khâgne), je crois même qu'il est possible d'être admis dès la première Khâgne, et d'avoir sa place réservée à condition d'en faire une troisième (ou d'intégrer l'ENS, je présume). Pour ce dernier point, je te conseille de vérifier.
    On peut aussi faire du droit en venant de S, c'est mon "choix de sécurité" sur APB :) .
  • Bien sûr que l'on peut faire du droit après un bac S; c'est surtout affaire de disposition individuelle. Simplement je n'ai pas voulu me focaliser sur cette filière en la citant à tout bout de champ et ai préféré insister sur le profil-type. Pour le droit, mieux vaut avoir un profil littéraire, c'est pourquoi je l'ai associé au bac L; mais je sais bien que de nos jours, un grand nombre d'élèves issus de S ont un profil littéraire et réussissent très bien en droit, et en lettres... :cool:
  • jihemjihem Membre
    Cela ne vaut pas la peine.

    Tu retenteras Sciences Po à un autre moment dans la scolarité. Il y a aussi les Ecoles de Commerce, les Ecoles de Droit, les hypokhâgnes et autres.

    Bref, franchement, cela n'est pas du tout utile : Sciences Po n'est pas tout. Ce qui compte, ce sont les concours que tu as après si c'est cela qui t'intéresse.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.