Fiches méthode Bac de français 2021

voila j'ai un souci, je dois faire une anthologie de 10 poèmes d'auteurs différents, du 16e au 20e siècle, et mon thème est la mer. pouvez vous m'aidez a trouver des poèmes sur ce thème s'il vous plaît?
merci d'avance
Mots clés :
«13

Réponses

  • Regarde déjà dans tes manuels scolaires, morceaux choisis, tu trouveras certainement quelques textes. Reviens donner ta liste perso et on t'aidera à complèter. Tu peux aussi aller à la documentation de ton lycée.
  • MurielMuriel Membre
    Bonjour Microjuju,

    Tu as :
    Charles Baudelaire, L'Homme et la mer

    Homme libre, toujours tu chériras la mer!
    La mer est ton miroir, tu contemples ton âme
    Dans le déroulement infini de sa lame
    Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.

    Tu te plais a plonger au sein de ton image;
    Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
    Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
    Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

    Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets;
    Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;
    O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
    Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!

    Et cependant voilà des siècles innombrables
    Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
    Tellement vous aimez le carnage et la mort,
    O lutteurs éternels, O frères implacables!


    Charles Baudelaire, L'Homme et la mer
    Ainsi que, de Victor Hugo :
    Une nuit qu'on entendait la mer sans la voir


    Quels sont ces bruits sourds ?
    Ecoutez vers l'onde
    Cette voix profonde
    Qui pleure toujours
    Et qui toujours gronde,
    Quoiqu'un son plus clair
    Parfois l'interrompe... -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    Comme il pleut ce soir !
    N'est-ce pas, mon hôte ?
    Là-bas, à la côte,
    Le ciel est bien noir,
    La mer est bien haute !
    On dirait l'hiver ;
    Parfois on s'y trompe... -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    Oh ! marins perdus !
    Au loin, dans cette ombre
    Sur la nef qui sombre,
    Que de bras tendus
    Vers la terre sombre !
    Pas d'ancre de fer
    Que le flot ne rompe. -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    Nochers imprudents !
    Le vent dans la voile
    Déchire la toile
    Comme avec les dents !
    Là-haut pas d'étoile !
    L'un lutte avec l'air,
    L'autre est à la pompe. -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    C'est toi, c'est ton feu
    Que le nocher rêve,
    Quand le flot s'élève,
    Chandelier que Dieu
    Pose sur la grève,
    Phare au rouge éclair
    Que la brume estompe ! -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.
    Pour le XVIIe, il y a celui-ci :
    À Philis

    Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
    Et la mer est amère, et l'amour est amer,
    L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
    Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

    Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage,
    Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
    Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
    Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

    La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
    Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau
    Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

    Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
    Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
    Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.


    Pierre de Marbeuf (1596-1645)
    , Recueil des vers
    Muriel
  • Merci BEAUCOUP pour ces 3 poèmes, cela m'aide beaucoup!! :D
    maintenant il m'en reste plus que 2 :d
    j'ai :
    -Sables mouvants de Jaques Prévert,
    -Un coucher de soleil, en Bretagne de José M. de Hérédia,
    -Homme libre de Charles Baudelaire,
    -un extrait de " A des oiseaux envolés " - Ecrit en juillet 1837, à Fécamp..
    Publié dans " Les voix intérieures "
    -Je naquis au bord d'une mer dont la couleur passe de Jean Moréas
    -La mer est plus belle de Paul Verlaine
    -Une nuit qu'on entendait la mer sans la voir....(voir message de muriel ci-dessus) de Victor Hugo
    -Pierre de Marbeuf, Recueil des vers ( voir encore une fois le essage ci-dessus :D)

    donc il m'en reste deux, et là ça se complique, donc si vous pouviez m'aidez encore un tout petit peu pour ces deux poèmes, cela m'arrangerais beaucoup vu que c'est pour vendredi et si possible d'auteurs différents car je n'ai le droit de mettre que 2 fois le meme auteur :s

    je sais j'en demande beaucoup mais, en tout cas merci beaucoup pour votre aide!!! :D elle m'est indispensable ;D;D MERCIIII

    microjuju
  • Vieil Océan du comte de Lautréamont
    extrait
    Le bateau ivre Arthur Rimbaud
  • MurielMuriel Membre
    Bonsoir Microjuju,

    Vois en bas de page 13 de cette discussion, Jean-Luc y avait déposé 3 poèmes sur ton thème, dont 2 que tu n'as pas (et qui couvriront des siècles où tu en as peu).

