Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

24

Réponses

  • Evite de dédoubler tes sujets :)
  • ComateenComateen Modérateur
    Le problème, avec les ouvrages critiques, c'est qu'on est tenté, même inconsciemment de "recracher" ce qu'on a lu dans notre copie, ce qui est à bannir absolument...je n'ai pas (je préfère dire "encore"^^) été reçue à l'agreg, mais comme le disait le vicomte de Valmont (un peu étrange,cette phrase), il n'est pas mauvais de lire d'abord une fois l'oeuvre pour toi, sans critique pour te guider, en notant éventuellement des choses ou des phrases qui t'interpellent (en tout cas c'est ce que j'ai toujours fait).

    Il faut connaître parfaitement les oeuvres dans leur ensemble, c'est vrai, aussi je pense qu'il ne faut pas voir comme une gêne le fait d'interrompre sa lecture pour noter des choses; tu auras l'occasion, au cours de l'année, de relire chaque livre sans t'interrompre et tu auras une vue d'ensemble beaucoup plus précise de chaque texte grâce aux notes prises.

    Tu n'en parles pas dans ton message, mais es-tu inscrit dans une fac? Ou as-tu moyen d'avoir des cours par correspondance? Les cours Sévigné représentent un investissement financier, mais je crois qu'il valent le coup/coût...
  • À Délia : La différence entre objectif thématique et objectif problématique aurait-elle un rapport avec la distinction entre le "fond" et la "forme" ?

    À ComtedeValmont : Désolé pour les doublons, j'avais d'abord posté mon sujet dans la rubrique consacrée à la filière littéraire avant de m'apercevoir que sa place était plutôt dans l'aide scolaire et je n'ai pas trouvé la procédure pour le supprimer de son emplacement initial.
    J'avoue ne pas avoir encore lu de critiques sur les œuvres au programme, si ce n'est celles qui figurent parfois en introduction ou en annexes des éditions indiquées par ce programme, car la lecture des œuvres elles-mêmes me prend beaucoup de temps.

    À Comateen : Je prépare ce concours seul et je ne connais pas le cours Sévigné. Je suis inscrit au CNED, mais seulement pour le CAPES interne qui me semble plus à ma portée.

    Merci à tous pour vos conseils. Je crois, hélas, que j'ai manqué de temps pour pouvoir me préparer sérieusement à de tels concours dont j'ai sous-estimé les exigences, et que ma préparation devra s'étaler sur au moins deux ans. Je pourrai alors mettre en pratique ce que vous m'indiquez et qui me semble judicieux.
  • Bonjour, je suis étudiant en fac (LM) depuis cette année et, j'aimerais rendre la préparation à l’agrég la moins douloureuse possible.
    J'ai déjà repris le latin (abandonné en fin de collège), auriez vous des conseils pour, dès maintenant, réviser l'ancien français, la grammaire...? Quels ouvrages aborder en priorité ?
    Merci d'avance.
  • ComateenComateen Modérateur
    Acheter un précis d'ancien français, peut-être ? Je crois que celui de Laborderie pour la phonétique est pas mal, c'est celui que j'ai en tout cas. Après tu as les livres de Geneviève Joly pour la morpho et sa syntaxe, mais ils sont plus ardus...
  • Pour bien se préparer en ancien français, il faut surtout faire l'équivalent du "petit latin" ou du "petit grec".
  • Lucien,

    Si vous commencez vos études de lettres, je vous conseille de veiller aux cours que vous choisissez. Essayez de prendre des cours qui sont directement liés aux matières présentes au concours. Ce ne sont pas toujours les cours les plus attirants, mais au final ce sont les plus utiles. Il faut donc essayer de privilégier la littérature - et notamment les grands classiques - la grammaire ancienne et moderne, et le latin (ou le grec ancien). Tout ce qui concerne l'histoire du livre, le lien entre les arts, la communication... c'est fort intéressant, mais peu utile pour l'agrégation.

    Si vous êtes déjà en master, je vous conseille surtout de suivre les cours de matières techniques en parallèle de votre recherche, et notamment les cours de version. Puisqu'il n'y a pas de programme pour les épreuves de version en langue ancienne et vivante, c'est très rentable de préparer ces épreuves à l'avance. En outre, le programme de littérature comparée n'est renouvelé que par moitié tous les ans. Vous pouvez donc préparer l'un des deux programmes à l'avance.

