Fiches méthode Bac de français 2021

Bac de français 2014, série littéraire - Sujet d’invention
Objet d’étude : Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours.
Posté à une fenêtre, vous observez un lieu de votre choix. En vous inspirant, par exemple, des procédés employés dans les textes du corpus, rédigez la description détaillée de ce paysage, de façon à ce qu’elle reflète vos états d’âme.

sujet_bac.png

Source : Prep-exam
Mots clés :
«13

Réponses

  • J'ai pris ce sujet et j'ai malheureusement fait une erreur puisque j'ai dit " il " à la place de "je". Je voulais donc savoir à votre avis si c'est un hors-sujet durement pénalisé ou non..
  • J'ai également pris le sujet d'invention après une dissert ratée :/
  • oui felicia tu vas etre lourdement penalisee le pronom personnel change tout
  • Tu ne seras peut être pas lourdement pénalisée , car du moment que tu as métaphorisé le paysage en émotion tu es dans le thème , après il était précisé de s'inspirer du corpus , or le corpus utilise plusieurs point de vue ^^ ça reste un mystère , seul le/la correcteur/correctrice pourra en juger. Moi je n'ai ni utilisé le "je" ni utilisé le "il" pourtant je suis bien présente , je suis autant dans le doute que toi
  • Bonjour, le gros stress j'ai pris l'écriture d'invention mais j'ai cru que, comme c'était écrit " s'inspirer du corpus de textes " et que ce corpus comprenait des textes à la 3ème personne je pouvais mettre mon sujet d'invention à la 3ème personne mais j'ai utilisé une focalisation interne. Et je me suis également inspirée du corpus en utilisant le passé.
  • Ce qui compte c'est vraiment la focalisation interne je pense, je me suis trompée dans la situation d'énonciation mais bon j'espère que le reste de mon écriture d'invention plaira ! :/
  • Ne t'inquiète pas, si l'idée est là et que tu as au moins respecté les consignes du type : décrire un paysage, s'inspirer d'un des textes du corpus ou juste prendre des procédés stylistiques cela passera au moins la moyenne ;)
  • EmbuEmbu Membre
    Marine82 a écrit:
    (...)après il était précisé de s'inspirer du corpus
    webmestre a écrit:
    Posté à une fenêtre, vous observez un lieu de votre choix. En vous inspirant, par exemple, des procédés employés dans les textes du corpus, rédigez la description détaillée de ce paysage

    Attention, notez bien que la phrase "En vous inspirant, par exemple, (...) du corpus" n'oblige en aucun point à restituer les procédés stylistiques utilisés dans les textes du corpus. Le "par exemple" montre bien qu'il s'agissait d'une possibilité comme d'une autre, et le fait de pouvoir avoir d'autres possibilités sous-entend un style autre que celui du texte du corpus. Donc, par conséquent, le correcteur devra aussi s'attendre à d'autres styles d'écriture, puisque la consigne propose une suggestion, et non une condition.

