Fiches méthode Bac de français 2021

124

Réponses

  • Ah d'accord, j'étais déjà en train de m'imaginer récolter un 4 ! :P
    Cette année je n'ai fait que des commentaires donc j'ai pris un risque en prenant la dissertation, c'est pour ça que ça m'inquiète :)
  • Bonjour, j'avais posté mon plan en page 3, est-ce que vous pourriez en donner un avis, s'il vous plaît? Je sais qu'une dissertation est un exercice subjectif et que la sensibilité du correcteur entre en compte, mais cette impression de hors-sujet ne me quitte pas... Merci d'avance à tous! :D
    (Et bonnes vacances aux petits veinards qui ont déjà passés l'oral!)
    Intro: Blabla sur la poésie et sa quête de sensibilité chez le lecteur.... Le critique littéraire pose un constat: la poésie ne nous laisse pas indifférent
    → Comment le poète parvint-il à éveiller nos sentiments profonds?

    I) Les émotions ressenties par le lecteur

    1) Une musicalité exceptionnelle

    Avant même de nous émouvoir, un texte doit nous plaire pour attirer ainsi notre attention. Blabla sur les sonorités et la recherche de la beauté avec Théôphile Gauthier son recueil Emaux et Camées et sur le Clair de Lune de Verlaine qui a ensuite inspiré Debussy par sa musicalité.

    2) La recherche des sentiments universels
    L'amour, notamment. Pour les citations, je ne me suis pas embêtée, j'ai choisi les textes du corpus et j'ai rajouté "La courbe de tes yeux" d'Eluard.


    II)... Sont le reflet des propres sentiments du poète qui exprime ainsi son ressenti

    1) La poésie lyrique

    Expression pure du ressenti:
    Les Regrets de Dubellay abec "Heureux qui comme Ulysse" qui traduit sa nostalgie et son mal du pays.
    et le très traditionnel "Demain dès l'Aube" de Victor Hugo concernant le deuil et la souffrance d'un être cher.

    2) L'"engagement" du poète

    Porte aussi ses convictions:
    "Poème sur le désastre de Lisbonne" pour Voltaire (que j'ai mélangé avec Verlaine, T.T) et "Strophes pour se souvenir" d'Aragon

    → Création d'un lien particulier entre le lecteur et le poète permettant le partage des sentiments (blabla d'allumé là-dessus)

    III) Cet effet sert alors les ambitions du poète

    1) Inscrire son oeuvre dans l'histoire

    Ronsard a choqué par son poème "petit nombril que mon penser adore" → On s'en souvient lorsqu'on l'a lut, car il nous a marqué par son érotisme. (Oui, j'ai mis ça dans ma copie :'] )
    Le recueil des Châtiments d'Hugo et notamment le poème "Souvenir de la nuit du 4 Décembre" ont influencé l'Histoire, faisant presque oublié les mérites de Napoléon III (Indignation face à un enfant matyr du despote → petite réflexion sur les Magnitudino Parvis, chers à Victor Hugo o/

    2) Amener son lecteur vers une vision du monde meilleur

    Les fables de la Fontaine: éduquer son lecteur.
    Hugo: le poète fait office d'autorité, Ultima Verba: La voix qui dit non.

    Conclusion: Le lien crée par l'émotion ressentie blablabla → sert les buts du poète. Ouverture sur la citation de V. Hugo "La poésie réveille le peuple" et si tel est la mission des poète.
  • Perdican a écrit:
    haapiiness a écrit:
    Bonjour, voici mon plan: :D

    I. Une atmosphère se dégage des textes poétiques
    I.1°) A travers la nature (paysage état d'âme... Demain, dès l'aube, Les Contemplations, Hugo + Crépuscule)
    I.2°) Évocation de croyances/idées abstraites (lecteur plongé dans un autre univers... Poèmes de Ronsard, Carpe Diem, danse macabre, visions du cycle de la vie)
    I.3°) Évocation de thèmes graves qui sensibilisent le lecteur (dénonciation de la guerre,.. L'Enfant, Les Orientales, Hugo + Élégies, Ronsard)


    II. Les poètes font appel à l'imagination du lecteur d'où une perception personnelle
    II.1°) Chaque poème est différent et est perçu différemment par le lecteur selon ses goûts/sensibilité/vécu (identification possible... les deux autres poèmes du corpus, perception du sentiment amoureux différente selon chacun d'où lecteur plus ou moins touché par un poème d'amour)
    II.2°) Utilisation d'images (personnifications, métaphores... La Mort du Loup, Les Destinées, Vigny + Nuit de décembre, Les Nuits, Musset)
    II.3°) L'originalité de certains liens donne au lecteur une nouvelle vision de ce qui l'entoure (Le Parti pris des choses, Ponge + Soleils couchants, Les Feuilles d'Automne, Hugo : donne vie à la nature)



