Grammaire française Participe passé

Bonjour à tous ,
j'aimerais savoir si on peut dire en interrogation
où est -elle madame Aline ?
ou la forme exacte est
où est madame Aline ?
Merci infiniment d'avance pour toute réponse
«134

Réponses

  • Les deux formulations sont possibles, mais je choisirais la plus simple. Pour la formulation avec "elle", une virgule est préférable.

    Où est madame Aline ? / Où est-elle, madame Aline ?

    Que fait madame Aline ? / Que fait-elle, madame Aline ?


    Dans les deux phrases sans "elle", le sujet est "madame Aline".

    Mais dans les deux autres phrases, le sujet est le pronom "elle".
    En effet, "madame Aline" n'est pas alors indispensable d'un point de vue grammatical. Ce n'est que le référent du sujet "elle". ;)
  • merci beaucoup pour la réponse , en fait, la question est posée à un petit enfant qui doit commenter une image contenant madame aline au supermarché
    la phrase avec elle n'est elle pas considérée comme une sorte d'insistance sur le sujet "madame aline"
    merci infiniment d'avance pour toute réponse
    veuillez me donner des liens mettant en relief cette forme d'interrogation s'il vous plait
    merci
    et pour madame aline où est elle ? c'est fausse non ?
  • Dans les deux phrases avec "elle", "madame Aline" est le référent du sujet "elle" comme déjà dit, pas le sujet lui-même.
    On pourrait sinon dire : "Madame Aline, où est-elle ?" Là aussi, le sujet est "elle", son référent "Madame Aline".

    Par ailleurs, le pronom "elle" joint à "madame Aline" (ou l'inverse) peut en effet être considéré comme une forme d'insistance.

    Je n'ai pas sinon de site Internet précis à vous indiquer. Vous pouvez chercher dans la Banque de dépannage linguistique : http://www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/bdl.html ;)
  • Dans le cas d'une interrogation avec un terme simple comme , l'interrogation se fait avec inversion du sujet . Quand le sujet est un groupe nominal, il est placé après le verbe (inversion simple) : Où est madame Aline ? ou maintenu à sa place et repris par un pronom personnel (inversion complexe) : Où madame Aline est-elle ?. (madame Aline reste évidemment sujet !)
    Inutile d'ajouter des effets de style, surtout si la question s'adresse à un enfant.
  • Dans "Où madame Aline est-elle ?", il me parait évident que le sujet est "elle". En effet, "madame Aline" n'est pas indispensable d'un point de vue grammatical. On pourrait dire "Où est-elle ?" Par contre, on ne peut pas dire "Où madame Aline est ?"

    Par conséquent, le sujet de "Où madame Aline est-elle ?" est bien le pronom "elle", son référent "madame Aline".

    Idem pour "Madame Aline, où est-elle ?", de même pour "Je n'ai pas vu madame Aline. Où est-elle ?". Le sujet est alors toujours le pronom "elle", "madame Aline" son référent. Que "madame Aline " se trouve ou non dans la même phrase que le pronom "elle" n'y change rien ! ;)
  • Et quelle fonction donnez-vous à l'antécédent de elle dans "Où madame Aline est-elle ?" ?
  • Dans "Où madame Aline est-elle ?", le sujet est donc pour moi le pronom "elle", son référent "madame Aline". Je ne reviendrai pas sur mes raisons.

    On peut alors considérer "madame Aline" comme une apposition, non indispensable bien sûr d'un point de vue grammatical. Cette apposition a avec le nom (ou pronom) la même relation qu'un attribut avec son sujet, mais sans copule.

    Avec une copule, cela donnerait "Elle est madame Aline". Dans cette phrase, "madame Aline" est bien sûr l'attribut, le pronom "Elle" le sujet. ;)
  • Ce n'est pas possible. Sans pause et sans préposition, l'apposition suit ou précède immédiatement le noyau.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, mais là, c'est une apposition spéciale à la sauce Spalding...
    C'est bien meilleur ! ;)
  • Anne a écrit:
    Ce n'est pas possible. Sans pause et sans préposition, l'apposition suit ou précède immédiatement le noyau.

    Dans "Où madame Aline est-elle ?", "madame Aline" joue le rôle d'une apposition au sujet "elle", tout en étant aussi son référent sémantique. Je ne reviendrai pas sur mes arguments.

    Cela dit, je reconnais qu'il s'agit d'une apposition un peu spéciale. Mais la grammaire française est faite de cas particuliers ! ;)
  • Par contre, on ne peut pas dire "Où madame Aline est ?"
    Et Où est Madame Aline ?, c'est trop simple ?
    Ce sujet suppose-t-il tant de discussions ?
    On s'adresse à un jeune enfant.
    Il est supposé connaître une Madame Aline.
    On lui demande : Où est Madame Aline ?
    What else ? :P
  • J'ai tout de suite dit que je préférais "Où est madame Aline ?" pour la concision. Mais l'auteur du sujet demandait si "Où est-elle, madame Aline ?" était valable. J'ai répondu par l'affirmative.

    Cela m'a amené à souligner que le sujet n'était pas le même dans ces deux phrases, en tout cas pour moi. D'où mes échanges enrichissants avec Anne. Personne ne s'en plaindra, je pense ! ;)
  • mes échanges enrichissants
    :D
  • J'espère en tout cas que ces échanges ont intéressé les participants au forum. La détection du sujet est un problème fondamental ! ;)
  • JehanJehan Modérateur
    D'autant que tu es sûr de détenir la meilleure méthode...
  • C'est vrai que j'ai pas mal étudié le problème du sujet dans mon essai sur le participe passé. Si cela vous intéresse, cliquez sur www ci-contre (pages 6-7 et 10-11).

    Mais on va peut-être en rester là, le sujet n'étant pas ici le sujet ! ;)
  • JehanJehan Modérateur
    En tout cas, tu ne perds pas une occasion de nous le rappeler, que tu as écrit cet essai ! ;)
  • Quand l'occasion se présente ! Mais on peut en effet y voir de la prétention. À chacun de juger sur pièce ! ;)
  • JehanJehan Modérateur
    "Où cela nous mène-t-il ?"
    Le sujet serait "il", alors ? Je trouve ça bizarre.
    Parce que "Où nous mène-t-il ?", ça ne va pas... Pas le même sens !
  • Je vais diner. Tu auras la réponse après ! ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.