Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous,

Les résultats d'admissibilité sont enfin tombés, ce qui m'inspire quelques remarques et réflexions que je voulais partager avec vous:

D'après mon décompte, il y a 1366 admissibles (pour 1070 postes, il me semble..?), ce qui avec les candidats "doublons" qui obtiendront leur concours dès leur premier oral et disparaîtront de fait du second n'est pas de mauvais augure. Il semble d'autre part que les consignes du ministère soient de pourvoir TOUS les postes offerts.

Un candidat non admissible m'a dit que la barre était à 8, ce qui est historiquement haut! Quelqu'un peut-il confirmer cette information? Si elle était avérée, c'est une très bonne nouvelle pour les candidats qui restent en lice: cela veut dire que les jurys ont mis une barre de sélection à l'écrit pour contrebalancer les consignes ministérielles (en clair, ils anticiperaient sur le fait qu'ils sont plus ou moins obligés de prendre tout le monde à l'oral!).

Je suis curieuse de savoir si vous partagez mon analyse...quoi qu'il en soit, j'adresse mes félicitations aux heureux admissibles, et tous mes vœux de prompte réussite aux candidats malheureux!

Diane
Mots clés :
«1

Réponses

  • Titania91Titania91 Modérateur
    e qui avec les candidats "doublons" qui obtiendront leur concours dès leur premier oral et disparaîtront de fait du second n'est pas de mauvais augure. Il semble d'autre part que les consignes du ministère soient de pourvoir TOUS les postes offerts.

    En effet, il est plutôt rassurant de savoir qu'une fois l'écrit obtenu l'oral est presque acquis!
  • Hello!
    Diane F a écrit:
    Un candidat non admissible m'a dit que la barre était à 8, ce qui est historiquement haut! Quelqu'un peut-il confirmer cette information?

    Je ne sais pas à combien elle était les années précédentes mais moi je trouve ça plutôt bas. Enfin moi je m'attendais à plus haut mais bon je dis ça je ne l'ai pas eu :) avec 7,5. Pas préparé non plus je ne pouvais pas faire de miracles ;)

    Est-ce qu'ils vont prendre aussi large dans les années à venir? Je veux dire: comme mon M2 est bientôt validé, je préparerai le capes sérieusement l'an prochain mais est-ce que le ratio écrit-oral sera à peu près le même à votre avis?
  • Bonjour,

    La "tradition" du concours est plutôt d'ouvrir l'admissibilité et de dégommer à l'oral. Le scénario il y a quelques années était une barre d'admissibilité entre 6 et 7 qui éliminait la moitié des candidats...mais dans un contexte où il y avait 6000 candidats pour 700 postes, cela impliquait d'éliminer encore les trois quarts de la moitié restante à l'oral!
    Ces deux dernières années, les concours sont faits pour combler les postes déficitaires. Combien de temps cela durera-t-il? Je l'ignore. En tout cas, je souhaite que cela soit encore favorable l'année prochaine. Quoi qu'il en soit, je pense que les nouveaux programmes auront encore un aspect dissuasif sur le nombre d'inscrits.
    Ta moyenne a l'air de confirmer que la barre était à 8. Il fallait bien 16 points sur 40 pour l'avoir? Ce doit être marqué sur le relevé de notes.

    Je te souhaite bon courage pour l'année prochaine. Avec ton Master en poche, tu pourras te consacrer efficacement à la préparation. Avec 7,5 sans révisions, tu n'as pas démérité, et je ne doute pas que tu sois parfaitement dans le coup l'année prochaine!
  • Bonjour à tous :) ,

    J'ai également raté l'écrit avec 6/20 en dissert et 9/20 en épreuves de langue . Ce qui m'a fait 15/40 au lieu de 16/40 donc oui la barre est bien fixée à 8/20 cette année(clairement plus haut que les années précédentes).

    Du coup pour ma part , je me pose des questions pour mon M2 , étant donné que j'aurai encore besoin de bosser l'année prochaine pour payer mon appart et compagnie et qu'il ai dit que nous sommes censés faire un stage tout comme les profs stagiaires (mais non rémunéré) pour valider le M2 , je ne vois pas trop comment je vais pouvoir faire...on m'a parlé de la possibilité d'être contractuel mais bon je n'en sait pas plus, à étudier.

