La faute à ou la faute de ?

Bonjour

Je souhaite avoir confirmation sur la bonne formulation d'une phrase.
dit on "c'est la faute à" ou "c'est la faute de"

merci pour votre réponse

Réponses

  • Le dictionnaire en ligne Larousse donne la réponse dans l'onglet expression. "Ce n'est pas la faute de" (quelqu'un)
    https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/faute/33042

    Je vous accorde que le de est placé avant faute mais selon moi cela ne change rien.
    Voir également ceci : http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3888
  • JehanJehan Modérateur
    Pas vraiment de réponse en fait dans l'onglet "expressions" :
    https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/faute/33042/locution
    La faute de est la tournure du style soutenu, certes.
    Mais si la construction avec à était vraiment proscrite, on ne demanderait pas
    À qui la faute ?...
    Le Trésor de la Langue française note simplement la tournure avec à comme "populaire" :
    Gavroche chanta : Je ne suis pas notaire, C'est la faute à Voltaire, Je suis petit oiseau, C'est la faute à Rousseau. (Hugo)
    Même citation de Hugo dans le Robert, qui qualifie l'usage de "familier" et mentionne aussi l'expression C'est la faute à pas de chance ! :P

    Tout est donc affaire de registre.
  • Pourtant, dans "c'est la faute de ma cousine", cousine est bien complément de nom ? Idem pour "c'est la prof de ma fille" ?

    La prof à ma fille ou bien la mère à ma copine, etc. sont des formes tout à fait incorrectes et que l'on entend d'ailleurs assez souvent.

    A moins que faute bénéficie d'un autre statut ?
  • Pas de chance n'est pas une personne (le seul cas que j'avais considéré) et notre ami ne nous dit pas ce qui vient après. Mais d'ailleurs, avec un objet, dira-t-on c'est la faute à la fraiseuse ou de la fraiseuse si j'ai raté la fabrication ? j'hésite.
  • JehanJehan Modérateur
    fandixhuit a écrit:
    La prof à ma fille ou bien la mère à ma copine, etc. sont des formes tout à fait incorrectes et que l'on entend d'ailleurs assez souvent.
    Je nuancerais comme d'habitude en disant que cela relève du registre familier.
    C'est la survivance d'un usage ancien, et le Robert qualifie ceci de "vieux" ou de "populaire".
    La bête à bon Dieu... Un fils à papa...
    Mais il est des contextes, effectivement, où l'on peut considérer ce registre familier comme incorrect.
    paulang a écrit:
    "Pas de chance" n'est pas une personne
    Certes, mais la formule est plaisamment ironique...
    On assimile la déveine à une personne responsable de nos déboires.
  • Même pour un objet, on utilise bien "de".

    Exemple : "Les volants de ta robe sont charmants." Et robe est bien complément du nom volants (génitif).

    Je pense que faute doit bien bénéficier d'un statut particulier.

    Ah, Jehan a répondu avant moi !
  • Dans la phrase que vous donnez en exemple, je n'aurais eu aucun doute sur le de, mais en présence de faute + objet dans une phrase, je suis hésitant
  • JehanJehan Modérateur
    Trouvé cette mise au point sur le forum du site "Français notre belle langue" :
    Jadis l'appartenance, au sens très large du terme, se marquait par la préposition à ; aujourd'hui elle se marque par la préposition de.
    Remarquez que cette pratique demeure dans des expression figées, fils à papa, bête à bon Dieu... et on la trouvait dans les enseignes des anciens bars ou bals populaires : le bal à Jo, le bal à Jean, etc. ainsi que dans la chanson La casquette au père Bugeaud, et cette autre chanson enfantine : Il pleut il mouille, c'est la fête à la grenouille. Il existe à Paris un quartier appelé La Butte aux Cailles, en réalité une altération du nom de la famille Caille, qui était propriétaire jadis de cette petite colline (originellement la butte aux Caille).
    De nos jours si vous employez à pour de c'est un popularisme et on le considère comme une faute, alors que ce n'est en fait qu'un archaïsme.
    La formule c'est la faute à procède de la même règle grammaticale désormais désuète. Ne soyez pas choqué !
  • Merci pour ces précisions.

    Archaïsme n'est point faute ! ;)
  • Voir sur ce sujet la remarque 5 de ceci : http://parler-francais.eklablog.com/erreur-faute-a5553353
    Cette remarque conviendrait également à la discussion : "c'est la faute de" ou "c'est de la faute de" rappelée en bas de page.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.