Futurs hypokhâgneux au lycée Montaigne 2014-2015

Bonjour à tous !
J'ai été admise en BL, et même si je suis encore sur liste d'attente pour mon 1er vœu, il y a pas mal de chances que je sois au lycée Montaigne l'année prochaine.
Y a-t-il d'autres futurs hypokhâgneux de Montaigne dans le coin ? :)
«1

Réponses

  • Salut,

    Tout d'abord félicitation pour ton admission, la BL c'est plutôt chouette !
    Ensuite c'est en tant que future khâgneuse à Montaigne que je m'adresse à toi, donc si tu as la moindre question ( sur l'internat, les trucs à lire cet été, les attentes des profs... ET sur les endroits sympas où sortir sur Bordeaux ! :p ) n'hésite pas : je suis officiellement en vacances depuis midi !
  • Merci Saugrenue :D C'est sympa de prendre le temps de passer par là. N'ayant pas pu aller aux portes ouvertes, j'avoue que j'ai quelques questions en réserve ahah.
    Pas concernant l'internat, vu que je ne l'ai pas demandé, mais plutôt sur l'ambiance du lycée etc. Comment as-tu vécu ton hypokhâgne ? La charge de travail est-elle vraiment... colossale ? (enfin tu as l'air de dire que tu as eu le temps découvrir des endroits sympas.. il reste de l'espoir :P) Niveau sommeil, c'était pas trop difficile ?
    La liste de lecture va être longue je suppose ; ce sont juste des "conseils" ou on va vraiment en avoir besoin dans l'année ?
    Au niveau des cours, tous les samedis matin sont-ils pris ? Des trucs à savoir concernant les profs/cours ?

    Bon début de vacances ! :cool:
  • Salut :)
    Je suis aussi admise en BL à Montaigne !
  • Salut, et bravo Scarlett !

    Pour tes questions, je pense que comme tout le monde, je vais te répondre qu'il y a des hauts et des bas dans l'année d'hypokhâgne : c'est très intense en terme de travail, d'investissement personnel, et, de fait, c'est parfois décevant... (Quand tu étudies de l'Histoire tous les soirs pendant 2 semaines pour entendre dire qu'"il y a un grand manque d'apprentissage de votre part", en kholle, ça met un coup au moral)
    MAIS, (et ce "mais" est très important) c'est enrichissant (tu vas apprendre des trucs passionnants dans tous les domaines), ça génére un esprit de cohésion et de groupe très fort (on a une bonne ambiance de classe, vraiment) et surtout, lorsque qu'on se rend compte qu'on progresse, ça donne vraiment envie de continuer à travailler ! :P

    La charge de travail n'est cependant pas colossale non plus, on peut maintenir une vie sociale/sortir vraiment sans problème, c'est juste un rythme à prendre.

    Niveau sommeil ça dépend de vos besoins, certains dorment 12h par nuit et s'en tirent très bien en travaillant davantage le week-end ou... (en fait je sais pas trop comment ils font, je n'ai besoin que de 8h ;) ), mais le fait d'étudier régulièrement permet de ne pas (trop) empieter sur les nuits de sommeil.

    La liste de lecture, ahem... Franchement, lisez vraiment ce qu'ils conseillent de lire pendant l'été, car au cours de l'année vous n'aurez pas le temps, et qu'on travaille dessus (surtout en Lettres et en Histoire !). Normalement la liste n'est pas insurmontable, et en Littérature par exemple c'est plutôt sympa à lire pour se détendre ;)

    Et enfin, concernant les samedis, ils sont plutôt libres en début d'année, mais après c'est 6h de DS 3 samedis sur 4 :D (grosso modo), mais à partir de 14h tu peux errer en ville/faire du shopping/regarder des trucs débiles à la TV/dormir/faire du sport... Personne ne te culpabilisera, c'est impossible de travailler un samedi après-midi à la suite d'un DS.