    En tout cas c'est clair qu'avec le nombre important de doublons et le "faible" nombre d'admissibles, je pense que l'admission à la suite de l'oral sera quasiment acquise pour tous ;)
  • Coucou Guillaumeg, c'est dommage pour l'admissibilité mais l'année prochaine sera la bonne.
    Tu es en MEEF ? Si oui j'avais posé des questions de ce type au directeur de mon Master et voilà ce qu'il m'avait dit. Si tu valides ton M1 sans avoir le CAPES tu dois quand même passer en M2. Puisque sur la maquette du Master MEEF il faut effectuer un stage en M2, les non-admissibles doivent se trouver des vacations l'année prochaine afin de faire un certain nombre d'heures et avoir un équivalent aux heures de stage .
    En M2, sans être admis il faut donc : faire des vacations, valider le mémoire, valider certains modules de M2, suivre des cours de M1 pour se préparer de nouveau au concours. Mon professeur conseillait donc de valider le M2 en deux ans car selon lui c'est infaisable sinon. Je ne sais pas si je suis très claire...
    Après c'est ce qui est valable dans mon académie, je ne sais pas si cela fonctionne de la même manière pour toi. Je te conseille d'en parler à ton responsable de Master !
  • Bonjour
    Partagez vous la même analyse pour les admissibles de la session exceptionnelle 2014 svp? Et puis, comment savez vous que les consignes données aux jurys demandent de pourvoir à Tous les postes? Avez vous lu ça quelques part? Si oui, où? Cela m’intéresse car je suis admissible à la session exceptionnelle et non à la session normale où la barre était effectivement fixée à 8/20. En fait je crains que le jury ne suive ses collègues de mathématiques qui n'ont pris que la moitié des admissibles.
    Qu'en pensez vous?
  • LaoshiLaoshi Membre
    La seule lettre que je connaisse allant dans ce sens émane du SNES.
    http://www.snes.edu/IMG/pdf/2014_05_26_lettre_jury_capes_capet_2014.pdf
    Lire aussi :

    2
    9 mai 2014

    Il est indispensable que tous les postes ouverts aux concours soient pourvus afin que tous les départs à la retraite soient compensés, et que les nouveaux postes ouverts soient pourvus, pour espérer faire face à l’augmentation du nombre d’élèves dans le second degré. sinon nombreux élèves n’auront pas d’enseignants et de CPE titulaires, mais des enseignants et CPE en situation de précarité, qui font de leur mieux mais ne bénéficient d’aucune formation. Ou pire, de nombreuses classes se retrouveront sans aucun enseignant ou CPE.

    Or tous les ans des postes ne sont pas pourvus car :

    * certains lauréats sont admis à plusieurs concours (ex : admis à l’agrégation externe ET au CAPES externe voire aussi au CAPLP externe). Ils choisissent alors un des concours et le poste occupé dans les autres est "libéré". Ils peuvent ne pas être perdus, si des listes complémentaires sont établies (liste de candidats ajoutés à la liste principal, qui seront admis dans l’ordre de classement si des admis démissionnent). Mais, depuis plus de 10 ans, les jurys n’établissent pas de listes complémentaires, alors que les décrets le prévoit :

