Fermeture du forum cet été

Du 1er juillet au 1er septembre 2022, le forum littéraire est en lecture seule : les discussions restent accessibles, mais il n’est pas possible d’envoyer une contribution.

Bon été à toutes et à tous ! 🌞

Dans quelle mesure la forme littéraire peut-elle rendre une argumentation plus efficace ? — Forum littéraire

Méthode commentaire Méthode dissertation

Dans quelle mesure la forme littéraire peut-elle rendre une argumentation plus efficace ?

Dans quelle mesure la forme littéraire peut-elle rendre une argumentation plus efficace ?
(Dissertation bac de français 2007 - Séries S et ES) Bonjour,
Dans quelle mesure la forme littéraire peut-elle rendre une argumentation plus efficace ?
Vous appuierez votre développement sur les textes du corpus, vos lectures personnelles et les œuvres étudiées en classe.
Voici le plan que j'ai proposé ce matin à mon BAC, mettez le vôtre pour en parler ensemble! :)

I/ Une forme littéraire d'argumentation directe : L'explicite
1. L'essai
2. Dialogues
3. Pamphlet & autres genres + topo sur les registres utilisés.

Transition

II/Mais... Il existe aussi une forme d'argumentation indirecte : Force & atouts de l'apologue, de la parabole , du récit.

1/ l'apologue: un genre aux nombreuses possibilités
2/ Théatre, récit peuvent à travers une forme littéraire originale renforcer l'argumentation.

Transition

III/ Pourtant ces deux genres sont soumis à de strictes conditions.

1/ Ne pas dévaloriser le texte
2/ Ne pas tomber dans le trop simple ou le trop complexe , citations de Rousseau de Emile ou l'éducation pour les fables.
3/ Les formes littéraires s'affrontent parfois entre elles. Apologue contre Essai, chacun ses défauts.

Qu'en pensez-vous ?

Voilà, je suis un peu stressé après l'examen mais je pense que c'est un peu normal, à vos messages!
«13456740

Réponses

  • c'est le corrigès?
  • Bon ba voici mon plan

    I) La forme littéraire est tres variée:
    avantages argumentatifs de :
    - poesie
    -essai
    -dialgogue
    -théatre
    -bio
    -d autres mais jmen souviens plus

    II) Les possibilités de la forme littéraire
    - figures de style
    -rythme intonnaition
    -captation benevolentiae, procéde de l oeil neuf,induction/deduction, rhétorique, ect

    Voilà, qu en pensez vous?
  • J'ai fait:
    I. Il faut que le texte soit plaisant à lire
    Les fables, les contes, les lettres sont agréables à lire (avec des exemples précis)
    II. L'auteur essaie parfois de faire passer des émotions au lecteur
    III. Les différentes formes littéraires d'argumentation
    J'ai reparlé des contes, fables mais j'ai parlé des essais et des discussions.

    J'ai l'impression que personne n'a fait comme moi :s
  • natonato Membre
    Protee a écrit:
    Bonjour,

    Voici le plan que j'ai proposé ce matin à mon BAC, mettez le vôtre pour en parler ensemble! :)

    I/ Une forme littéraire d'argumentation directe : L'explicite
    1. L'essai
    2. Dialogues
    3. Pamphlet & autres genres + topo sur les registres utilisés.

    Transition

    II/Mais... Il existe aussi une forme d'argumentation indirecte : Force & atouts de l'apologue, de la parabole , du récit.

    1/ l'apologue: un genre aux nombreuses possibilités
    2/ Théatre, récit peuvent à travers une forme littéraire originale renforcer l'argumentation.

    Transition

    III/ Pourtant ces deux genres sont soumis à de strictes conditions.

    1/ Ne pas dévaloriser le texte
    2/ Ne pas tomber dans le trop simple ou le trop complexe , citations de Rousseau de Emile ou l'éducation pour les fables.
    3/ Les formes littéraires s'affrontent parfois entre elles. Apologue contre Essai, chacun ses défauts.

    Qu'en pensez-vous ?

    Voilà, je suis un peu stressé après l'examen mais je pense que c'est un peu normal, à vos messages! ^.^
    tu me rassures un peu Protee, j'ai fait à peut près pareil



    Donc mon intro (je tiens à préciser que je ne suis vraiment pas doué pour l'orthographe donc s'il y a des fautes ne m'en voulez pas):
    Lorsqu’on s’attarde devant la devanture des librairies, on constate que la littérature engagé devient de plus en plus importante face aux nombreux problèmes que rencontre notre société. Cette littérature était déjà très utilisée aux époques antérieures notamment par les philosophes des lumières contre le fanatisme religieux et l’absolutisme royal. Autre preuve de sa présence constante, la littérature au service de l’argumentation se retrouve dans la plus part des genres littéraires, allant du conte philosophique, au théâtre et même dans la poésie. Cette effervescence et cette richesse pose toute fois problème : Dans quelle mesure la forme littéraire peut elle rendre une argumentation efficace ? S’il semble qu’une forme explicite permet d’établir « in media res »(ai-je bien fait de m’accorder cette expression) le sujet de l’argumentation, une forme implicite semble plus judicieuse pour interpeller le lecteur toutefois ces deux possibilités comportent des risques et c’est souvent le thème et le contexte qui fixe la forme adéquate.
    Ensuite le plan:
    I] la forme explicite
    a) Les essais et les confessions permettent de défendre son point de vue ouvertement
    les exemples: livre III des Essais de Montaigne le passage "il n'y a point de fin en nos inquisitions"
    Les confessions "la pomme" Rousseau admet mais il prend le lecteur de son côté

    b) La critique ouverte
    Les caricatures du canard enchainé (est ce que ce choix est judicieux?)
    la satire et le pamphet avec le registre polimique et le blâme(grosse invention de ma part) l'article le fanatisme de l'Encyclopédie.
    la fable qui peut donner une morale explicite