    Muriel

    P.S. : Vermeil (1555-1620) ; Drelincourt (1626-1680)
  • Encore une fois merci beaucoup!
    Je me demandais si Vermeil, Drelincourt,et Jean Mauréas sont assez connus pour les mettre dans mon anthologie. je pense mais je ne suis pas sure pouvez vous me conseiller s'il vous plait? et avez vous un poème du 18eme siècle?

    merci d'avance encore une fois :D

    microjuju
  • Microjuju
    C'est TON antho ; donc choisis tes poèmes en toute liberté. Et puisque tu les connais tu sauras mieux les présenter.
    Par contre : mOréas (tu vois je connais au moins celui-là ;)
  • bonjour!
    je dois faire une anthologie.
    je dois prendre entre 6 et 10 textes de poésies(au moins 3 poésies lyriques) sur n'importe quels thémes. Aprés je dois faire une lettre m'adressant au journal de mon lycée et je dois dire pourquoi j'ai choisi ces poèmes mais je ne s'est pas du tout lesquels choisir
    pouvez vous m'aider?
    merci
  • bonjour j"ai un petit problème pour mon anthologie sur le sujet de la mer il me manque de poème un du 16ème et un du 18ème si vous pouvez m'aider merci
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Alexandre,

    Pour le XVIe siècle :
    Abraham de Vermeil

    Je m’embarque joyeux et ma voile pompeuse
    M’ôte déjà la terre et me donne les mers,
    Je ne vois que le Ciel uni aux sillons pers ;
    C’est le premier état de mon âme amoureuse.

    Puis je vois s’élever une vapeur confuse,
    Ombrageant tout le Ciel qui se fend en éclairs ;
    Le tonnerre grondant s’anime par les airs,
    C’est le second état dont elle est langoureuse.

    Le troisième est le flot hideusement frisé,
    Le mât rompu des vents et le timon brisé,
    Le navire enfondrant la perte de courage.

    Le quatrième est la mort entre les flots salés
    Abattus, rebattus, vomis et avalés ;
    Bref mon Amour n’est rien qu’un horrible naufrage.
    Pour le XVIIIe siècle
    Chénier : La jeune Tarentine

    Pleurez, doux alcyons, ô vous, oiseaux sacrés,
    Oiseaux chers à Thétis, doux alcyons, pleurez.

    Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine.
    Un vaisseau la portait aux bords de Camarine.
    Là l'hymen, les chansons, les flûtes, lentement,
    Devaient la reconduire au seuil de son amant.
    Une clef vigilante a pour cette journée
    Dans le cèdre enfermé sa robe d'hyménée
    Et l'or dont au festin ses bras seraient parés
    Et pour ses blonds cheveux les parfums préparés.
    Mais, seule sur la proue, invoquant les étoiles,
    Le vent impétueux qui soufflait dans les voiles
    L'enveloppe. Étonnée, et loin des matelots,
    Elle crie, elle tombe, elle est au sein des flots.

    Elle est au sein des flots, la jeune Tarentine.
    Son beau corps a roulé sous la vague marine.
    Thétis, les yeux en pleurs, dans le creux d'un rocher
    Aux monstres dévorants eut soin de la cacher.
    Par ses ordres bientôt les belles Néréides
    L'élèvent au-dessus des demeures humides,
    Le portent au rivage, et dans ce monument
    L'ont, au cap du Zéphir, déposé mollement.
    Puis de loin à grands cris appelant leurs compagnes,
    Et les Nymphes des bois, des sources, des montagnes,
    Toutes frappant leur sein et traînant un long deuil,
    Répétèrent : « hélas ! » autour de son cercueil.

    Hélas ! chez ton amant tu n'es point ramenée.
    Tu n'as point revêtu ta robe d'hyménée.
    L'or autour de tes bras n'a point serré de nœuds.
    Les doux parfums n'ont point coulé sur tes cheveux.
  • Bonjour a tous,

    J'ai besoin d'aide, je dois trouver 10 poemes sur le theme de la mer, j'ai deja:

    Charles baudelaire : l'homme et la mer
    Victor hugo : une nuit qu'on entendait la mer sans la voir
    (Jaques Prévert : sable mouvant)
    Paul verlaine : la mer est plus belle
    Pierre de Marbeuf : Et la mer
    Alphonse de lamartine : adieux la mer.

    j'en ai que 5 ( 6) , et je n'en trouve plus, si quelqu'un peut m'aider...
    et aussi,j'aimerai une chanson de patrick bruel si quelq'un connait un des ses chanson sur la mer.
    Je peux aussi avoir des chanson mais maximum 2
    Merci de votre aide.
  • BonsoirAlexiia,

