Grammaire française Participe passé

Quel mot exprime le fait de dire quelque chose qu'on est le seul à comprendre ?
Merci

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre
    Sans certitude sur le fait que ce soit le mot que tu cherches...
    sibyllin, sibylline, adj. ?
  • Elow21Elow21 Membre
    Jamais entendu. Mais oui, effectivement ça pourrait être ça.
    Il me semble qu'il y a un autre mot...
    Genre une figure de style.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Jamais entendu.
    Des paroles sibyllines sont des paroles obscures , énigmatiques.
    (L'origine de cet adjectif est mythologique.
    Sibylle était une prophétesse d’Apollon qui rendait des oracles formulés d'un façon si incompréhensible qu'ils devaient être interprétés par les humains, avec tous les risques d’erreur que cela comportait.)
    Mais je cherche un autre mot... ;)
    Nébuleux, fumeux, inintelligible, abscons ?
  • abscons, cabalistique, hermétique, voilé...
  • Je pensais à l'aparté, surtout utilisé au théâtre, qui est par convention une tirade que l'on est censé être seul(s) à entendre.

    Sur quelque chose que l'on est seul à comprendre, on pourrait parler d'un mot pour initié(s).
    Les anglo-saxons parlent de private joke pour une blague que seuls quelques uns peuvent comprendre car ils sont dans la confidence.
  • JehanJehan Modérateur
    Les jumeaux ou d'autres couples fusionnels élaborent parfois entre eux un langage qu'ils sont seuls à comprendre...
    On appelle cela la cryptophasie.
  • Mais dans la cryptophasie, comme dans le cryptolecte, il y a plusieurs personnes qui comprennent. Et ce langage est utilisé volontairement. Est-ce le cas dans la question ?
  • DuaneDuane Membre
    Une certaine manière de s'exprimer par des sous-entendus ?

    Dans ce cas, l'interlocuteur doit imaginer ou deviner quelque chose que l'on a déjà compris...

    Pouvoir construire ses propres mots serait parfois intéressant :
    un discours auto-référencé, mono-compréhensible, ego-allusif, auto-intelligible ? :)
  • Elow21Elow21 Membre
    Merci à tous pour vos réponses.

    Le mot qui se rapproche le plus est "Private Joke" mais dans ma question il ne s'agit pas forcément d'une blague. Il peut s'agir d'un discours triste ou sérieux, dit en communauté et qu'on est le SEUL à comprendre.

    C'est aussi le fait de parler sans rien dire, puisque les autres ne nous comprennent pas.

    Ici, il s'agit de quelqu'un qui met un post sur un réseau social. Par exemple : "Ouf, un poids en moins sur mes épaules" ou "Pourquoi ça doit arriver à moi ?"...

    C'est donc volontaire.
  • Une allusion personnelle, un sous-entendu personnel ?
  • DuaneDuane Membre
    Parler à demi-mot, à mots couverts, penser à voix haute, parler tout seul, à cœur ouvert...

    Parler à la cantonade ?!

    Une sorte de discussion privée/publique ?

    Ah ! je crains de ne pas l'avoir...
  • Elow21Elow21 Membre
    Non rien de tout ça.

    C'est vraiment le "private joke" qui s'en rapproche le plus. Mais comme il ne s'agit pas d'un blague, cela ne convient pas ... :/
  • lapechelapeche Membre
    Je pense (finalement !) à gnomique.
  • Gnomique :
    - Qui exprime des vérités morales sous forme de proverbes ou de maximes.
    - Se dit d'une forme verbale (temps, mode) servant
    à marquer un fait général d'expérience. (Le présent peut avoir une valeur gnomique : La Terre tourne autour du Soleil.)
    (Larousse)
    Je ne vois pas le rapport...
  • PortiaPortia Membre
    Dans les exemples donnés je trouve que les phrases sont claires elles expriment une émotion, une plainte ou un soulagement. Ce n'est pas quelque chose que la personne est seule à comprendre, mais simplement une émotion plutôt que des faits avec des détails. Il n'y a rien de mystérieux ou de caché dans une seule phrase, et ne pas donner de détails est très banal dans la vie courante. C'est une façon d'attendre des questions et de provoquer la curiosité.
  • DuaneDuane Membre
    ^^ Effectivement !

    Elow21 veut peut-être exprimer ainsi l'idée d'un discours (public), lequel n'est pas développé totalement (en faisant référence à une partie privée), tel un langage ésotérique (ou hermétique, abscons comme cela a été précédemment souligné), outre le caractère anecdotique (à l'image d'une brève).

    Des bribes de mots ?
    Elow21 a écrit:

    Ici, il s'agit de quelqu'un qui met un post sur un réseau social. Par exemple : "Ouf, un poids en moins sur mes épaules" ou "Pourquoi ça doit arriver à moi ?"...

    C'est donc volontaire.

    Parler "aux murs" ou "à un mur"... de Facebook ! :D

    Ouh là là ! Capillotractée, celle-là...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.