Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,
Je vous explique ma situation:
J'ai comme consigne de lire le misanthrope de molière et de faire une dissertation dessus..
Mon sujet de dissert est : La distinction

Voila ce que le prof nous a dit.....
j'ai donc lu le livre et je l'ai regarder en piece de théâtre mais je n'arrive pas a problematisé mon sujet : " la distinction" et donc je n'arrive pas a faire un plan...

Quelqu'un pourrait me mettre sur la bonne voie ?
Merci d'avance ! :)

PS : J'ai cherché a faire un plan dialectique mais apres je pensais faire un plan qui a comme parties : La distinction entre les personnages, la distinction entre le style de language... mais je trouve que ça fait plus plan de commentaires...

Réponses

  • A un moment, Alceste s'exclame "Je veux qu'on me distingue". Je partirais de là. Que veut-il dire ? Distinction sociale ? Morale ? Sentimentale ?

    La distinction implique une séparation entre plusieurs entités. Mais distinguer n'est pas séparer : c'est préférer une des deux entités dégagées. Autrement dit, c'est favoriser une partie d'un tout. A toi de distinguer (ahah) les différentes séparations qui sont faites dans la pièce, comment elles diffèrent d'un personnage à un autre, ce qu'elles impliquent.

    C'est une dissertation de français de quel niveau ? Pense à t'appuyer sur des passages précis du texte, c'est essentiel pour bien rattacher le sujet, très conceptuel, à l’œuvre dont tu parles. C'est ce qui fera que tu parles de la distinction dans Le Misanthrope et pas de la distinction d'un point de vue philosophique.

    Et, de toute façon, réfléchir au plan si on n'a pas problématisé, c'est se tirer une balle dans le pied.
  • Je suis en première S....
    Notre prof nous donne des sujets difficiles pour qu'on trouve facile le bac....
    Mais bon, je galère un peu :/
    Bon je vais essayer de faire une problematique a partir des infos que vous m'avez donnez ! Ca va etre dur mais je pense que je vais essayer de philosopher un peu pour agrandir mon sujet non ?
    J"avais essayer de faire un plan parce que je ne savais pas comment comprendre le suje. ....

    En tout cas, merci ;)
  • Non ne philosophe pas, tu es en français (en passant sur le fait que philosopher présenter ainsi semble ressembler à baratiner).

    Pense à la distinction de la noblesse, la distinction du bon, la vertu qui dans la bouche d'Alceste est une distinction, l'amour, et à la manière dont ces distinctions sont complètement renversées selon le point de vue des personnages. La première scène est assez évocatrice : on ne se distingue pas du tout que l'on soit Alceste ou que l'on soit Philinte. Chez les femmes c'est extrêmement intéressant aussi : quelles sont les femmes distinguées ?

    Le sujet n'est pas plus dur qu'un autre, il y a énormément de choses à dire (enfin de toute manière il y a énormément à dire sur le Misanthrope), la difficulté c'est de bien rester dans le domaine de la littérature.
  • Précisément, "Je veux qu'on me distingue" est une réplique centrale pour interroger le personnage d'Alceste. En particulier, demande-toi comment Alceste procède pour se "distinguer"... Va voir par exemple la réplique de Célimène (vv. 669-680) : elle éclaire un systématisme, une raideur du personnage qui pourrait expliquer ses contradictions. Je n'en dis pas plus, bon travail ! ;)
  • Merci pour les conseils ;)
    Je me met au boulot


    J'hésite entre deux problematique :

    Je pense donc mettre :

    -Comment le personnage principal arrive t-il a se distinguer des autres a travers l'hypocrisie ?

    I) Par la manière de pensée (mentalement )

    II) Par les faits (physiquement)

    III) ( Synthèse que je n'ai pas encore trouvée...)


    OU

    - Comment cette pièce de théâtre se distingue des autres de la meme epoque ?

    I) la tragédie

    II) le comique

    III) du tragique dans le comique

    Je suis plus enthousiasme par le second plan....
    C"est une bonne idée ?
  • Non le second plan est une idée à bannir complètement, reste sur le premier plan ( en oubliant le terme de '' synthèse '' pour la 3è partie, vu que ton plan prend essentiellement une forme thématique ) .
  • Et coller l'étiquette d'hypocrite à Alceste me semble vraiment très très simpliste. Interroge plutôt la manière dont Alceste souhaite être distingué par rapport aux autres, qui ont eux-mêmes une façon de se distinguer. Et il pourrait être intéressant de voir comment en fait ces deux manières se recoupent à travers les contradictions d'Alceste.
  • si j'ai bien compris il faut que ma dissertation soit basée sur les personnages !?

    j'aimerais parler de l'hypocrisie, mais si j'en parle dans la problematique je n'arriverais pas a faire de plan...