    En introduction, j'ai parlé de l'histoire de la poésie et de l'inspiration des poètes.
    Qu'en pensez-vous, cela vaut une bonne note ? :)
    L'image n'est qu'un procédé et n'implique en aucun cas l'interprétation personnelle du lecteur, il s'agit d'un procédé employé par l'auteur pour capter un aspect d'une réalité, pour transmettre sa perception. Le lecteur ne prend part que dans l'interprétation (cette partie avait toute sa place dans une dissertation sur ce sujet, mais pas dans un tel axe que ton deuxième).
    Ronsard ne transporte pas dans un autre univers, ou alors nous avons des sensibilités et des lectures de ses œuvres radicalement différentes. Hugo n'aborde pas de thèmes particulièrement grave dans les orientales, les châtiments auraient fait figure de meilleur exemple à cet égard (ou bien intervertir ton point sur Ronsard et Hugo).
    Le "Carpe Diem" d'Horace n'a pas non plus grande prédisposition à ouvrir les portes d'un ailleurs, mais, au contraire, à inviter à "cueillir dès aujourd'hui les roses de la vie", en profitant de notre réalité, et non à rechercher un moyen de s'en affranchir.
    Tu as également éludé les marques du registre poétique, ses spécificités, "la poésie est proche parente de la chanson" disait Lionel Ray, il aurait sans doute fallu aborder le rythme, la musicalité ("de la musique avant toute chose", eut dit Verlaine)...
    Étant donné que tu as aussi passé l'épreuve, ta correction de la dissertation de hapiness est relative à ta dissertation, Perdican.
  • mag295mag295 Membre
    bonjour, j'ai pris la dissertation et j'ai mis comme plan

    I. les émotions viennent de l'auteur
    a) a travers la poésie engagée
    b) a travers la poésie lyrique

    II. les émotions viennent du lecteur
    a) a travers son imaginaire
    b) a travers ses souvenirs

    Vous en pensez quoi ? merci par avance
  • Prosopopée a écrit:
    Étant donné que tu as aussi passé l'épreuve, ta correction de la dissertation de hapiness est relative à ta dissertation, Perdican.
    Evidemment, merci à toi de le relever, il s'agit de quelques conseils, mais qui n'ont en aucun cas valeur de correction (je n'aurai jamais la prétention d'aller au delà du conseil!!!)! Comme ma signature l'indique, j'ai également passé l'épreuve et suis aussi stressé que vous à l'approche des résultats.
  • mag295 a écrit:
    bonjour, j'ai pris la dissertation et j'ai mis comme plan

    I. les émotions viennent de l'auteur
    a) a travers la poésie engagée
    b) a travers la poésie lyrique

    II. les émotions viennent du lecteur
    a) a travers son imaginaire
    b) a travers ses souvenirs

    Vous en pensez quoi ? merci par avance
    C'est un plan que j'aurais pu faire ; nos dissertations ont la même logique, celle de répondre au sujet sans détour. Je reste parfois perplexe quant à la compréhension du sujet par certains.
  • mag295mag295 Membre
    quand je vois certains plans je me demande où ils sont allés chercher tout cela, je pense qu'il faut faire simple mais complet
  • Perdican, dans "L'Enfant" Les Orientales, Victor Hugo dénonce la guerre qui détruit tout, il décrit le malheur d'un enfant abandonné, seul au monde, à cause de la guerre. Donc pour moi, c'est un thème grave :)
  • SlimySlimy Membre
    ça va être long d'attendre le 10 x)
  • Jusqu'au 11 pour moi xD
  • SlimySlimy Membre
    chacha4297 a écrit:
    Jusqu'au 11 pour moi xD

    x) Mais pourquoi le 11 ?
  • Bonjour, j’ai moi aussi choisi la dissertation au bac, mais il s’avère que c’est ma première dissertation en français et nous n’avons que très peu évoqué le thème de la poésie cette année. Donc je suis assez stressée : je pense que mon plan est très médiocre et simpliste et je suis vraiment déçue du travail que j’ai fait…

    Mon plan :
    I- L’émotion trouve son origine dans le partage poète/lecteur
    1) L’expérience personnelle comme inspiration de l’auteur (La Mort de la fille d’Hugo lui inspire Les Contemplations, Déchéance de Baudelaire racontée dans Les Fleurs du Mal) -> le lecteur ne peut être que touché
    2) Au-delà de cela, le lecteur peut s’identifier à certains sentiments universels décrits par le poète : amour, fuite du temps, et regret de l’être perdu (Le Lac de Lamartine & les textes du corpus)

