Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour , j'ai une dissertation à faire , j'ai déjà fait un plan mais j'ai réellement besoin d'aide

Sujet : Pensez vous que les contraintes formelle puissent être pour le poète un obstacle à une expression libre et originale ?

donc le plan : 1. La poésie est un ensemble de contraintes.
- règles formelles
- étudier les règles : métrique , versification
- formes fixes : sonnet...

2. Elles peuvent faire obstacle à l'expression , de même que d'autres contraintes : peut-on tout exprimer ?

Cependant , au 19 et 20ème siécle , comme dans le théatre avec le drame romantique , volonté de se libérer des contraintes et des règles trop strictes ce qui engendre des vers libres , des vers irréguliers...


D'autre part : ces contraintes peuvent constituer des aides car cela stimule l'imagination ...




S'il vous plait aider moi parce que j'ai des idées mais pas assez
Merci d'avance
Mots clés :
«134

Réponses

  • "ces contraintes peuvent constituer des aides car cela stimule l'imagination ..."

    Oui creuse cette idée !
  • A mon avis ton 1 va être trop descriptif, cela ressemble à un cours sur la versification.
  • Non elle définit ces contraintes, normal ça fait partie du sujet. Avec des exemples ça sera bien plus joli à lire
  • ben oui j'ai des exemples ...enfin un corpus de texte donc je vais mettre des exemples
  • Salut
    J'ai aussi cette Dissertation pour demain!
    Je dois juste fair un plan détaillé
    J'aurais voulu que tu m'aide !
    Si c'est possible ce serai tres gentil !!!

    Merci d'avance

    Bisous
  • euh j'ai pas eu la correction mais le plan détaillé la prof nous l'avez donné vaguement !!

    Plan :
    -Genre de la poésie (qu'est ce que c'est)→ expression de sentiments en respectant certaines formes

    I. La poésie est un ensemble de contraintes.
    -règles formelles
    -les étudier: métrique , versification...
    -formes fixes: sonnet....

    II. elles peuvent faire obstacle à l'expression /elles peuvent freiner l'originalité
    de même que d'autres contraintes : peut-on tout exprimer ?

    Cependant : au XIX et au XX eme siècle, comme dans le théatre avec le drame romanique, volonté de se libérer des contraintes , des règles trop strictes -→ cela donne vers libres et vers irréguliers

    D'autre part , ces contraintes peuvent constituer des adjuvants(des aides) → création ailleurs que dans la forme


    voilà j'espère que je t'aurai aidé un peu ...
  • Merci !
    Donc on peut dire que c'est un obstacle ?
    POrrais tu si possible m'aider en me donnant des arguments !!!!
  • ça dépend de l'opinion de ta prof ...
    perso moi j'ai du dire que non parce que la prof nous a dit de dire non
    mais sinon il y a oui et non !!
    ça peut d'un certaine manière empecher l'expression et d'une autre manière justement favoriser l'imagination
  • Le mieu serai de fair un plan these atithese et synthese

    OUi// non

    En mm tp il laisse libre limagination mai donne certaines contraintes
  • CarolecCarolec Membre
    Normalement l'opinion de la prof ne compte pas!! Si vous êtes capable d'argumenter et d'étayer votre démonstration, le correcteur sera convaincu!! Peut-être qu'un plan possible serait :

    I. Les contraintes formelles au service de la création poétique.
    Il faut définir ici ce que sont des contraintes formelles et surtout montrer en quoi elles sont un simple cadre de création et n'empêchent pas l'originalité ( qui dépend aussi de la matière traitée : voir Ronsard, la poésie baroque...) ni la perfection (poésie parnassienne)