    Pour les chansons, tu as « La Mer » de Charles Trenet ; mais, va-t-elle te plaire ? =D

    Muriel
  • bonjour!!

    je dois faire un enorme travail de francais. dans celui ci je dois faire l'anthologie du poeme. comme theme j'ai choisit la mer.
    Je dois en faire deux moi meme et je ne sais pas tres bien comment m'y prendre...
    quelqu'un pourrait me donner quelques conseils?
    merci
  • Bonjour a tous !!

    j'ai besoin d'un peu d'aide:

    Je dois faire une anthologie de cinq poemes d'auteurs francais qui ont pour themes la mer et chaque poème doit correspondre a une periode déterminée. J'ai reussi a trouver quatre poèmes cependant je n'en trouve aucun pour le moyen age.

    Merci d'avance pour votre aide. :)
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour et bienvenue...

    Quels sont les quatre poèmes que tu as déjà choisis ?
    Dois-tu choisir tes poèmes selon la période ou selon le siècle ?
    Ce n'est pas tout à fait la même chose.
  • et bien je dois trouver un poeme pour le moyen-age, un pour la renaissance (j'ai trouvé "Melin de Saint-Gelais: Par l'ample mer... "), un pour le 17eme ("Pierre de Marbeuf : A Philis"), un pour le 19eme (Charles Baudelaire : L'Homme et la mer) et un pour le 20eme (Jacques PRÉVERT: Sables mouvants).
  • Bonjour je suis en 1ère L et je dois faire une anthologie d'une dizaine de textes sur un thème libre. Mon premier choix se portait sur l'eau/la mer. Mais les poésies doivent être de formes différentes, et j'ai beaucoup de mal à trouver 10 formes différentes ..( je trouve surtout des sonnets!)
    J'ai déjà trouvé
    un sonnet : Et la mère et l'amour, Pierre de Marbeuf
    un calligramme : Il pleut, Apollinaire
    une chanson: le pont Mirabeau d'Apollinaire aussi
    et il pleure dans mon coeur de Verlaine.

    Pouvez vous m'aider à en trouver d'autre ??
  • JehanJehan Modérateur
    Le jardin mouillé

    La croisée est ouverte ; il pleut
    Comme minutieusement,
    À petit bruit et peu à peu,
    Sur le jardin frais et dormant.


    Feuille à feuille, la pluie éveille
    L'arbre poudreux qu'elle verdit ;
    Au mur, on dirait que la treille
    S'étire d'un geste engourdi.


    L'herbe frémit, le gravier tiède
    Crépite et l'on croirait là-bas
    Entendre sur le sable et l'herbe
    Comme d'imperceptibles pas.


    Le jardin chuchote et tressaille,
    Furtif et confidentiel ;
    L'averse semble maille à maille
    Tisser la terre avec le ciel.


    Il pleut, et les yeux clos, j'écoute,
    De toute sa pluie à la fois,
    Le jardin mouillé qui s'égoutte
    Dans l'ombre que j'ai faite en moi.


    Henri de Régnier
    Poisson

    Les poissons, les nageurs, les bateaux
    Transforment l'eau.
    L'eau est douce et ne bouge
    Que pour ce qui la touche.


    Le poisson avance
    Comme un doigt dans un gant,
    Le nageur danse lentement
    Et la voile respire.


    Mais l’eau douce bouge
    Pour ce qui la touche,
    Pour le poisson, pour le nageur, pour le bateau
    Qu'elle porte
    Et qu’elle emporte.


    Paul Éluard
  • Bonjour, mes recherches ont avancées, sur mon anthologie poétique sur le thème de la mer/eau.
    -Calligramme: Il pleut, Guillaume Apollinaire
    -Rondeau: Poisson, Paul Eluard
    -Sonnet: Et l'amour et la mer, Pierre Marbeuf
    -épigramme: Une eau salutaire, Charles Baudelaire
    -prose: Ondine, Aloysius Bertrand
    -chanson: Le pont Mirabeau, Apollinaire
    -ode: O fontaine Bellerie, Pierre de Ronsard
    -vers libre: Marine, Arthur Rimbaud
    Pouvez vous m'aidez à trouver deux autres formes? Parce que je viens de parcourir le web sans résultats..
    Merci d'avance :)
  • Bonjour,

    je dois faire une anthologie poétique sur la mer pour mercredi.
    j'ai réussi à trouver mes 12 poèmes ! :D
    maintenant je dois trouver des illustrations qui correspondent.
    c'est super dur ! je n'en ai trouvé que 5 :(
    Est-ce que vous pourriez m'aider svp ? ;)

    merci beaucoup à vous !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.