    Bon, vu que j'ai déjà beaucoup écrit, je vais m'arrêter là, et plutôt donner mon Facebook si vraiment vous avez d'immenses angoisses concernant la BL (ET si vous cherchez un appartement :P ) [...]
    Passez de très bonnes vacances !
  • Une potentielle future camarade :D Salut Scarlett ! Tu viens de quelle filière ?

    & merci Saugrenue pour tes réponses ! C'est rassurant de savoir que certains dorment beaucoup et s'en sortent, vu que j'appartiens aussi au club des marmottes ^^' Pour le logement je pense m'y mettre vraiment sérieusement après la 2nde phase d'admission..
    Je sens qu'on ne va pas s'ennuyer cet été ! :P (ni après d'ailleurs huum)
  • Salut !Et merci aussi Saugrenue pour ton message et toutes les infos :)
    Je suis en S et toi? J'appréhende un peu d'avoir du retard par rapport au L en littérature et philo.. J'ai cherché la liste de lecture sur internet je ne l'ai pas trouvé, ils nous la donnent après l'inscription?
    Tu ne seras pas interne non plus ? Je suis contente je viens de trouver un appart aujourd'hui !
  • Je viens aussi de S ! (j'ai cru que je n'en finirai jamais avec la physique, aha) Ne t'inquiètes pas trop pour ça, d'après ce que j'ai entendu il n'y a pas beaucoup d'anciens L en BL à cause des maths, donc on aura tous plus ou moins le même bagage (scolaire tout du moins) dans ces matières ;) Enfin j'avoue que je vais essayer de prendre le temps de lire un peu pendant les vacances, histoire de ne pas arriver totalement inculte à la rentrée x)
    Moi c'est plus les sciences sociales que je redoute.. Je sais pas du tout à quoi m'attendre. J'espère que ça ressemble pas trop à l'option SES qu'on pouvait prendre en seconde ! Pour la liste, je pense qu'on l'aura après l'inscription oui.

    Et non, pas d'internat pour moi non plus ! Cool pour ton appart' :) ; j'espère que j'aurai pas trop de mal à trouver non plus..
  • GEMGEM Membre
    (Je me permets de poster, en espérant que Saugrenue ne m'en gardera pas rancune :P )

    Bonsoir :D Je serai moi aussi une de vos khâgneuses ^^
    Pour les différentes listes de lecture, il faudra aller voir sur le site du lycée la page de conseils de lecture pour les prépas qui ne tardera sans doute pas à être mise à jour.

    Quant aux sciences sociales, pas d'inquiétudes, ça n'a rien à voir avec ce qu'on avait en Seconde ! La prof est géniale et la matière passionnante :)
  • Bonjour, j'ai quant à moi été admise en A/L à Montaigne :)
    Quelqu'un pourrait-il me donner quelques conseils? (Même si ceux de Saugrenue m'ont bien servie ;) )

    Sinon, une page Facebook a été créée pour les futurs élèves de prépa de Montaigne (toutes sections confondues) par deux élèves scientifiques de mon lycée, elle s'appelle "Prépas Lycée Montaigne Bordeaux 2014/2015", ça peut être sympa pour apprendre à se connaître et échanger nos conseils, etc. Voila voila :)
  • Bien le bonsoir à vous, futures hypos BL,
    Soyez les bienvenues sous notre auguste ciel,
    En vers de mirliton, du moins pour commencer,
    Je m'en vais de ce pas à vous me présenter,
    Je suis, comme Saugrenue, un des futurs khâgneux,
    Et bien que ses réponses soient un plat copieux,
    Je m'en vais en quelques phrases l'assaisonner,
    Car l'union fait la force, et c'est d'autant plus vrai
    Que c'est sur une voie qui mène à la folie
    Que vous êtes engagées, sans qu'il vous soit permis
    D'en fuir, ou tout du moins, pas sans au préalable
    Vous être délectés de son inénarrable
    Parfum de connaissances sur lit de travail,
    Car vous avez fait là merveilleuse trouvaille
    Que d'avoir su quérir une place avec nous,
    Sans être effrayés par les "fuyez pauvre fous !"

