Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,
Actuellement en classe de 1ere ,je dois rédiger une préface comme Apollinaire dans Alcools ( zone) Sachant que je n'en ai jamais fait auparavant :(
Le sujet étant: Dans une préface expliquer la beauté poétique de cette ville, la composition et la forme poétique du recueil.
J'aimerai que quelqu'un puisse mieux m'aider svp je suis perdue
Merci d'avance :D

Réponses

  • la beauté poétique de cette ville,

    Il manque des précisions :
    une préface pour quelle sélection de textes ? sur quelle ville ?

    ou bien "une nouvelle préface" pour Alcools ?
  • le sujet est: Comme Apollinaire vous décidez d'écrire un recueil pour montrer la beauté d'une ville moderne. Dans une préface, vous expliquez ce qui fait la beauté poétique, composition et la forme de ce recueil.
    Une préface peut elle être sous différentes formes (lettres...) ?
  • Une autre précision nous manque : y aura-t-il une sélection de textes sur cette ville ?
    On peut difficilement rédiger une préface d'un contenu vide ...
  • lilou45 a écrit:
    Une préface peut elle être sous différentes formes (lettres...) ?

    Non, pas de lettre. Une entrée en matière, une présentation de l'ouvrage sans trop le déflorer.
  • le seul texte que j'ai c'est Alcools (Zone)
  • vous décidez d'écrire un recueil pour montrer la beauté d'une ville moderne. Dans une préface, vous expliquez
    Je n'ai toujours pas compris. Quel travail dois-tu rendre ? Tes réponses ne m'éclairent pas beaucoup et on n'avance pas depuis hier soir.
  • Comme Apollinaire vous décidez d'écrire un recueil pour montrer la beauté d'une ville moderne. Dans une préface, vous expliquez ce qui fait la beauté poétique, composition et la forme de ce recueil.
    Je dois écrire une préface comme l'indique l'énoncé ci dessus mais je ne sais pas du tout comment m'y prendre le seul texte que j'ai est Alcools d'Apollinare
  • Attention à ne pas confondre beauté d'une ville et beauté poétique d'une ville...
  • Quelle est la différence ? Pourriez vous m'éclairer plus sur ce sujet que dois je faire précisément ? Cela me parait très vague
  • D'abord, parce qu'il ne faut pas confondre la chose et ce qu'on en dit, ensuite parce que la beauté est subjective, enfin, parce qu'on peut dégager une "beauté" poétique d'une chose laide.
    Dans Zone, vous avez l'illustration de ces trois éléments. Cela peut vous fournir aussi un sujet pour votre préface.
  • Sous quelle forme est une préface ?
  • Cela ne m'aide pas énormément
  • JehanJehan Modérateur
    Pourquoi cela ?
    Ce n'est pas encore assez complet comme explication ?
  • Pouvez-vous me dire si ma phrase a un sens SVP
    " Une ville évolue avec le temps et c'est cette durabilité qui donne envie au poète de chanter sa splendeur".
  • Euh !... ;)

    Evolution implique une idée différente de durabilité.
  • Présenter. Intéresser.

    Voici trois exemples de début de préface pour des anthologies sur la ville :
    La ville en poésie
    La poésie, c'est comme la ville.
    On s'y promène à travers les mots comme à travers les rues, il y a des images plein les vitrines, on rencontre des gens, des arbres, parfois des animaux.
    Une ville, c'est comme la poésie.
    Pour bâtir une ville, il a fallu des millions de pierres, des tonnes de béton et des kilomètres de fer, il a fallu du temps, le travail de beaucoup d'hommes et de femmes, de la peine et de la joie .../...
    Pour bâtir un poème, il a fallu ajuster des lettres et des mots, des sons et des rythmes, il a fallu combiner les couleurs et les odeurs ...

    Jacques Charpentreau
    La ville en poésie, Folio Junior

    On ne saurait examiner des villes faites de mots comme des villes faites de pierres. La littérature établit la ville dans un espace imaginaire en rendant compte d'un regard ou d'un itinéraire. La ville du romancier et du poète est une ville parcourue et contemplée, dont seuls les mots attestent l'existence.
    Maître de l'espace et du temps, de la transparence et de l'opacité, libre de se soumettre ou non à la force donnée des choses, l'écrivain offre de la ville une image réductrice ou distendue, conventionnelle ou visionnaire ...

    Michel Tibert
    La ville - Thèmes et parcours littéraires - Hachette
    L'historien nous dira que les villes existent depuis des millénaires et que depuis des millénaires des poètes en ont célébré la gloire et la splendeur : Thèbes ! Jérusalem ! Babylone !Rome !Tenochtitlan ! Ispahan ! Samarcande !New York ! Paris ...
    Mais des millénaire s'écouleront avant que des poètes s'avisent de chanter autre chose que la splendeur et la gloire des villes, dues aux origines divines de leur fondation. C'est-à-dire d'accorder à leurs habitants autant ou plus d'importance qu'au site presque sacré où se déroulent leurs existences presque toutes sans gloire et sans splendeur ...

    Jacques Réda
    Les poètes et la ville - une anthologie- Poésie Gallimard nrf
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.