Fiches méthode Bac de français 2020

Bonsoir à tous ! Je suis actuellement en première littéraire, malheureusement j'ai mal choisi mon orientation et l'année prochaine je change complètement de filière, a vrai dire je ne reste pas dans le bac général mais je me tourne vers un bac pro. Mon souhait, serai de ne pas participer à l'oral de français et ma question est précisément : Qu'est-ce que je risque clairement ? est-ce éliminatoire pour tout examens après ?

Réponses

  • Titania91Titania91 Modérateur
    C'est simplement éliminatoire pour les épreuves anticipées de cette année.
    Mais pourquoi ne pas passer l'oral quand même?
    Quelque soit la filière dans laquelle tu t'orienteras, il y aura toujours des entretiens, des oraux de toute forme et le bac est un bon entrainement.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Non. Tu ne risques rien.
    Tout au plus Un zéro à l'oral, sans justification de ton absence. Mais puisque tu ne souhaites plus passer le baccalauréat, peu importe cette note.
  • RHESUSRHESUS Membre
    Je ne souhaite pas passer cet oral car j'ai peur d'être complètement ridicule devant mon examinateur. Je n'ai pas travaillé de toute l'année et je n'ai plus le courage de bosser surtout quand je me dis que je change d'orientation l'année prochaine et que toutes les épreuves anticipées ne me servent strictement à rien ! Après c'est mon avis personnel. Je me suis aussi demandée, y a-t-il des épreuves de rattrapage pour les oraux ? Peut-être que mon lycée va me convoquer pour repasser mon oral.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Oh, si c'est seulement la peur d'être ridicule, ne crains rien.
    L'examinateur se dira seulement : voilà un élève qui n'a pas travaillé pour des raisons qui le regardent.
    Certains élèves que j'ai interrogés m'ont avoué qu'ils venaient "pour voir"...
  • gabiana a écrit:
    Certains élèves que j'ai interrogés m'ont avoué qu'ils venaient "pour voir"...

    C'est énorme et en un sens génial d'insolence! :D
  • LaoshiLaoshi Membre
    Je n'y ai pas vu vraiment de l'insolence, ni du génie d'ailleurs. Il s'agissait d'élèves qui devaient redoubler la classe de première.
  • RHESUSRHESUS Membre
    D'accord, alors je vais y réfléchir. Merci pour vos réponses en tout cas, vous avez été d'une aide admirable ! ;)
  • gabiana a écrit:
    Je n'y ai pas vu vraiment de l'insolence, ni du génie d'ailleurs. Il s'agissait d'élèves qui devaient redoubler la classe de première.
    Ah ok..je l'avais pas compris comme ça mais comme une sorte de pied-de-nez à l'académisme. :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.