    J'imagine que bien évidemment, il était préférable de s'inspirer quand même des textes du corpus puisque le corpus lui-même occupe souvent une aide précieuse pour les sujets d'invention, de dissertation et de commentaire. Mais en ce qui me concerne je trouve que ce sujet était plutôt aisé dans le sens où il nous proposait une inspiration et non nous obligeait à s'inspirer de ces textes. Du coup il permet d'ouvrir la voie à de nombreux styles d'écriture, et comme chacun de nous a son propre style, c'était, à mon avis, celui qui était le plus ouvert parmi tous les sujets d'invention que j'ai rencontrés jusqu'à présent.
  • J'ai inséré des phrases comme "les larmes du ciel murmuraient à mon âme "ils ont vécu" " ou " l'odeur du raisin embaumait mon âme mélancolique" , qu'en pensez vous ?
  • EmbuEmbu Membre
    À partir du moment où ils nous demandaient de refléter nos états d'âme, je pense que n'importe quelle phrase empreinte d'un caractère poétique était la bienvenue. Maintenant, aux professeurs de français de confirmer cette démarche ou de nous alerter sur une éventuelle erreur...
  • @ Ceciliaa rien ne t'obligeait (il me semble), à adopter un point de vue omniscient.
  • KizuKizu Membre
    J'ai tout d'abord décrit la fenêtre, d'un bleu pâle en insistant sur le verrou rouillé parsemé de petits trous causés par des insectes .... J'ai continué vers la mer au loin, déchaînée sur une rambarde ( description détaillée de cette dernière ), en insistant sur la férocité de la mer qui se jette sur les bateau ( description du mât et de la voile ) et qui justifie la colère de mon personnage. Ce dernier se sent en prison dans sa chambre et ne voit que des mouettes, alors qu'il aimerait voir un Albatros voler ( antithèse entre les mouettes d'une couleur sale et l'Albatros dont se qualifie mon héros ), puis j'ai continuer avec une description du port et des poissonniers avec un champ lexical du bruit strident, de la saleté des poissonniers ( mon héros se détestait d'en être un ), puis la description d'un personnage marin en particulier qui tenait un bar ( description du bar et la guitare du personnage marin ), puis une pluie apparaît dans l'aube ( comparé aux calligrammes d'Apollinaire) qui se mélange à l'orange du ciel ( tel un tableau parfait de Bouguereau ) , puis j'enchaîne en disant que mon personnage ( c'est en focalisation interne ) se trouve semblable a Balzac en détaillant ainsi sa société. Mon héros se fait interrompre par un grincement de porte ( on assiste a une description détaillée de cette dernière, poussiéreuse/couleur ect... ) et le père du protagoniste débarque en disant à mon héros de venir travailler a la poissonnerie. Ainsi dans sa chambre le surplus de livres tombe ( dont En attendant godot ) , et George se dit intérieurement en étant en colère qu'il écrira dans sa vie des livres et ne travaillera pas en tant que pêcheur. Je pense avoir fait un gros H.S en faite .
  • Personnellement, j'ai fais la description du quartier rouge d'amsterdam (choix risqué je vous l'accorde) et je me suis plus attachée a decrire des personnages que le paysage, c'est grave???
  • @Lucinema, le sujet invitait à la description d'un paysage qui reflète tes états d'âme, je pense que décrire tout le long des personnages est un peu HS.
  • CloeBCloeB Membre
    Bonjour à tous, après être sortie de l'examen j'ai relu le sujet et je me suis aperçu que la consigne amenait plus à parler à "je". Personnellement je me suis inspirée des textes du corpus qui étaient presque tous à la troisième personne. J'ai donc écrit à la troisième personne. Etant inquiète, j'ai demandé à ma prof de français si j'allais être pénalisée ou si j'étais hors sujet et elle m'a dit qu'il était fait allusion à des indices descriptifs et narratifs à réutiliser et à réinterpréter. Quant à l'emploi de la première personne, il était possible mais pas obligatoire, ce pouvait donc être une troisième personne en focalisation interne ! Cela m'a beaucoup rassurée donc j'espère avoir rassuré quelques personnes...
  • J'ai également fait une erreur en rédigeant mon invention!

    J'ai moi aussi rédigé à "elle" en parlant d'une jeune fille qui n'est donc pas moi. Vous pensez que ceci soit réellement pénalisant? J'ai assez peur d'avoir raté mon bac à cause de ça. Je pensais avoir réussi en rendant ma copie, mais plus j'y pense, plus je me dis que je suis dans le kk. :(

    *Oh, je viens de voir ton message CloeB, ce que tu dis là me rassure beaucoup! J'ai adopté un point de vue interne en utilisant la 3ème personne. Dons ça devrait aller, j'espère que ta prof de français a raison! (la mienne n'avait pas répondu à mon message cette vilaine)*

