Est-il plus efficace de défendre une idée à travers un personnage inventé ?

Bonjour, aujourd'hui a eu lieu le Bac blanc de Français au sein de mon établissement.

J'ai donc eu : une question sur corpus et un sujet au choix (commentaire, dissertation ou invention), j'ai choisi le commentaire (qui selon moi était le plus simple) mais voilà pour m'entraînez, je voudrais faire la dissértation , mais voilà, je ne sais pas comment faire , je ne trouve pas d'idée:/

Voici le sujet : " est-il plus efficace de défendre une idée a travers un personnage inventé ? "

J'ai pensé au plan suivant :

I - Un personnage inventé pour toucher le grand public
II - ? (Un personne réel pour traité d'un théme serieux et grave)

Merci de votre attention et de votre aide :)

Réponses

  • Ce sujet renvoie au choix entre l'argumentation indirecte (récit, apologue, fable , conte philosophique) et l'argumentation directe (discours, essai, article, lettre ouverte ...)
  • D'accord donc si je comprend bien , d'aprés vous mon plan devrait s'orientez comme ceci :

    I - Une Argumentation Indirect

    A) Le Récit
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    B) L'Apologue
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    C) La Fable
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    D) Le Conte Philosophique
    1)Avantage
    2)Inconvenient



    II - Une Argumentation Direct

    A) Le Discours
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    B) L'essai
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    C) L'article
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    D) La lettre ouverte
    1)Avantage
    2)Inconvenient

    je pense avoir saisi je mettrai des exemples pour illustrer chaque sous-partie
  • Il me semble que ton découpage va entraîner des redites.

    L'argumentation directe
    ses formes
    son efficacité
    ses limites

    L'argumentation indirecte
    ses formes
    l'intérêt du récit pour amener la réflexion
    ses limites

    Ainsi donc, le choix de l'argumenation indirecte ou directe s'adapte à un public, au but visé et à la compétence du lecteur.


    Cela dit, il faudrait adapter le plan en tenant compte de la contrainte du sujet : le personnage fictif ou réel.

    Le lecteur peut préférer l'un ou l'autre selon les thèmes, selon la forme, le style et selon sa propre implication dans la compréhension du texte qu'on lui destine.
  • je vous remercie pour votre aide :D
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.