    II] la forme implicite
    le lien: la fable à morale implicite
    a)charmer le lecteur
    l'apologue:le conte philosophique Zadig (l'utilisation de l'ironie)
    b)le jeu sur la forme et les constructions du texte
    Les lettres persanes et le texte de Victor hugo contenu dans le corpus (j'ai écrit que les deux premiers paragraphes marqués l'inégalité des classes entre le pauvre et la duchesse)
    c) le sous-entendu et le comique
    Senghor dans Les chants d'ombres parle d'une femme mais en fait il s'agit de défendre des coutumes liées à l'Afrique. Pour le comique "castigat ridendo mores" et le Misanthrope de Molière. L'auteur critique le comportement mondain du respect de la bienséance (philinte) et le respect de la morale avec le comportement excessif d'Alceste.

    III] les dangers
    lien: les deux formes sont ressevables toutefois elles sont soumises à certaines conditions.
    a) Pour l'explicite
    on ne peut pas tout critiquer: les caricatures de mahomet (là encore est ce judicieux?), on ne peut pas contourner la censure
    b)Pour l'implicite
    risque de confusion et de mauvaise compréhension du à l'ironie
    Le mondain de Voltaire, l'auteur est il sérieux?
    La réponse oui mais pour le savoir il faut avoir une bonne culture et une bonne connaissance de la vie de l'auteur, des contextes historique et littéraire.
    c)préparation de l'ouverture
    toutes les argumentations par la littérature ne sont pas recevables comme celle d'Hitler dans Mein Kampf


    ouverture de ma dissertation: L'homme est il facilement persuadé parce qu'il lit?



    (il existe déjà un sujet sur l'EAF 2007 mais peut être est il préférable justement de distinguer Commentaire/ Dissertation et Invention pour une meilleure clarté)
  • Ta dissertation me parait plus que correcte mais l'expression " in medias res " ne convient pas ici à mon avis. EN effet, on emploie cette expression quand on parle d'une pièce de théatre dont l'action a déja commencé avt le lever de rideau : la pièce commence in medias res c'est à dire littéralement "au milieu de la chose, de l'action". Utiliser cette expression comme tu l'as fait n'était donc je pense pas très justicieux mais le correcteur ne devra pas t'en tenir rigueur... ou très peu...

    Voila;avec la meilleure note possible pour toi...
  • natonato Membre
    Merci Lebron-23, effectivement je m'en doutais un peu, mais j'ai voulu prendre le risque de jouer sur les mots.
    J'espère que mon correcteur y sera sensible :D (dans le bon sens du terme). De toute façon je sais déjà que j'ai perdu plusieurs points à cause de ma piètre performance en orthographe. Ce qui ne m'emballe pas ...
  • J'ai trouvé le sujet un peu ambigu !!!!
    Mon plan a été:

    I. Définition
    A. forme littéraire
    B.Argumentation

    II.Les formes implicites
    A. efficace pour distraire et inculquer une morale
    B. " " " " " contre la censure
    C.un travail lent aux répercussions imprtantes

    III Les formes explicites

    A. Privilégier la morale à la forme
    B. Rapidité d'action

    Je crains un peu le hors sujet !!!!
  • vanouvanou Membre
    J'ai eu beaucoup de mal à faire un plan correct.Pour moi la thèse c'était la forme littéraire rend unje argumentation plus efficace(j'ai parlé de l'essai,du dialogue et des témoignages)en 2ème partie,j'ai mis que beaucoup d'auteurs avaient de bons arguments quelque soit le support ,j'ai prouvé en utilisant la censure et en synthèse j'ai mis que les récits distrayants(poèmes contes apologues,)cachaient une argumentation solide.Voilà,j'ai peur d'être à coté de la plaque!
  • vous connaîtriez un site gratuit avec les corrections de la dissertation ?
  • Voilà mon plan décrit plus précisément (tel que je viens de l'envoyer à mon prof de français pour qu'il me donne son avis):
    I. Il faut divertir le lecteur pour faire passer un message
    - une morale a du mal à passer si le texte n'est pas divertissant
    - fable ("instruire et plaire", brève définition de la fable, explication de Le Loup et le Chien, anthropomorphisme)
    - les contes (Les Fées, la couleur locale orientale dans Zadig et les Lettres Persanes
    - l'ironie (explication du chapitre "Le chien et le cheval" dans Zadig en montrant ce qui y est comique).