    article 22 du décret n°72-581 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs certifiés modifié par le décret n°2013-768 du 23 août 2013.
    L’article 5-IV de décret n° 72-580 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs agrégés, modifié par le décret n°2013-078 du 23 août 2013
    L’article 5 du décret n° 70-738 du 12 août 1970 relatif au statut particulier des conseilllers principaux d’éducation modifié par le decret n° 2013-768 du 23 août 2013
    * certains jurys de CAPES externe ne peuvent pas pourvoir tous les postes à l’issue de l’admission du fait du faible nombre de candidats ayant le niveau requis....etc
  • Il s'agit donc de lettres émanant de syndicats et non de consignes ministérielles? Quelle est votre analyse à ce sujet? Qu'en pensent les admissibles à la session exceptionnelle?
    Merci
  • Admissible aux oraux. Je viens d'apprendre que je ne peux m'y présenter. Ayant seulement obtenu une licence au début des années 2000. Je ne savais pas qu'il était aujourd'hui nécessaire d'avoir un Master.
    Apparemment d autres personnes sont dans mon cas. Encore merci à l'EN. Les écrits m'ont coûté 300 euros pour rien. J'ai pourtant envoyé mon dossier qui a été validé par le rectorat puisque j ai reçu ma convocation. Je ne comprends plus rien à ce système Kafkaïen.
    Pas étonnant qu'ils n'aient plus beaucoup de postulants.
    bonne chance qiuand même aux admissibles.
  • Il est normal qu'ils n'aient pas refusé ton inscription au CAPES, tu pouvais être en train de préparer un master 1, et tarder à le justifier, ou même avoir un 3ème bébé en route ! Il y a jusqu'à la date des résultats d'admissibilité pour les justifications des dispenses de condition de titre ou de diplôme.
  • Merci Anne. Tu as raison. Tant pis
  • De toute façon, ce n'est pas perdu. Tu as des bases si tu t'attaques au M1.
  • idriss.dahoutia a écrit:
    Bonjour
    Partagez vous la même analyse pour les admissibles de la session exceptionnelle 2014 svp? Et puis, comment savez vous que les consignes données aux jurys demandent de pourvoir à Tous les postes? Avez vous lu ça quelques part? Si oui, où? Cela m’intéresse car je suis admissible à la session exceptionnelle et non à la session normale où la barre était effectivement fixée à 8/20. En fait je crains que le jury ne suive ses collègues de mathématiques qui n'ont pris que la moitié des admissibles.
    Qu'en pensez vous?


    Bonjour,

    Oui, concernant l'attribution des postes, j'ai pensé jusqu'à une date très récente que c'était là qu'était l' "arnaque". Aussi, je suis restée prudente dans ma formulation. J'ai écrit "il semble que les consignes soient de pourvoir tous les postes" car il n'y a rien d'officiel dans cette information. Cependant, tous ceux qui ont croisé des professeurs qui sont jurys de capes ont entendu la même chose ces dernières semaines.

    Le sens de mon message était de savoir si les personnes du forum partageaient mon analyse que je répète être subjective pour dissiper tout malentendu: la barre à 8 semble être une confirmation dans le sens où elle est une "contre-attaque" des jurys face aux consignes ministérielles pour sauvegarder a minima le niveau. Sachant qu'à l'oral ils savent être obligés de prendre quasiment tout le monde, ils mettraient cette "barre" à l'écrit..?

    Il y a un précédent: on sait que tous les postes ont été pourvus à la session 2013, ce qui met le ratio de réussite à 66% (de mémoire)! De la sorte, il y a 500 doublons admis qui quittent de fait les oraux "2014 exceptionnelle". Le même phénomène se reporte entre 2014 exceptionnelle et 2014 "normale" à l'issue des premiers oraux. On ne sait pas dans quelle proportion pour ceux-là, mais l'on sait qu'il y a encore moins d'admissibles (1700 et quelques contre 1366). Donc la clé est bien le pourvoi des postes, puisque dans les deux cas les nombre d'admissibles est à peu près égal aux postes offerts. Donc oui, si je fais cette analyse pour la session normale, je l'applique en bonne logique de la même manière aux deux sessions.

    En conclusion, ce que j'ai voulu dire est que d'après tous ces signaux convergents, je commence à croire (malgré ma méfiance naturelle) que l'intention est bien de pourvoir tous les postes. Mais attention, j'insiste bien sur le fait que ce n'est qu'un avis que je partage ici. J'ai quelques infos "off" et j'essaie de raisonner logiquement, mais la prudence est de mise. Je ne suis pas dans le secret des dieux (dommage!), et il faut quoi qu'il en soit faire de son mieux au concours! :P

    Bon courage et bonne chance!
  • Message bien compris. Bon courage à tous. Les derniers jours sont difficiles à vivre.
  • 294 candidats communs aux deux listes d'admissibles.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.