Banville, Reste belle

avec quels éléments peut on reconnaître une description ambiguë de la femme ? :)

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir, tout de même...

    Oui, indique-nous au moins de quel texte il s'agit...
    Sinon, comment veux-tu que nous t'aidions ?
  • Bonjour, j'ai un commentaire a faire sur le poème « Reste belle » de Théodore de Banville et la première partie est de montrer comment s'organise la description ambiguë de la femme, et je ne comprend pas vraiment.
    Que ton feu me dévore !
    Plaisir ou bien effroi,
    Tout me ravit ; j’adore
    Tout ce qui vient de toi,
    Et la joie ou les larmes,
    Tout a les mêmes charmes.

    Ta voix qui se courrouce,
    Quand j’en étais sevré,
    Pourtant semble plus douce
    A mon cœur enivré
    Que les chansons lointaines
    Qui tombent des fontaines.

    Garde ta barbarie,
    Tes méchants désaveux ;
    Tu ne peux, ma chérie,
    Empêcher tes cheveux,
    Où le soleil se mire,
    De vouloir me sourire !

    Tes pensives prunelles
    Ont emprunté des cieux
    Leurs splendeurs éternelles ;
    Ton front délicieux
    Prend en vain l’air morose,
    Ta bouche est toujours rose.

    Malgré tes forfaitures,
    Les roses de l’été
    Ornent de lueurs pures
    Ta sereine beauté
    A ta haine rebelle.
    Il suffit, reste belle !

    Non, ta grâce de femme,
    Rien ne peut la ternir ;
    Elle est un sûr dictame,
    Et tu vins pour tenir
    La quenouille d’Omphale
    Dans ta main triomphale.
  • Joli paradoxe : ce sont les éléments qui mettent sur la piste des points, comme vous dites.
    Si vous n'avez pas les éléments, vous n'avez pas non plus les points... Ou alors, la consigne vous les sert sur un plateau d'argent.
  • Ce poème est extrait de Améthystes (Recueil 1860-1861)
    L'améthyste est une pierre précieuse violette.

    Tu devrais t'appuyer sur les sens de "ambiguïté".

    Ambigu :
    - qui a deux ou plusieurs sens possibles, dont l'interprétation est incertaine.

    - contradictoire, ambivalent.

    - mélange de choses de nature différente.

    Un relevé des caractéristiques de la femme adorée montrera aisément l'ambivalence entre plaisir et effroi, entre charmes et forfaitures.
  • Oui j'avais compris mais il faut trouver 3 points et la j'en est trouvé que un qui est par rapport a la critique du poète envers la femme malgré qu'il l'aime
  • Oui j'avais compris mais ...

    Si tu avais compris les sens de ambiguïté, tu serais capable d'explorer trois pistes:

    Reste belle : faut-il l'adorer ou la haïr ?.
    (Voir ma réponse 5 ...parce que je me repète)

    - l'opposition entre la beauté physique et la noirceur du caractère et du comportement (charmes et forfaitures)
    - l'ambiguïté dans les réactions qu'elle suscite (plaisir et effroi)
    - l'opposition des images poétiques : l'eau et le feu
  • Ah oui je n'avais pas penser a ces oppositions merci beaucoup maintenant c'est plus clair !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.