    II. Faire passer des émotions
    - très important pour faire réagir le lecteur
    - l'identification aux personnages, grâce à des traits de caractère bien précis
    - la poésie qui peut se servir de jeux de sonorités et figures de style
    - l'insistance qui fait que l'on rejoint le point de vue de l'auteur (texte A de La Bruyère)

    III. Moyens spécifiques utilisés pour convaincre et principales formes littéraires d'argumentation
    - utilisation de connecteurs logiques, l'auteur est ou n'est pas catégorique, l'ironie pour tourner en ridicule ce que l'on veut décrier
    - différentes manières de convaincre: la discussion, l'essai (j'ai expliqué comment il se composait), l'art de la rhétorique (je n'ai pas pu dire grand chose dessus), certaines biographies se rapprochent de l'essai (j'ai cité Mérimée de Xavier Darcos, que j'ai vu dans un des livres).
    - une formule telle qu'une maxime ou une morale peut aider car cela permet de mémoriser plus facilement
    - j'ai reparlé un peu des contes et des fables

    J'ai fait environ 7 pages et demi (dont une et demi pour les questions).

    Pourriez-vous me dire ce que vous pensez de ce plan?
  • Moi mon plan c'est
    ILa littérature un récit plaisant
    a)recherhce de l'ésthétique
    b)utopie fable apologue
    c) l'ironie
    IIdes limites et de dangers
    a)ne pas comprendre
    b)ne pas croire a l'utopie
    IIIpuissance persuasive
    a)puissance des mots
    b)puissance des images donc des sentiment
    voila si kelkun a fait pareil ça me rassurerait dites le moi
  • caracara Membre
    voila le corriger selon france exam :

    La littérature offre un cadre formel
    -L'essai
    -Le récit
    -Le dialogue

    Le registre et les procédés de styles
    - le registre polémique
    - Le registre pathétique
    - Les registres satiriques, ironiques ou comiques
    -Cependant c'est le style de l'auteur qui donnera vie à ces registres. Les figures de style

    la littérature peut parfois présenter des limites

    - La forme littéraire peut n'être qu'un cadre vide
    - Le lecteur peut passer à côté de la dimension argumentative
    - La dimension littéraire peut parfois trop simplifier le propos
  • caracara Membre
    Je pense qu'apres il y a de nombreuses possibilitèes de plan.
    Je me trompe?
  • voila j'ai fait ce plan pouvez vous me dire si il est hors sujet ou non, merci

    I L'efficacité de l'argumentation grace au genre littéraire choisi
    1°) Le conte philosophique
    - Voltaire veut instruire en amusant : (Ex : candide, micromégas)

    2°) Le biographique
    - grace au pacte autobiographique, l'auteur gagne la confiance du lecteur et ainsi son argumetation paraitra plus sincère et sera dc plus efficace (Ex : incipit des confessions de rousseau, avis au lecteur de montaigne)

    3°) L'apologue
    - récit bref et imagée ac lequel ns pouvons faire passer nos idées grace a "l'amusement" (Ex : fable de la fontaine, la ferme des animaux de Orwell)

    II Le role de l'auteur dans l'efficacité de l'argumentation
    1°) Style de l'auteur

    2°) Sincérité de l'auteur
  • voila j'ai fait ce plan pouvez vous me dire si il est hors sujet ou non, merci

    I L'efficacité de l'argumentation grace au genre littéraire choisi
    1°) Le conte philosophique
    - Voltaire veut instruire en amusant : (Ex : candide, micromégas)

    2°) Le biographique
    - grace au pacte autobiographique, l'auteur gagne la confiance du lecteur et ainsi son argumetation paraitra plus sincère et sera dc plus efficace (Ex : incipit des confessions de rousseau, avis au lecteur de montaigne)

    3°) L'apologue
    - récit bref et imagée ac lequel ns pouvons faire passer nos idées grace a "l'amusement" (Ex : fable de la fontaine, la ferme des animaux de Orwell)

    II Le role de l'auteur dans l'efficacité de l'argumentation
    1°) Style de l'auteur

    2°) Sincérité de l'auteur
  • caracara Membre
    il est tres bien mais je crois qu'il fallait parler aussi des limites (question : en quelle mesure...)
  • oui ms je n'arriver pas a voir le sens de "dans quel mesure", :lol: le stress. Ms ça me rassure car sur un autre site on m'a dit q'uil était hors sujet
  • Salut
    Moi aussi j'ai choisit ce sujet là et j'ai fait un peu comme toi (ouf ca me soulage quand même qu'il y ai au moins quelqu'un qui ait fait ca)
    Contrairement a toi je n'ai pas parlé du role de l'auteur dans l'efficacité de l'argumentation :(
    Moi mon plan est un peu plus "brouillon" et confus :/ ( et des choses sont fausses aussi]
    Mais avec ce que tu as mit, je crois que ton plan est loin d'être hors sujet, enfin j'espère
  • caracara Membre
    Non la première partie est bien et en plus elle correspond a la correction par contre la deuxième je ne sais pas
  • oula faut que j'arrête de boire j'ai fait des fautes à ts les mots, :lol:
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.