Suffit-il de se souvenir pour écrire un récit autobiographique ?

Bonjour !

Je suis en 2de et mes examens de fin d'année approchent. En français, nous avons des sujets de type bac, et je sais que le corpus concernera l'autobiographie. J'ai trouvé la dissertation corrigée sur le site (Suffit-il de se souvenir pour écrire un récit autobiographique ?) et j'ai décidé de travailler dessus. Le problème est que les sous-parties ne sont pas clairement dégagées, j'ai donc cherché un autre plan (correction type) :

1. La place essentielle du souvenir
A) Retrouver les souvenirs
B) Choisir, trier les souvenirs

2. Se souvenir ne suffit pas à caractériser le récit autobiographie
A) Reconstituer les souvenirs
B) Le récit autobiographique est une interprétation des souvenirs
C) Le récit autobiographique est une confrontation

Pourtant ce plan ne me satisfait pas entièrement : je trouve qu'il est déséquilibré (2 sous-parties puis 3 sous-parties :/) donc je l'ai modifié, mais je peine un peu ...

1. Se souvenir est nécessaire
A) Pour se connaître soi-même
B) Pour retrouver le passé
C) ?

2. Se souvenir ne suffit pas à caractériser le récit autobiographique
A) L’autobiographie est une interprétations des souvenirs
(Donc ne correspond pas au pacte autobiographique.)
B) L’ordre du récit
(Chronologique ou non / Sélection subjective des souvenirs)
C) Donner une forme au souvenir
(Comment donner une forme à ce qui, jusque-là, était impalpable et immatériel ?)


Pourriez-vous m'indiquer des pistes svp ?

Réponses

  • ayakoayako Membre
    Salut,
    dans ta partie "se souvenir est nécessaire", je rajouterais
    -pour témoigner
    comme on parle de l'écriture autobiographique, il faut penser aux mémoires.
    Primo Levi se place en porte parole des victimes des camps de concentration, il faut alors qu'il fasse un efforts pour reconstituer au mieux tout cet univers atroce et faire au mieux son travail de memorialiste.

    (ah oui au fait, certains considère Si c'est un homme comme une autobiographie d'autre comme des mémoires... ? fin bref)

    Et dans la seconde partie je mettrais du recul pour mieux analyser ses souvenirs..
  • Merci ayako mais sachant que le corpus comprend les textres suivants, peut-on vraiment mettre "Pour témoigner" en troisième sous-partie de "Se souvenir est nécessaire" ?

    A — François René de Chateaubriand [1768-1848], Mémoires d’outre-tombe, livre premier, chapitre III (manuscrit de 1847).
    B — Jean-Jacques Rousseau [1712-1778], Les Confessions, livre premier, 1771.
    C — Georges Perec, [1936-1982], W ou le Souvenir d’enfance, © Denoël, 1975.
    D — Nathalie Sarraute [1900-1999], Enfance, © Éditions Gallimard, 1995.


    Merci. :)Je ne cautionne absolument pas le floodage mais ... quelqu'un pourrait-il m'aider ? :rolleyes:
    Si vous avez le temps of course ! Ca devient urgent, je cherche, je cherche mais je ne trouve rien et mon examen a lieu vendredi !

    Merci d'avanceRe-Bonjour !

    J'aimerai bien que parmi les 240 (et +) lecteurs de ce message, quelqu'un se manifeste !

    J'ai vraiment besoin de votre aide, je n'arrive pas à trouver de 3e sous-partie à ma première partie !

    Voudriez-vous sauver une pauvre seconde totalement désemparée ? :lol:

    Merci d'avance
  • Fantasy
    Hier nous avons été submergés sous l'avalanche de messages, aussi tu t'es noyée dans la masse
    Là ton post réapparaît
    On va essayer de te répondre :) :)
  • OndineOndine Membre
    Bonjour Fantasygirl,

    parfois ce n'est pas évident d'avoir un plan tout à fait régulier, en deux parties avec trois sous-parties chacune. Je ne vois pas ce que tu pourrais mettre en 3e sous-partie, mais ton plan me semble bien quand même. Si tu argumentes bien les deux premières sous-parties, il n'y a pas de problème. Je pense que tu as fait le tour de la question.
  • Merci Léah, c'est bien ce que je pensais, avec le bac de Français le forum a été inondé de posts et donc le mien est passé inaperçu. Mais bon ce n'est pas grave, maintenant j'ai des réponses ! ;)

    Merci pour ta réponse Ondine, mais le problème est que ma prof de français tient à ce qu'on indique clairement au brouillon nos parties et sous-parties ; elle prend en compte notre plan détaillé pour la note finale et elle nous répète sans arrêt que si elle ne voit pas de plan équilibré notre note sera en conséquence ! :(

    En fait, pensez-vous que la sous-partie "pour témoigner" proposée par ayako puisse convenir, en tenant compte du corpus sus-cité ?


