La poésie peut-elle jouer un rôle dans l'éveil des consciences et dans la dénonciation des injustice

Bonjour, j'ai une dissertation à rendre pour cette semaine et je bloque sur quelques points.
Le corpus se compose de:
Victor Hugo, Les châtiments
Arthur Rimbaud, Le dormeur du Val
Robert Desnos, ce coeur qui haïssait la guerre
Vahé Godel, signes particuliers

la question de la disseration est le poésie est elle capable de jouer un rôle dans l'éveil des consciences et dans la dénonciation des injustices ou des travers de la société ?

Je pensais donc faire un plan thèse antithèse disant qu'en effet la poésie en était capable. Je pensais développer une partie sur la poésie engagée avec comme exemple le texte de Robert Desnos. Puis, je ne sais plus trop comment démontrer que la poésie était capable de cela car hormis la poésie engagée je ne vois pas d'autre chose.
Pour l'antithèse, je pensais développer une partie sur la théorie de l'art pour l'art et une partie sur l'expression des sentiments personnels du poète puis pour la troisième partie je ne sais pas sur quoi je pourrais développer.

Seulement, je me pose des questions concernant le plan thèse antithèse car la question préalable porte à confusion. voici le sujet de celle-ci: Dans quelle mesure chacun de ces textes montre-t-il que la poésie est efficace pour défendre des causes ? Par quels procédés ces idées sont-elles mises en valeur ?

Je voudrais savoir donc si le plan thèse antithèse se justifie, si mon plan est bien et que pourrais- rajouter das ma thèse et que pourrais-je développer en troisième partie de mon antithèse ?

Merci à tous

Réponses

  • Le poète peut se faire dénonciateur, polémiste

    Le poète peut se faire porteur d'émotion

    Le poète peut se faire porte voix de valeurs universelles et d'espoir
  • Bonjour,

    Si tu fais une partie pour expliquer que la poésie peut obéir à une logique de l'art pour l'art, je n'ai pas l'impression que tu répondes vraiment au sujet. La question du sujet, en effet, ne te demande pas si toute poésie doit servir à l'éveil des consciences, mais seulement si la poésie le peut (parfois, pas toujours).

    Il serait donc utile, même si c'est un sujet sur la poésie, de comparer (au brouillon) l'efficacité de la poésie (pour éveiller les consciences) avec l'efficacité d'autres genres (la littérature argumentative notamment) : dans ce cas, penses-tu que la poésie soit aussi efficace que ces genres-là ? Si oui, pourquoi - sinon, pourquoi ? Là, tu seras vraiment au coeur du sujet. Dans ta dissertation, il ne sera pas utile de prendre des exemples extra-poétiques (sauf éventuellement de manière très allusive), mais ça peut t'être utile, à toi, pour réfléchir.

    Pour ta première partie, il est clair qu'il faut te fonder sur la poésie engagée (en prenant l'expression dans un sens relativement large). Pour faire des sous-parties, subdivise cette notion : la poésie engagée peut être plus ou moins directe/indirecte, elle peut appeler directement à la mobilisation ou bien se contenter de dénoncer l'état du monde, elle "guide" plus ou moins son lecteur vers une conclusion, etc. A la rigueur, essaie de voir les spécificités de chaque texte de ton corpus quant à la façon dont ils constituent des exemples d'"engagement", et fais une sous-partie pour chaque... Par exemple, dans "Le Dormeur du val", il n'y a pas de leçon explicite, c'est le lecteur qui doit tirer lui-même les conclusions - alors que dans Les Châtiments (même si tu ne précises pas de quel poème tu parles), le lecteur est souvent beaucoup plus guidé, certains poèmes appellent directement à la mobilisation, dénoncent l'ennemi (Napoléon III), etc.
  • Merci beaucoup pour vos réponses.
    Je ne compte pas faire toute mon antithèse sur la théorie de l'art pour l'art mais seulement une sous-partie puis parler de la poésie lyrique qui ne dénonce ou ne défend aucunement aucune cause. Pour ma troisième sous-partie, j'avais réfléchi au registre épique mais je ne suis pas totalement convaincue.
    Pensez vous que le plan est correcte ?
    merci
  • Pensez vous que le plan est correcte ?
    Je dirais que le plan est possible pour peu que tu t'appuies sur des arguments valables et des références bien choisies.
  • "Pensez vous que le plan est correcte ?"

    Mes réserves demeurent valables, mais enfin ça dépend aussi de ta problématique - et de tes exemples, comme le dit Gabiana.

    Que comptes-tu dire sur la poésie épique ? Note qu'il y a toute une partie de la poésie épique qui relève de la poésie engagée (dans Les Châtiments, par exemple).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.