    Bon courage pour vos études et pour le concours !
    FC.
  • Cher Lucien,

    Je compte moi aussi préparer l'agrégation sous peu. Sache que j'ai toujours choisi de suivre, comme le précise petitleceir dans le message précédent, les matières peu appréciées mais qui sont indispensables pour la réussite des concours. Je te conseille donc de bien t'entraîner régulièrement en français moderne, ancien français, latin et de t'assurer la maîtrise suffisante d'une langue vivante. En général, la méthode de la dissertation littéraire ne s'oublie pas, par contre, une évolution de phonétique ou un plan de syntaxe, ça ne reste pas très longtemps, d'où la nécessité de ne jamais rien lâcher sur ces matières là.

    Ce n'est pas très difficile de rester bien à jour sur ces matières en licence, puisque ce sont des enseignements de ton parcours. Cela devient plus ardu en master si tu choisis un parcours de recherches. Pour ma part, je continue de suivre en auditeur libre des cours de licence de profs que j'appréciais, et on peut aussi se glisser dans les cours destinés aux agrégatifs de temps en temps pour voir ce que cela donne...

    Enfin bien sûr, se constituer la culture littéraire la plus vaste en littérature française, lire et relire les oeuvres canoniques, s'assurer que l'on n'a pas trop de carences, de lacunes culturels dans tous les trois grands genres et à toutes les époques (même celles que l'on n'aime le moins...). Ne pas négliger non plus quelques grandes oeuvres de littérature étrangère.

    Voilà je pense quelques clés qui devront te permettre d'aborder l'agrégation en douceur. Et ne te sous-estime surtout pas parce que tu n'as qu'un cursus universitaire et que tu n'as pas fait de CPGE ! J'ai une pléthore d'exemples en tête de personnes ayant réussi l'agrégation avec un parcours à l'université de A à Z et d'autres ayant échoué en étant sous-admissibles ou admissibles à l'ENS.
  • Bonjour,

    Voilà, le programme de l'agrégation 2015 est sorti.

    J'ai une question, destinée aux anciens agrégatifs (ou à ceux qui savent ;-)) : comment vous êtes-vous organisés dans votre travail pour préparer le concours externe ?

    Très concrètement, combien d'heures par jour avez-vous consacré au concours?...

    Je suis intéressée par vos réponses détaillées car je suis une jeune mère de famille et je me demande s'il est raisonnable de préparer l'agrégation alors que j'ai un petit bébé (elle a dix mois).

    Merci mille fois d'avance!

    Bonne soirée,

    MMA
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonsoir,

    Je me permets de vous poser quelques questions afin de pouvoir (ou pas :) ) vous apporter des éléments de réponse:
    Où en êtes-vous dans vos études et quel est votre parcours?
    Avez-vous un mode de garde?
    Si vous vivez avec votre conjoint, celui-ci a t'il un emploi du temps qui lui permet de prendre bébé en charge un certain temps?
    Comptez-vous suivre une préparation en université ou ens?
  • J'ajouterai aux questions très pertinentes de Titania91 la suivante, qui me paraît essentielle, quelle agrégation de lettres préparez-vous ? Lettres modernes, lettres classiques ou grammaire ?
  • Bonjour meetmissarkadin ! J'ai passé le concours interne avec deux enfants en bas âge et en travaillant à plein temps en collège, donc rien n'est impossible. En revanche je travaillais tout le temps, en dehors des 18 heures de cours (j'avais un emploi du temps bien adapté par mon principal, j'avoue). Je ne peux pas donner un nombre d'heures, mais je déléguais beaucoup pour mes enfants et la maison, les courses, etc. Partout où j'allais (parc, beaux-parents, famille...) j'emmenais du travail, au moins un livre et un crayon pour souligner, et je me mettais assez rapidement à l'écart pour bosser. Je travaillais tard le soir aussi quand tout le monde dormait. En revanche je ne travaillais qu'avec le cned, je n'ai assisté à aucun cours et je n'ai jamais perdu de temps dans les transports, mon collège étant tout près de chez moi.
    Voilà, j'ai souvenir d'une année de folie, mais passionnante aussi. Il est vrai que je ne passais pas l'externe, j'avais moins de matières (mais j'avais 2 enfants, dont une de 10 mois)
  • Bonsoir,

    Tout d'abord merci pour vos réponses.

    Tatiana, ton expérience est très encourageante!

    Pour vous donner des précisions: j'envisage de passer l'Agrégation externe de Lettres Modernes.
    Bien sûr, ma fille est gardée par une assistante maternelle, de 9h à 17h. Et mon mari est très "accompagnant". Il m'aide et me soutient, en somme.

