Fiches méthode Bac de français 2021

124»

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Pour le lyrisme, cherche l'expression d'un sentiment personnel, l'importance du "je"...

    Pour l' enjambement, définition trouvée sur le site :
    Dans un poème, un enjambement est le rejet au vers suivant d'un ou plusieurs mots nécessaires au sens du premier vers.
    Le rejet est ce qui est placé au-delà de la coupe ; le contre-rejet est ce qui précède la coupe.
    En somme, c'est quand la phrase est coupée par le bout du vers...
    Avant ce bout de vers, la partie de phrase s'appelle "contre-rejet"; et la suite de la phrase, au vers suivant, est le "rejet".

    Tu peux sûrement en trouver toi-même ici.
  • Les mots, bien ou mal nés, vivaient parqués en castes;
    Les uns, nobles, hantant les Phèdres, les Jocastes,
    Les Méropes, ayant le décorum pour loi,
    Et montant à Versaille aux carrosses du roi;
    Les autres, tas de gueux, drôles patibulaires,
    Habitant les patois; quelques-uns aux galères
    Dans l'argot; dévoués à tous le genres bas,
    Déchirés en haillons dans les halles; sans bas,
    Sans perruque; créés pour la prose et la farce;
    Populace du style au fond de l'ombre éparse;
    Vilains, rustres, croquants, que Vaugelas leur chef
    Dans le bagne Lexique avait marqués d'une F;
    N'exprimant que la vie abjecte et familière,
    Vils, dégradés, flétris, bourgeois, bons pour Molière.
    Racine regardait ces marauds de travers;
    Si Corneille en trouvait un blotti dans son vers,
    Il le gardait, trop grand pour dire: Qu'il s'en aille;
    Et Voltaire criait: Corneille s'encanaille
    Le bonhomme Corneille, humble, se tenait coi.
    Alors, brigand, je vins; je m'écriai: Pourquoi
    Ceux-ci toujours devant, ceux-là toujours derrière?
    Et sur l'Académie, aïeule et douairière,
    Cachant sous ses jupons les tropes effarés,
    Et sur les bataillons d'alexandrins carrés,
    Je fis souffler un vent révolutionnaire.
    Je mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire.
    Plus de mot sénateur! plus de mot roturier!
    Je fis une tempête au fond de l'encrier,
    Et je mêlai, parmi les ombres débordées,
    Au peuple noir des mots l'essaim blanc des idées;
    Et je dis: Pas de mot où l'idée au vol pur
    Ne puisse se poser, tout humide d'azur!
    Discours affreux! - Syllepse, hypallage, litote,
    Frémirent; je montai sur la borne Aristote,
    Et déclarai les mots égaux, libres, majeurs.
    Tous les envahisseurs et tous les ravageurs,
    Tous ces tigres, le Huns, les Scythes et les Daces,
    N'étaient que des toutous auprès de mes audaces;
    Je bondis hors du cercle et brisai le compas.
    Je nommai le cochon par son nom; pourquoi pas?
    Je suis nouvelle ici et je voulais juste savoir si le le registre dominant de ce texte et bien le registre polémique.

    merci.
  • Bonjour tout le monde,

    J'ai concocté un plan pour l'analyse de ce texte et j'aimerais bien avoir votre avis dessus:

    I) Une deuxième Révolution Française (celle des mots)
    II) Le Poète romantique, le chef de file de ce combat
    III) Une esthétique burlesque et une acceptation de certaines règles (alexandrins + alternance rimes masculines feminines)

    Vous en pensez quoi?
  • DeliaDelia Membre
    C'est hors sujet !
    Pure paraphrase...
    Le poète se vante d'avoir « donné un sens nouveau aux mots de la tribu » (non, c'est Mallarmé qui a dit cela) et d'avoir trouvé de nouvelles façons d'écrire.

    Reste à étudier s'il applique bien ses principes dans ce poème.
  • Bonjour,

    J'avais une question. Victor Hugo avait l'habitude de dire : "J'ai mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire!"
    J'ai beau cherché, je n'arrive pas à savoir c'est quoi ce fameux bonnet rouge...

    Merci

    edit : bon finalement j'ai trouvé! il faisait référence au bonnet phrygien des révolutionnaires de 1789, bien évidemment. Mais du coup je comprends pas pourquoi il dit ça...
    Est ce que ca serrait pour montrer qu'il "libere" le vieux langage? Ou alors par rapport au mélange des genres et registres dans son drame romantique?
  • DeliaDelia Membre
    Il s'agit d'une citation de Réponse à un acte d'accusation, paru dans le recueil les Contemplations :
    Et sur les bataillons d’alexandrins carrés,

    Je fis souffler un vent révolutionnaire.
    Je mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire.
    Plus de mot sénateur ! plus de mot roturier !

    Le bonnet rouge caractérise les esclaves affranchis : Hugo affranchit le dictionnaire des fameux niveaux de langue. Désormais, on pourra utiliser tous les mots :
    Je dis au long fruit d'or : tu n'es qu'une poire...
  • JehanJehan Modérateur
    L'alexandrin exact :
    Je dis au long fruit d'or : Mais tu n'es qu'une poire ! ;)
  • Heureusement que Hugo ne s'est pas appliqué ces principes à lui-même ! :)
  • DeliaDelia Membre
    ?????????????????????????????????????????????????????
  • Vous avez voulu écrire en quelle langue ? Je ne lis que des points d'interrogation...
  • DeliaDelia Membre
    Les points d'interrogation (procédé que j'emprunte à Alphonse Allais) traduisent mon immense perplexité.
    Votre remarque se veut spirituelle, je n'en doute pas, mais j'ai besoin pour la comprendre que vous la glosiez.
  • J'aurais dû dire : heureusement que Hugo ne s'est pas toujours appliqué ces principes, sans quoi nous eussions été privés de l'admirable dernier vers de Booz endormi :

    ... et Ruth se demandait,

    Immobile, ouvrant l'œil à moitié sous ses voiles,
    Quel dieu, quel moissonneur de l'éternel été
    Avait, en s'en allant, négligemment jeté
    Cette faucille d'or dans le champ des étoiles.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.