    Transition : L’œuvre de Baudelaire qui concilie à la fois partage et esthétisme

    II- L’émotion provient également de la dimension littéraire de la poésie
    1) Permet un récit + insertion de registres par l’auteur, ayant pour but de toucher le lecteur (Souvenir de la Nuit du 4 de Hugo et La Grasse Matinée -> suscitent pitié du lecteur et son indignation)
    2) La dimension esthétique de la poésie fait parfois naître une émotion, sans que le lecteur ne comprenne forcément pourquoi (rythme de Senghor, musicalité de Verlaine + symbolisme et utilisation de symboles, d'allégories propres à toucher le lecteur)

    Ce serait super gentil de me donner votre avis, car j’angoisse carrément là (il manque selon moi une troisième partie, plus centrée sur l’idée d’émotion, mais je n’avais vraiment pas le temps de développer une troisième partie, et surtout j’ai gardé la problématique de l’énoncé, je ne me souvenais pas qu’il fallait la reformuler, est-ce vraiment très grave.. ?)

    Pour la plupart, vos plans sont juste géniaux (je pense notamment à ceux de Prosopopée et de Vivien qui sont vraiment brillants selon moi, je pense qu'il serait difficile de faire mieux, même si je suis loin d’être une experte en la matière !)
  • haapiiness a écrit:
    Perdican, dans "L'Enfant" Les Orientales, Victor Hugo dénonce la guerre qui détruit tout, il décrit le malheur d'un enfant abandonné, seul au monde, à cause de la guerre. Donc pour moi, c'est un thème grave :)

    Je ne connaissais pas ce poème en particulier, mais mea culpa, tu as raison. J'ai tout de suite pensé à Grenade, mal m'en a pris ;)
  • Slimy a écrit:
    chacha4297 a écrit:
    Jusqu'au 11 pour moi xD

    x) Mais pourquoi le 11 ?

    Cela dépend des académies :)
  • Perdican a écrit:
    haapiiness a écrit:
    Perdican, dans "L'Enfant" Les Orientales, Victor Hugo dénonce la guerre qui détruit tout, il décrit le malheur d'un enfant abandonné, seul au monde, à cause de la guerre. Donc pour moi, c'est un thème grave :)

    Je ne connaissais pas ce poème en particulier, mais mea culpa, tu as raison. J'ai tout de suite pensé à Grenade, mal m'en a pris ;)


    Et oui! :P Mon prof trouve mon plan tout à fait bien :D
  • SalParadise a écrit:
    Ce serait super gentil de me donner votre avis, car j’angoisse carrément là (il manque selon moi une troisième partie, plus centrée sur l’idée d’émotion, mais je n’avais vraiment pas le temps de développer une troisième partie, et surtout j’ai gardé la problématique de l’énoncé, je ne me souvenais pas qu’il fallait la reformuler, est-ce vraiment très grave.. ?)

    Pour la plupart, vos plans sont juste géniaux (je pense notamment à ceux de Prosopopée et de Vivien qui sont vraiment brillants selon moi, je pense qu'il serait difficile de faire mieux, même si je suis loin d’être une experte en la matière !)
    Merci, mais, il faut le dire, la troisième partie thématique sert à faire étalage de sa culture et à gagner une à deux pages. Le plan thématique n'est pas celui qui sied le mieux à la dissertation et cette dernière au baccalauréat prête une attention toute particulière à la méthode de rédaction (sans négliger le fond, mais l'on est loin de la dissertation estudiantine).
  • Je viens d'avoir mes résultats, et j'ai finalement eu 19 :D (alors que mon plan n'avait rien d'extraordinaire et que je pensais avoir vraiment raté cet écrit)
    Donc, pour ceux qui doivent patienter encore un peu avant d'obtenir les résultats, rassurez vous !
  • Bien joué Salt! Tu as vraiment du faire une super dissertation! Bravo! :D
  • 16 pour moi alors que je n'avais pas fait d'ouverture et que je n'ai aucune citation d'auteur!
  • Spartacus a écrit:
    C'est le " d'où vient" qui donnait une dimension très philosophique et psychologique à la question.
    Sommes-nous séparés de ce lieu et la poésie est-elle une réminiscence de ce foyer émotionnel?
    Cette interrogation eût pu faire une excellente problématique, Spartacus. Pour ma part, j'ai simplement opposé l'aboutissement à ses racines "Quelles sont les origines de l'émotion à la lecture d'un poème ?" (quelque chose dans le genre, je n'ai pas mon brouillon sous les yeux).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.