    Mon texte me paraissait intéressant, la description faite retranscrit bien les états d'âme et sentiments du personnage que j'ai "créé", et j'ai structuré mon texte à la manière de Flaubert (1ère partie narration // 2nde partie description de l'extérieur avec l'émergence de souvenirs multiples // 3ème partie retour à la narration), la description n'est pas particulièrement détaillée. Je ne m'attardais pas vraiment sur ce point là, je décrivais un jardin abandonné (ce qui est en accord avec le personnage que j'ai présenté) et je passais en revue ce qui le composait, mais rien n'est décrit de manière précisément précise, si l'on peut dire. J'ai inséré quelques figures de styles également (anadiploses , anaphores, comparaisons....)..Pensez-vous que mon invention pâtisse du fait que je n'ai pas assez décrit?
  • Coucou les littéraires (y)
    après une longue hésitation j'ai pris l'invention , j'ai décris un jardin sous une tempête , sauf que j'ai tout mis sous forme d'image , en ballet dansant , l'herbe harmonisé avec le vent ce vent qui produit un chant (si sublime si sensuelle , si...je sais plus j'ai joué avec les sonorités en , et un arbre est même devenue une girafe , à un moment le vent qui s'approche de lui lui enrobe les yeux et se casse derrière la colline dansante , la tout redevient ''normal'' !
    Et à la fin il retourne à une vie ennuyeuse .
    J'ai voulu montrer 3 état d'âme (à moitié vrai :pp) :
    L'amour (le vent et sa mélodie , les grains de sable : danseuse et des petits mots par ci par la )
    L'ennuie : quand tout revient à la normal , des choses banales
    la fantaisie : métaphore , chant mélodieux , girafe + j'ai voulu faire des références au textes du corpus , dont je me suis appuyé surtout sur Proust avec les images , la chartreuse de parme avec le mot sublime , les à droite , à gauche , un matin , de Zola et on peut dire un peu de Flaubert...car ennuie de la vie etc .
    Je dis même au début : un matin ou je fus submergé par l’ennuie , l'envie me pris de me plonger dans la relecture de la chartreuse de parme ...un moment je dis à droite , dans l'ombre , des jeunes filles en fleurs...
    A la fin mon personnage (qui est moi ''Je'') veut dire que la tempête était sublime et le jardin est stupide : car c'est ennuyeux bannale , et que pour lui la tempête = un ballet , agitation , danse , harmonie , transport hors de lui même .
    On retrouve quand même le paysage : la colline , le sable , l'arbre (j'espère que le correcteur va comprendre ...surtout que ma girafe se brise le coup au milieu :p = branche qui se casse + peau qui tombe = écorce feuille ) , le sol (herbe bien verte etcc) .
    C'est pas un peu h-s ? J'ai pas trop utilisé d'image , de procédé qui partent trop loin ?

    (+ je suis nouveaux ici :D)
  • Je pense que non! Ta composition m'a l'air très imagée, ceci ne peut qu'enrichir ta description qui en est donc plus détaillée -ce qui est le but- ! Donc d'après moi, ton travail n'est pas mal. ;)
    Par contre le coup de la girafe, j'avoue que j'ai pas compris..elle vient faire quoi au milieu de ton ballet dansant?
  • oui c'est la que j'ai beugé en sortant je voulais introduire la girafe comme représentatifs de la fantaisie mais celles ci se retrouve toujours dans la douceur , la mélodie , la sensation . De plus vu que y avait une sorte de transposition , de voyage , et la girafe = Afrique sortir de l'ordinaire .
    Enfin on verra le 4 Juillet :s
  • CloeBCloeB Membre
    J'ai l'impression que nous avons fait à peu près la même chose AliciaD :) J'ai commencé par décrire une fille assise sur la fenêtre de sa chambre qui n'avait pas dormi de la nuit et qui contemplait le ciel étoilé depuis la veille au soir (je ne me suis pas vraiment attardée sur cette description). Ensuite le soleil commençait à se lever quand elle se plongea dans ses pensées et se remémorait ses vacances d'été, les choses qu'elle voyait, les odeurs qu'elle sentait, ce qu'elle s'imaginait, ce qu'elle aimait voir et faire... Et puis à la fin je la fais revenir à la réalité et je décris ce qu'elle voit en sortant de ses pensées c'est-à-dire le soleil qui est déjà levé, son père qui taille les haies, sa mère et son petit frère qui jouent ensemble au ballon, heureux :) C'est très synthétisé ce que je dis là, bien sur j'ai détaillé dans ma copie tout ce qu'elle ressentait, ses sentiments... Je me suis beaucoup inspirée de Madame Bovary avec le fait qu'elle se plonge dans ses pensées mais je me suis aussi inspirée de l'Assommoir par rapport au sentiments qu'elle peut éprouver sans forcément toujours parler de ce qu'elle voit... (Je ne sais pas si je suis très claire dans mes propos ^^)
    Parfois je me dis que c'est peut-être hors sujet, parfois je me dis que c'est une bonne idée car tout le monde n'a pas forcément pensé à s'immiscer dans les pensées de son personnage... On verra bien, de tout façon maintenant c'est fait !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.