    II. Les contraintes de versification, ce qu'il faut intégrer et dépasser pour une expression libre.
    Peut-être qu'il faut ici lire le sujet dans une perspective d'histoire littéraire : comment les poètes se sont libérés de ce cadre, qu'ils maîtrisaient, pour s'émanciper et affirmer leur liberté : les poèmes en prose, le symbolisme (surtout Rimbaud), les poètes du début du 20e (jeux de mots d'Appolinaire), les surréalistes, etc...
  • J'ai également cette dissertation a rendre pour la fin des vacances, j'aurai aimé savoir si vous aviez des exemples de poètes s'étant plains des contraintes formelles? ou d'autres en ayant fais des éloges? ou tout simplement des textes sur lesquels je pourrai m'appuyer pour mon argumentation... merci d'avance
  • Je suis également bloquée sur cette dissertation...
    Enfait j'ai mon plan, j'ai mes idées, mais j'ai du mal pour ce qui est de la rédaction, et de donner des exemples, donc j'en ai mais pas des masses =(

    Mon plan est :

    I] Les contraintes formelles sont un obstacle

    1)Il y a beaucoup de contraintes formelles:
    - Beaucoup de choses a respecter
    - il faut faire attention et prendre toute ces contraintes en compte,
    - Il faut trouver un juste milieu entre les règles qu'impose la forme et l'expression de différentes choses

    2)Des difficultés en plus:
    -Combiner idée et forme
    - Focalisation sur la forme, donc il y a moins d'idée
    - Densité sémentique( prose → pas de limite dans la longueur)

    3) Est ce que avec les règles le poète exprime vraiment le fond de sa pensée, est-ce nécessaire ou juste esthétique
    - Une question esthétique, la forme au détriment de l'expression

    4) Le but n'est pas remplis, le poème est-il une forme ou une idée
    - A force de trop respecter et se concentrer sur la forme on en perd les idées
    - Baudelaire a fait des poème en prose, peut-être par soucis d'exprimer de façon plus libre sa pencée


    II] Les contraintes formelles ne sont pas un obstacle

    1) peut importe les contraintes l'expression reste plus forte

    2) La sculpture a des contraintes et la littérature en a autant, rien n'empèche d'exprimer ses idées

    3) les difficultés des contraintes permettent aux auteurs de se surpassé et de tendre à la perfection et a plus d'originalité

    4) ?

    III] Ouverture sur les autres obstacles
    1) La censure
    2) Les poètes doivent respecter leurs époques
    3) Pour publier un poème l'accord du Roi était nécessaire
    4) L'argent et la popularité en font beaucoup ( problèmes d'éditeurs)
    5) La guerre empèche la production littéraire
    4) Aristote ( La poétique )
    Il établi des catégories génériques mais certains auteurs prennent la liberté de ne pas suivres ces règles et inventent leurs propres contraintes

    Biensur toutes ses idées sont a rédigées, ceci n'est qu'un brouillon !
    Quand a ce qui ai de l'introduction et de la conclusion je ne sais vraiment pas comment m'y prendre, un peu d'aide serait la bien venue
  • Leah a écrit:
    "ces contraintes peuvent constituer des aides car cela stimule l'imagination ..."

    Oui creuse cette idée !
    Paul Valéry ? Disant que l'idée du Cimetière marin lui est venue en entendant en lui le rythme du décasyllabe coupé 4-6 ? Ou écrivant, dans Variété ("Au sujet d'Adonis") : "Je n'ai pas voulu dire, mais voulu faire, et c'est ma volonté de faire qui a voulu ce que j'ai dit" ?
    Regardons les jeux de salons aux XVIIe et XVIIIe (cf. le film Ridicule, qui en donne de bons exemples) : tout est basé sur des règles que l'on se donne. Regardons l'exemple fameux de la Disparition de Perec (roman sans la lettre "e"), ou des Revenentes du même, l'exemple de l'Oulipo, les Exercices de style de Queneau... La liste est infinie, ou presque. Ne serait-ce que la forme du sonnet.
    J'ai l'habitude de dire en classe qu'il en va à peu près de la règle en écriture comme en sport : elle empêche le geste réflexe, elle impose un geste "dompté", conquis sur la difficulté, un geste non immédiat. Partant, elle permet l'originalité.