    Pour répondre a la question que vous me poser, je pense que Alceste veut paraitre le plus franc possible devant tout le monde... Il veut qu'on le distingue a travers la sincérité

    Mais c'est contradictoire est son histoire avec célimene....
    Mais je ne peut pas faire une problematique dessus

    Je pourrais faire une problematique qui nous demande quelle image veut donner Alceste aux autres ...
    Avec cette problematique, je reprend tout les élements que vous m'avez donné...
  • Suggestion de problématique :
    Se distinguer, est-ce être seulement différent ou bien se considérer au-dessus des autres ?
  • Avec un plan dialectique...
    Mais est ce que je suis obligée de faire une synthèse ?
  • Ne t'embête pas avec ces considérations d'antithèses et de synthèses.

    Ta dissertation doit s'appuyer sur une seule chose, c'est le texte. Tu dois en proposer une interprétation. Contrairement à ce que tu dis, faire une problématique sur la conception de la distinction d'Alceste et donc la contradiction qu'il y a à son amour avec Célimène me semble tout-à-fait faisable et même particulièrement bienvenu. Mais il y a bien sûr toujours plusieurs problématiques possibles, tu peux en choisir une autre. L'essentiel c'est que tu trouves un axe de réflexion, le plus clair possible. La formulation d'un plan ne vient qu'après, parce qu'avec une problématique claire le plan est évident.
  • celia98 a écrit:
    Mais c'est contradictoire est son histoire avec célimene....
    Mais je ne peut pas faire une problematique dessus.
    Pourquoi ? Pourquoi ?
    Je pourrais faire une problematique qui nous demande quelle image veut donner Alceste aux autres ...
    Certes, mais ce n'est qu'une partie du problème. "La distinction" ne concerne pas seulement Alceste ! C'est au contraire ce qui le rend semblable à la société qu'il décrie. "Je veux qu'on me distingue" n'est pas un cri de désespoir excentrique mais l'aspiration de chacun, la "devise de toute une société" comme le dit bien J. Mesnard.
    Tous les personnages du Misanthrope s'efforcent de se distinguer les uns des autres, chacun à leur manière et selon leur capacité, car ils partagent tous le même besoin de plaire : la règle n'a pas cours en esthétique seulement, elle est, pour la vie en société, la "grande règle de toutes les règles". Cf. lettre du chevalier de Méré : « Il me semble que, dans le dessein de se rendre honnête homme et d’en acquérir la réputation, le plus important consiste à connaître en toutes choses les meilleurs moyens de plaire et de les savoir pratiquer... »

    Du grain à moudre... :P
  • Tous les personnages du Misanthrope s'efforcent de se distinguer les uns des autres, chacun à leur manière et selon leur capacité, car ils partagent tous le même besoin de plaire
    Mais pour plaire, il vaut mieux ne pas trop se distinguer.
    Le marginal qui s'éloigne du juste milieu, de la norme ne plaît pas. Il dérange.
  • gabiana a écrit:
    Tous les personnages du Misanthrope s'efforcent de se distinguer les uns des autres, chacun à sa manière et selon sa capacité, car ils partagent tous le même besoin de plaire
    Mais pour plaire, il vaut mieux ne pas trop se distinguer.
    Le marginal qui s'éloigne du juste milieu, de la norme ne plaît pas. Il dérange.
    (Je corrige mes coquilles au passage)

    Alceste est un excessif, oui (un atrabilaire ne peut que l'être) ; il perturbe la belle harmonie du salon.
    Mais pour quoi ? Là est le mystère.
  • Tous les héros de Molière sont des excessifs, et s'éloigne d'un juste milieu qui est la règle, que ce soit Harpagon, Monsieur Jourdain, Don Juan ou Tartuffe.
  • Je trouve aussi que ce sujet est difficile pour un lycéen, à plus forte raison pour un premier trimestre de première S. Bref, ça ne change rien au problème, mais je dis ça pour te rassurer un peu : il n'est pas anormal ni inquiétant que tu rencontres des difficultés à cerner et problématiser ce sujet.
    Tu as dû travailler sur cette pièce en cours : es-tu sûr que votre professeur ne vous a pas lancé des "pistes" pour vous éclairer sur la façon dont vous deviez aborder ce terme ?
    A première vue je resterai sur une réflexion autour des personnages : qui se distingue ? de qui ? comment ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.