    ...

    Bon, trêve de mauvais vers, il est temps je crois d'apporter effectivement quelques éléments de réponses voire de conseils, dont la validité cependant n'a de vertu que l'intense mais courte expérience de l'année passée. Et un an, en effet, c'est à la fois long et court ; cette double-valeur temporelle est en fait, à mon sens, essentielle pour appréhender le concept de classe prépa. Je m'explique. Oui, vous allez ployer sous un travail potentiellement infini (la bibliographie en Histoire est à ce titre exemplaire), mais non, vous n'allez pas travailler dix-huit heures par jour pendant un an, sans pauses ni sommeil. Oui, vous allez vivre au sein d'une institution merveilleuse mais néanmoins de plus en plus totale (pour la notion d'institution totale, se référer aux cours de sociologie) à mesure de l'année, mais non, vous n'allez pas être privés de sorties (sortir au moins une fois par semaine assure un plancher de maintien de votre niveau de santé mentale). Oui, vous allez apprendre énormément en un an, mais non, vous ne serez pas nécessairement transformés, incapables de retrouver des loisirs normaux tels que le shopping, le sport, les soirées pyjama ou les jeux vidéo (certains arrivent même à cuisiner autre chose que des pâtes). Un mot d'ordre : l'équilibre.

    Si l'heure était un peu moins avancée et si je n'avais pas six piles d'ouvrages à lire autour de moi (véridique), je développerais une analogie avec les théories de l'équilibre économiques, mais ce serait inutile pour trois raisons. D'abord, vous découvrirez ces éléments bien assez tôt en cours (et ils parasiteront votre discours comme ils polluent le mien à l'heure actuelle) : pour le moment c'est l'été, profitez-en. Ensuite, je ne maîtrise pas suffisamment pour que cette analogie ait un sens : ce que l'on apprend en prépa reste souvent relativement superficiel, derrière une apparente complexité. Enfin, mon propos n'en a pas besoin, alors pour une fois je vais tenter de faire simple et non pas compliquer (jusqu'ici c'est un échec). Ce paragraphe en apparence inutile est en fait l'illustration de ce que peut produire un an de prépa : la capacité à disserter (en trois points) sur des futilités, avec des idées simples et pas nécessairement intéressantes, mais permettant tout de même quelques remarques pouvant éventuellement être pertinentes. Vous allez voir, c'est merveilleux.

    Équilibrer, pour revenir un peu au sujet, c'est prendre des décisions qui concilient deux logiques : la logique prépa, qui consiste à répondre "Je travaillerai plus" en toutes circonstances (et à le faire), et la logique de respect de soi, car si l'objectif officiel est de préparer un concours, il s'agit cependant d'abord de s'enrichir par la connaissance (que celui ou celle qui a pensé à un bénéfice pécuniaire parte en EC), et rien ne sert de se faire du mal physiquement ; faire des efforts ne veut pas dire se pousser à bout. C'est quelque chose de simple, mais de fondamental, à expérimenter dès cet été. Oui, il vaut mieux lire les ouvrages sur les listes de lecture (postées au fur et à mesure de l'été sur le site du lycée Montaigne, à surveiller régulièrement donc), sinon vous allez commencer l'année avec cette charge de travail sur les bras, ce qui semble peu confortable ; ensuite, si vous n'avez pas le temps de tout lire, ou si un ouvrage en Littérature vous tombe des mains, ce n'est pas dramatique. Quoi qu'il en soit, profitez de ces vacances, rythmez-les de votre "travail" qui, pour le moment, doit avant tout être un plaisir puisqu'il consiste à lire et à apprendre selon un rythme dont vous êtes encore maîtres. Et surtout, arrivez en forme, car la fatigue et le manque de sommeil sont les plus grandes entraves à votre "réussite" (entre guillemets, car celle-ci se mesure plus à votre sentiment d'épanouissement qu'à un quelconque résultat chiffré, en dehors peut-être de celui du concours).