    Je suis également bloquée sur cette dissertation...
    Enfait j'ai mon plan, j'ai mes idées, mais j'ai du mal pour ce qui est de la rédaction, et de donner des exemples, donc j'en ai mais pas des masses =(

    Mon plan est :

    I] Les contraintes formelles sont un obstacle

    1)Il y a beaucoup de contraintes formelles:
    - Beaucoup de choses a respecter
    - il faut faire attention et prendre toute ces contraintes en compte,
    - Il faut trouver un juste milieu entre les règles qu'impose la forme et l'expression de différentes choses

    2)Des difficultés en plus:
    -Combiner idée et forme
    - Focalisation sur la forme, donc il y a moins d'idée
    - Densité sémentique( prose → pas de limite dans la longueur)

    3) Est ce que avec les règles le poète exprime vraiment le fond de sa pensée, est-ce nécessaire ou juste esthétique
    - Une question esthétique, la forme au détriment de l'expression

    4) Le but n'est pas remplis, le poème est-il une forme ou une idée
    - A force de trop respecter et se concentrer sur la forme on en perd les idées
    - Baudelaire a fait des poème en prose, peut-être par soucis d'exprimer de façon plus libre sa pencée


    II] Les contraintes formelles ne sont pas un obstacle

    1) peut importe les contraintes l'expression reste plus forte

    2) La sculpture a des contraintes et la littérature en a autant, rien n'empèche d'exprimer ses idées

    3) les difficultés des contraintes permettent aux auteurs de se surpassé et de tendre à la perfection et a plus d'originalité

    4) ?

    III] Ouverture sur les autres obstacles
    1) La censure
    2) Les poètes doivent respecter leurs époques
    3) Pour publier un poème l'accord du Roi était nécessaire
    4) L'argent et la popularité en font beaucoup ( problèmes d'éditeurs)
    5) La guerre empèche la production littéraire
    4) Aristote ( La poétique )
    Il établi des catégories génériques mais certains auteurs prennent la liberté de ne pas suivres ces règles et inventent leurs propres contraintes

    Biensur toutes ses idées sont a rédigées, ceci n'est qu'un brouillon !
    Quand a ce qui ai de l'introduction et de la conclusion je ne sais vraiment pas comment m'y prendre, un peu d'aide serait la bien venue
    Je me permets deux remarques sur le plan qui précède :
    La 3e partie est un fourre-tout sans lien organique. Il vaut mieux un bon plan en deux parties que trois parties sans suite (rappelons que les trois parties obligées en dissertation littéraire, surtout au lycée, sont une invention dont vous ne trouverez aucune trace officielle). Par exemple, dire que "le poète doit respecter son époque" est un énoncé qui laisse perplexe : au nom de quoi, grands dieux ? Baudelaire respecterait-il tant que cela son époque ? Et quel rapport cette prétendue obligation avec le sujet ?
    Les parties 1 et 2 sont totalement contradictoires. Il faut les nuancer (dans une première approche, mais, par exemple). On ne peut pas affirmer en même temps que quelque chose est vrai et faux, au risque de susciter le seul rire.
    Bon courage.
  • Par le respect des époques je voulais dire, que aujourd'hui on a classé les auteurs dans des époques, romantisme, classisisme, naturalisme, etc...
    Donc enfait je dois supprimé la 3è partie, et rédiger les 2 premières parties avec des nuances. Merci pour l'aide
  • Par le respect des époques je voulais dire, que aujourd'hui on a classé les auteurs dans des époques, romantisme, classisisme, naturalisme, etc...
    Donc enfait je dois supprimé la 3è partie, et rédiger les 2 premières parties avec des nuances. Merci pour l'aide
    "Aujourd'hui, on a classé" : oui, c'est vrai (et encore...), mais je ne pense pas que Ronsard se disait en écrivant ses sonnets qu'il serait classé dans tel ou tel mouvement. Baudelaire n'est jamais classé : romantique, parnassien, symboliste... Quand on lit la préface de Cromwell, Corneille est pour Hugo un précurseur moderne. Beaucoup de classifications volent en éclat quand on lit les textes critiques.
    Pour la question, c'est justement parce qu'ils appliquent les règles avec génie que les poètes sont restés dans l'histoire, ou bien parce qu'ils les ont contournées ou révolutionnées. C'est justement tous les obstacles qui ont fait d'eux de vrais poètes.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.