    Sinon, en ce qui concerne mon parcours, je pense que vous allez me trouver un peu folle. Mais bon, voilà: j'ai 38 ans, et j'ai obtenu un DEA et un DESS (anciens Master 2) en 2000.... Depuis, j'ai travaillé comme scénariste pour le cinéma et la télévision.

    Mais voilà, la naissance de ma fille m'a bouleversée, et j'ai donc décidé de revenir à mes premières amours: les Lettres.

    J'étais une très bonne élève. Et surtout, passionnée.

    Je me suis inscrite au CNED pour une remise à niveau en Ancien Français et Latin. Je travaille d'ores et déjà environ 6 heures par jour. J'envisage de préparer l'Agrégation aux cours Sévigné. Et en parallèle, bien sûr, le Capès via le CNED.

    Vous savez tout.

    Bien entendu, je suis prête à passer l'Agrégation en deux ans!

    Pour l'instant, six heures de travail par jour me semblent peu... Je vais augmenter la cadence. Toutes vos réactions et tous vos conseils sont bienvenus.

    Sincèrement.
  • Euh, 6h par jour c'est déjà beaucoup si vous commencez à peine à vous y mettre... Il ne faut pas s'épuiser non plus, c'est une course de fond.
  • Je pense qu'il est prudent de passer le CAPES en meme temps, en effet.

    N'hesitez pas a revenir sur ce forum pour parler de votre projet -et de vos reussites a venir !-. Ce genre de questions revient tres souvent sur la table et c'est donc interessant que differents retours puissent etre donnes -cf la reponse de Ammy-.

    Enfin, bon courage pour ce defi personnel, felicitations pour le petiot et bon vent !
  • Oui, le récit de Ammy est extra: bravo pour ta réussite !!

    @ Polo: 6 heures par jour ne m'épuisent pas, pour le moment... En revanche, j'ai peur de ne pas pouvoir y consacrer mes week end entiers....

    Ceux qui ont passé l'agrég externe: y passiez-vous vos week end en entiers?
  • Titania91Titania91 Modérateur
    J'ai croisé en début d'année une agrégative à Paris IV, maman d'un petit bout de quelques mois qui tentait l'agreg pour la deuxième fois : elle avait été admissible l'an passé mais très fatiguée au moment des oraux qui tombaient sur sa fin de grossesse. Elle travaillait le samedi mais veillait à conserver le dimanche pour souffler et prendre du temps avec sa famille. J'espère que cette fois sera la bonne pour elle!

    J'en profite pour dire que c'est également ma préoccupation puisque je aussi maman et que je compte également tenter l'agreg de LM l'an prochain :)
  • Ammy a écrit:
    Bonjour meetmissarkadin ! J'ai passé le concours interne avec deux enfants en bas âge et en travaillant à plein temps en collège, donc rien n'est impossible. En revanche je travaillais tout le temps, en dehors des 18 heures de cours (j'avais un emploi du temps bien adapté par mon principal, j'avoue). Je ne peux pas donner un nombre d'heures, mais je déléguais beaucoup pour mes enfants et la maison, les courses, etc. Partout où j'allais (parc, beaux-parents, famille...) j'emmenais du travail, au moins un livre et un crayon pour souligner, et je me mettais assez rapidement à l'écart pour bosser. Je travaillais tard le soir aussi quand tout le monde dormait. En revanche je ne travaillais qu'avec le cned, je n'ai assisté à aucun cours et je n'ai jamais perdu de temps dans les transports, mon collège étant tout près de chez moi.
    Voilà, j'ai souvenir d'une année de folie, mais passionnante aussi. Il est vrai que je ne passais pas l'externe, j'avais moins de matières (mais j'avais 2 enfants, dont une de 10 mois)
    Quand tu dis "passer", c'est "tenter" ou "réussir" ?
  • Les deux ! ;)
  • Un conseil si tu prépares l'agreg par correspondance: t'inscrire dans un groupe de travail internet - il y en a pas mal de qualité. Pour ma part je ne l'ai jamais fait, mais ça ne correspond pas du tout à ma façon de travailler (j'ai besoin d'avoir une certaine latitude - voire une latitude certaine ^^ - dans mon organisation), et cela peut être motivant lorsqu'on travaille seul: dans tous les cas, au bout d'un moment, on pense ne pas pouvoir y arriver (coup de fatigue, travail en retard accumulé, crise de "en fait je ne comprends rien à cet auteur je suis nulle", ...). Si tu es dans un groupe, ça peut t'aider à garder la cadence même en cas de coup de mou :-)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.