    Concernant le temps, s'il est un facteur imposé, libre à vous de le maîtriser. Travailler mieux n'est pas nécessairement travailler plus. Équilibrer, c'est aussi gérer ses plages horaires pour éviter les "pertes" entre les moments de travail et ceux de détente. Dormir, c'est essentiel, et c'est votre devoir que d'organiser vos journées et semaines de façon à en avoir le temps.

    Que dire de plus, sinon que vous avez les cartes en mains pour passer une année enrichissante, trépidante et passionnante ? Peut-être ajouter que le temps est divisible, et que par conséquent oui, il y aura des moments difficiles, qui parfois vous sembleront interminables. Mais comme vous êtes fous et masochistes (que faites-vous là sinon ?), ils seront noyés dans la masse du bonheur, et vous pouvez œuvrer pour faire de votre année un moment merveilleux de votre vie.

    Ce sera tout, je pense, pour ce soir ; si vous avez la moindre question, inquiétude, ou insulte vis-à-vis de la longueur de ce message, n'hésitez pas : les BL sont une grande famille, et nous sommes là pour vous aider.
  • Bonjour!
    J'ai été acceptée en HK-BL à Montaigne. :)
  • Bien le bonjour, et surtout bienvenue !
  • Salut à toutes et à toi Blake !

    J'ai moi-même été accepté en HK-BL à Montaigne pour l'année prochaine ... J'attends encore quelques réponses mais sauf malentendu je serai parmi vous durant les deux années à suivre. :)

    Déjà, merci aux khâgneux pour vos longs, ( très longs ) messages ... Ce n'est pas forcement que je flippe mais bon, l'idée de ne pas avoir de vie ne m'enchante pas le moins du monde ! Après, je me demandais aussi pour les options, y-a-t'il moyen de les choisir en début d'année ou bien faut-il se prononcer à l'aveugle durant les vacances ? Et pour le Latin, peut-on le prendre en grand débutant ou faut-il avoir déjà commencé au lycée ? ( la grande erreur de ma vie que de ne pas avoir pris latin au lycée ... )

    Enfin, j'attends avec impatience le pointage des autres hypokhâgneux(ses), bonnes vacances à tous et à dans deux mois ! :)

    PS : Blake, rassure moi s'il te plaît, il y a quand même quelques garçons en B/L ? Non pas que l'idée de passer l'année entouré de demoiselles me gêne, mais ... ;)
  • Salutations, Silvère !

    Tout d'abord rassure-toi, tu auras une vie dans les années à venir (malgré les périodes de révision intensives à l'approche de certains devoirs) ; personnellement (mais je ne suis pas forcément l'échantillon le plus représentatif) je ne suis jamais autant sorti qu'en étant en prépa (bon, après c'est vrai que je ne sortais pas beaucoup au lycée...).

    Concernant les options, n'oublie pas la règle numéro un du guide du voyageur galactique : pas de panique ! Il est effectivement nécessaire de s'inscrire, un peu à l'aveugle, durant les vacances, mais tu pourras changer à la rentrée, et au cours des premiers mois. Histoire de déblayer le sujet, voici un aperçu du fonctionnement des différentes matières à option :

    - Langues vivantes : trois cours existent, dont les intitulés correspondent en fait aux différentes épreuves de l'ENS, "Ecrit 6", "Oral 5" et "Oral 7", avec deux heures à chaque fois. Chacun devra donc choisir quelle(s) langue(s) prendre, avec quels enseignements (sachant que les spécificités des cours diffèrent entre les professeurs), etc. En résumé, cet été tu dois indiquer une ou deux (et deux c'est mieux, au moins pour commencer) langues que tu souhaites pratiquer, et ensuite tu affineras ton choix de cours à la rentrée.

