Vous écrivez un article pour exprimer votre opposition à la condamnation du recueil Les Fleurs du ma

Le receuil Les fleurs du mal, a été condamné en 1857 pour immoralité. journaliste pour un magazine littéraire et grand admirateur de baudelaire, vous écrivez un article pour exprimer votre opposition à la condamnation qui vient d'être prononcée.
Vous pouvez évoquer la liberté d'expression mais vous insisterez surtout sur le choix des sujets traités ainsi que le rôle du poète et de la poésie dans la société.

J'ai donc fais des recherches pourquoi il avait été censurer mais je ne sais pas dutout comment le formuler je n'ai jamais fait de sujet d'invention, et j'ai beaucoup de mal

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Essaie de reprendre tes impressions au sujet de ce recueil.
    1 - Baudelaire a donné dans la sensualité, ses poèmes sont souvent érotiques. De même il a versé dans le satanisme. Il a peint des vices : alcool, prostitution, avidité... Mais était-ce suffisant pour le condamner ?
    2 - Le recueil traduit une souffrance, un mal de vivre qui peut nous toucher et nous bouleverser. Il est aussi une exploitation de thèmes rarement abordées avant lui : la grande ville, la laideur...
    3 - Surtout ce recueil est une transition entre un art classique (sonnet, vocabulaire poétique conventionnel...) et l'entrée dans la modernité (thèmes, autodérision, souffrance intime, refus du positivisme bourgeois hypocrite...)
  • merci beaucoup, mais je peux l'introduire comment en utilisant " je" ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Le sujet te demande de réagir après la condamnation qui vient d'être prononcée contre Baudelaire. Il te faut donc rédiger dans le style de l'époque.
    Nul besoin d'utiliser le "je".

    Par exemple : "Monsieur Baudelaire vient d'être condamné...
    Un lecteur superficiel pourrait souscrire à ce jugement. En effet notre poète parisien a...
    Cependant un examen plus attentif des Fleurs du mal laisse apercevoir...
    Finalement, ce recueil est surtout..."
    Ton admiration pour le poète et ton opposition au jugement vont paraître dans tes arguments et dans les qualificatifs employés. Tout est affaire de modalisation. Voir https://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/modalisation.php
    ou
    https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic1676-question-sur-corpus-lenonciation.html en examinant les liens intertextuels.
  • merci beaucoup
  • Extraits :
    Charles Baudelaire,
    Notes et documents pour mon avocat, 1857.


    Le livre doit être jugé dans son ensemble, et alors il en ressort une terrible moralité.

    Donc je n’ai pas à me louer de cette singulière indulgence qui n’incrimine que 13 morceaux sur 100. Cette indulgence m’est très funeste.

    C’est en pensant à ce parfait ensemble de mon livre que je disais à M. le Juge d’Instruction :

    Mon unique tort a été de compter sur l’intelligence universelle, et de ne pas faire une préface où j’aurais posé mes principes littéraires et dégagé la question si importante de la Morale.

    (Voir, à propos de la Morale dans les œuvres d’Art, les remarquables lettres de M. Honoré de Balzac à M. Hippolyte Castille, dans le journal la Semaine.)



    Le volume est, relativement à l’abaissement général des prix en librairie, d’un prix élevé. C’est déjà une garantie importante. Je ne m’adresse donc pas à la foule. .../...

    http://www.19e.org/documents/culture/1857baudelairefleursdumal.htm
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.