Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

Je fais ce sujet car je me retrouve bien embêté pour choisir une langue pour l'agrégation l'an prochain.

Je ne pense pas qu'une épreuve d'anglais orale soit indiquée pour moi même si cela se présente comme le choix le plus logique pour moi : j'ai toujours parlé comme une casserole avec beaucoup de mal à me faire comprendre.
Or je ne peux prendre allemand car j'ai fait l'erreur de ne jamais apprendre cette langue.

Je n'étais pas mauvais en espagnol mais il n'y a pas espagnol dans les langues proposées.

J'ai envie de prendre latin mais nouveau problème :

Seulement trois années d'initiation (soyons honnête : pas toujours suivies très sérieusement) à mon actif.

Mais le texte étudié dans la langue m'intéresse carrément plus que pour l'anglais.

Que me conseillez-vous?

Ne croyez-vous pas que le jury sera beaucoup plus indulgent avec un latiniste imparfait qu'un angliciste imparfait?
Mots clés :

Réponses

  • Cher Spartacus,

    Tu devrais préciser agrégation de philosophie dans le titre parce que tout le monde va croire que tu parles de la version en langue vivante à l'agrégation de lettres modernes :-)
  • Alors je précise que c'est au choix pour nous entre :

    -Italien
    -Allemand
    -Anglais
    -Arabe
    -Latin
    -Grec


    Et non pas une langue vivante + une langue ancienne.
  • PoloPolo Membre
    Si j'en crois le descriptif de l'épreuve, il te faut traduire et expliquer un texte au programme. Texte qui ne te sera donc pas inconnu et dont tu auras déjà travaillé la traduction pendant l'année. Mais on ne te demandera pas de t'exprimer en langue étrangère pour commenter, non ?
    Si le latin est vraiment très loin, auras-tu vraiment le temps de t'y remettre avant la rentrée (je pense à tes séjours à l'étranger cet été pour une autre langue, aux autres lectures pour l'agrégation que tu mèneras cet été) ? De t'y remettre pour pouvoir dans un premier temps comprendre la structure de la phrase, l'éventuelle traduction et pour pouvoir réagir ensuite aux points de détails soulignés par le jury ? Il est possible de vite se remettre à niveau en latin (c'est une langue très carrée) mais il faut quand même cravacher si on part de loin.
    Je pose ces questions sans donner d'avis précis...
  • ComateenComateen Modérateur
    Je pense effectivement que le jury est plus sévère avec l'anglais, mais je me trompe peut-être. De toute façon, je crois que tu n'as pas trop le choix donc si le latin t'intéresse davantage, fonce...!
  • Polo a écrit:
    Si j'en crois le descriptif de l'épreuve, il te faut traduire et expliquer un texte au programme. Texte qui ne te sera donc pas inconnu et dont tu auras déjà travaillé la traduction pendant l'année. Mais on ne te demandera pas de t'exprimer en langue étrangère pour commenter, non ?

    Je ne sais pas mais je ne crois pas.

    Je vais prendre latin, en effet, je suis sûr que le jury est plus indulgent!

    Tu me ferais une remise à niveau? :)
  • Regarde les rapports du jury, les reproches faits dans les deux cas et l'éventail des notes. La note minimale est en général plus basse en anglais, mais il y a quand même eu des 2 en latin. Alors l'indulgence du jury, je ne suis pas sure...
  • Ouais mais le texte est passionnant donc c'est tout décidé! :)
  • LaoshiLaoshi Membre
    Il me semble, mais les choses ont pu évoluer, que le texte donné en latin, à l'épreuve d'agrégation, (autre que celle de lettres classiques), était d'un niveau de Terminale, donc pas trop difficile.
    Et s'il s'agit d'une épreuve orale, on ne pourra pas te reprocher ton accent. ;)
    Bon courage !
  • J'admire, je ne comprends même pas de quoi il parle !
  • Du texte de Duns Scot sur les anges!
  • Je suis une brèle en philo, alors l'individuation ontologique ça me dépasse déjà en français, alors en latin... :)
  • Une brèle...pff, je suis certain que vous exagérez!
  • PoloPolo Membre
    Spartacus a écrit:
    Tu me ferais une remise à niveau? :)

    Si t'es sage !
  • VarneyVarney Membre
    gabiana a écrit:
    Il me semble, mais les choses ont pu évoluer, que le texte donné en latin, à l'épreuve d'agrégation, (autre que celle de lettres classiques), était d'un niveau de Terminale, donc pas trop difficile.
    Et s'il s'agit d'une épreuve orale, on ne pourra pas te reprocher ton accent. ;)
    Bon courage !

    En philo. l'épreuve orale porte sur un texte classique (ou moins classique), la langue n'est pas toujours accessible (le grec de Plotin par exemple n'est pas ce qu'il y a de plus facile). Il y avait jadis 2 textes, désormais il n'y en a plus qu'un. La traduction n'est qu'un moment de l'épreuve, il faut surtout commenter en justifiant ses choix.

    Quant à Spartacus, il ne faut pas choisir en fonction de la clémence du jury ! En théorie, il ne faut pas avoir à remonter le niveau en langue pour pouvoir préparer l'épreuve, il y a peu de temps en une année ; par ailleurs, l'épreuve est très rapide, on n'a pas le temps de chercher tous les mots dans le dictionnaire, il faut donc quand même être à l'aise, car en plus de la traduction, il faut aussi faire le commentaire. Le latin scolastique est certes parfois plus facile à traduire que les longues périodes cicéroniennes ou les vers de Lucrèce, mais pas toujours. Il vaudrait mieux survoler le texte avant de faire ton choix et voir si tu t'en sors en petit latin.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Merci Varney pour les informations.
    J'ai répondu étourdiment.
    Je pensais en plus à l'agrégation de lettres modernes et à la version latine de l'écrit.
    J'ai tout faux.
    J'ignorais de plus qu'à l'oral de philosophie, en latin, il y avait un programme et qu'on était interrogé sur un texte étudié.
    Je retire donc tout ce que j'ai dit, sauf bien sûr mes encouragements à Spartacus. :)
  • De toute façon je ne veux pas prendre l'anglais et je ne parle aucune des autres langues de la liste.

    Après il faudrait déjà que j'arrive à aller à l'oral mais ceci est une autre histoire!
  • PoloPolo Membre
    De toute façon tu as encore deux-trois mois avant les inscriptions pour mûrir ton choix et voir si tu pourras te débrouiller dans le texte latin.
  • ArtzArtz Membre
    Je pense aussi prendre le latin pour l'agrégation : je pense en effet que le jury peut monter les notes plus facilement -ce qui ne veut pas dire qu'il ne peut pas les descendre également-... Je sais que le professeur qui faisait le cours de prépa agrèg pour le latin était très bon à Paris 1, Spartacus. Je ne sais pas, en revanche, si ce sera lui qui le fera l'année prochaine. Je te tiendrai au courant, si tu veux.

    Quant à savoir ce que veut dire l'individuation ontologique, Anne, mystère et boule de gomme... La scolastique et ses mystères.
  • Je veux bien , merci!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.