    - "Autres" langues vivantes : quelques cours existent, tels que Chinois et Italien, mais là c'est à voir à la rentrée pour les horaires et les inscriptions.

    - Latin : trois heures de cours par semaine, et possibilité d'être grand débutant. Nous étions deux cette année (plus une khâgneuse, mais c'est un cas particulier) à commencer le latin, et je confirme que c'est possible. Cela demande des efforts, les résultats ne sont pas absolument garantis car l'exercice dépend en partie de facilités personnelles, mais dans tous les cas si tu souhaites tenter l'expérience, je ne peux que te le conseiller. La prof est tout à fait ouverte aux grands débutants, et fournit les outils pour "rattraper" en quelques mois un niveau suffisant pour ensuite suivre avec l'ensemble du groupe (hypokhâgneux et khâgneux confondus), à condition toutefois de s'investir, car c'est beaucoup de travail personnel et autonome. Attention, le cours est superposé avec les autres "Ecrit 6", donc faire du latin c'est faire moins de langue ; ce n'est pas dramatique, mais il faut le savoir.

    - Grec : un cours d'une heure existe les mardi soirs, mis en place à la base pour les élèves de prépa scientifique ; il s'agit d'un pur moment de détente, sur textes relativement simple, en groupe et sans notation. Pour les plus fous, nous étions deux cette année à suivre les cours d'hypokhâgne AL ; mais pour ça il faut avoir du temps à dépenser.

    - Géographie : alternativement deux et quatre heures par semaine ; une option qu'il est bon de suivre pour ceux qui voudraient faire de l'Histoire ensuite, ou simplement toute personne que la matière intéresse. Les créneaux horaires ne sont pas (du moins n'étaient pas cette année) superposés avec les autres "Ecrit 6", il est donc possible de s'inscrire pour arrêter après quelques mois si cela ne se passe pas bien, ne serait-ce qu'en terme de charge de travail.

    - Sciences Sociales : cocher cette case permet d'envoyer un signal positif ; de toute façon cette "option" est obligatoire, et n'en est une que dans les programmes officiels.

    J'ai mentionné plusieurs fois le terme "Ecrit 6", il s'agit en fait de l'épreuve à option du concours de l'ENS (et plus largement de la Banque Commune BL) pour laquelle il faudra choisir une matière parmi Langue Vivante, Langue Ancienne et Géographie.


    Pour répondre à ta dernière question, oui, il y a des garçons en BL, mais les proportions sont variables. Tandis qu'en khâgne les individus masculins représentaient moitié des effectifs cette année, nous n'étions qu'un (petit) tiers en hypokhâgne. De toute façon, tu as l'été et la bibliographie de Mme Agard pour te préparer à vivre à l'ombre des jeunes filles en fleur :)
  • Coucou, j'me présente, je m'appelle Henri (ce n'est même pas vrai), et je suis un de vos khâgneux. A votre service.

    Soyez bien conscients que vous aurez, tout naturellement, une période d'adaptation aux cours de langues, à la complexité parfois inutiles et aux dictatures professorales - chacun fait qu'est-ce qu'il veut. Vous aurez quelques semaines pour butiner gaiement dans les différents écrits 6, oraux 5 et 7, avant de prêter serment.

    Vous allez aussi découvrir la joie des minorités : être un homme (pour ce qui concerne notre promotion), être brune (si vous êtes une fille, toujours pour notre promotion), être latiniste / helléniste / germaniste, aimer la microéconomie (mais en fait c'est marrant), aller voir le dernier Godard (♥), etc., etc. Vous allez adorer.

    Vous n'arriverez pas en Pologne (c'est à dire nulle part) en septembre ; détendez vous, carpe diem tout ça ! En BL, nous carpons diem aussi (à Bordeaux il y a du vin ; le vin se boit, tout de même), carpons noctem, parfois, mais on a toujours quelque chose à carper. Et avec le sourire !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.