    Merci beaucoup
  • Je ne sais aps si tu trouveras quelqu'un qui connaisse assez bien ces quatre livres pour te répondre précisement sur ce corpus
    Mais je pense que Chateaubrians a témoigné, ne serait-ce que de son époque et des mœurs de sa société
  • Okay merci beaucoup Léah (et ayako en fait :P) je vais conserver cette sous-partie. De toute manière, rien ne m'empêche de citer Primo Levi n'est-ce pas ?

    "La culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale" ... :lol:
  • Est-ce que Rousseau ne témoigne pas de l'intolérance envers les luthériens ?
  • C'est une bonne question ... :P Malheureusement le temps me manque pour approfondir. Pour la sous-partie "Pour témoigner", j'ai cité Primo Levi et Anne Franck.

    Avez-vous une idée pour la conclusion ? Je ne sais pas trop comment ouvrir mon sujet ...
  • Regarde dans la dissert corrigée du site pour ta conclusion ?
  • Oui en fait j'ai regardé hier soir. Merci !

    L'épreuve a eu lieu ce matin, et c'est bien ce sujet qui est sorti ! Je l'avais bien révisé donc j'ai pu ressortir toutes mes idées. Merci à tous pour votre aide !
  • Lupa24Lupa24 Membre
    (je tiens juste à préciser que Si c'est un homme de Primo Levi est considéré comme des méoires puisqu'il s'intéresse à une partie de l'Histoire et à une petite partie de sa vie! ça ne correspond donc pas à la définition de Philippe Lejeune de l'autobiographie(qui est la référence!!) " récit rétrospectif en prose qu'une personne réelle fait de sa propre existence lorsqu'elle met l'accent sur sa VIE INDIVIDUELLE , en particulier l'histoire de sa personnalité"

    Voila!! )
  • J'ai la même dissertation à faire u_u
    Et je n'y arrive mais pas du tout ...Bonjour, alors voilà j'ai une dissertation à faire, ma première, je suis en 1L et je ne trouve absolument pas de plan approprié à la question qui est la suivante : Suffit-il de se souvenir pour écrire un récit autobiographique ?
    Avec le corpus suivant :

    A — François René de Chateaubriand [1768-1848], Mémoires d’outre-tombe, livre premier, chapitre III (manuscrit de 1847).
    B — Jean-Jacques Rousseau [1712-1778], Les Confessions, livre premier, 1771.
    C — Georges Perec, [1936-1982], W ou le Souvenir d’enfance, © Denoël, 1975.
    D — Nathalie Sarraute [1900-1999], Enfance, © Éditions Gallimard, 1995.

    Le problème avant celui du plan est de reformuler la question et là c'est le trou noir ...
    Aidez moi svp =(
  • Bonjour, je suis en 1ère L et je profite de mes vacances pour réviser pour mon bac de français. J'ai donc pris ce sujet de dissertation dans ce site pour m'entraîner, bien évidemment j'ai lu la correction mais je souhaite quand même vous montrer ma problématique et mon plan pour savoir si ils étaient correctes.
    Voici le sujet :
    Suffit-il de se souvenir pour écrire un récit autobiographique ?
    Problématique : Peut-on dire que le travail de l'autobiographe est seulement un travail de se souvenir de son passé ?

    Voici mon plan :
    I°) Le travail du souvenir de l'autobiographe
    1°) L'autobiographe doit faire un travail de se rappeler des évènements vécu, par exemple dans W ou le souvenir d'enfance, son souvenir à la base est flou puis il devient clair et il le décrit de façon précise, il a donc fait un travail méthodique pour se rappeler de cet évènement.
    2°) L'autobiographe doit fournir un travail pour mettre ses souvenirs dans l'ordre
    3°) L'auteur doit demander des informations à des proches sur son passé, par exemple pour sa naissance, comme nous le montre le texte tiré des mémoires d'outre tombe de Chateaubriand.

    II°) Le travail d'autobiographe n'est pas qu'un travail de se rappeler
    1°) Il doit faire preuve de sincérité, préface des confessions de Rousseau
    2°) Il doit combler ses trous de mémoires et donc utiliser des ornements ou une partie de fiction, préfaces des confessions de Rousseau
    3°) Il doit sélectionner des éléments de sa vie, par exemple dans Les mots Sartre se raconte que jusqu'à ses 11 ans, de 1905 à 1916.

    III°) Le souvenir peut être un moteur pour de nouveaux types d'autobiographie
    1°) L'autofiction, par exemple avec Dubrovsky où il mélange élément autobiographique avec fiction
    2°) Dans certains romain il y a des parts d'autobiographie avec René de Chateaubriand
    3°) Il existe aussi des fausses autobiographie où l'auteur invente une autobiographie de quelqu'un qui n'existe pas.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.