Intégrer une grande école malgré un redoublement dans le passé

Bonjours à tous,

même si je suis encore loin de tout ça, cette question me trotte dans la tête. Est-ce qu'il est possible d'entrer dans une grande école type l'ENS ou une prestigieuse classe prépa en ayant redoublé une classe il y a fort longtemps ? Avoir redoublé et avoir alors une année de retard, est t-il un critère de sélection ?

Prenons pour exemple un élève ayant redoublé une année de primaire ou collège et qui après cela obtient une mention "Bien" voir "Très bien" au Bac et qui par la suite souhaite se diriger vers une grande école, pourra t-il intégrer cette école même si il a redoublé ?

Réponses

  • AjiteAjite Membre
    Je pense pouvoir dire que ça ne pose aucun problème :) Pour intégrer une classe préparatoire ce sont avant tout les bulletins de première et de terminale qui sont observés. Si ton dossier est bon, je ne pense pas que le fait d'avoir redoublé une classe par le passé puisse poser problème. Et pour intégrer une grande école il faut dans la plupart des cas passer un concours, ce qui suppose l'anonymat et donc une parfaite égalité entre tous les candidats.
  • Avoir redoublé une classe, s'il y a longtemps, en primaire ou au collège, pour des raisons x ou y, n'est pas un obstacle à la réussite dans une classe préparatoire, si du moins le niveau est très bon au moment où l'on postule.
    J'ai un cas dans la famille.
  • Merci beaucoup, à vrai dire c'est mon cas puisque j'ai redoublé mon ce1 pour une raison qui fût totalement stupide, j'avais des absences répétées car j'étais souvent malade ma mère ne me mettait bien sur pas à l'école et je loupais alors les évaluations. Ma professeur a donc jugé que j'étais "sans avenir" et m'a fait redoublé. Pourtant en ressortant mes évaluations de cette époque je trouve que je n'étais pas si nulle pour aller jusqu'à me faire redoubler. Bon soit... Les gens portent un regard sur nous, les redoublants, que je hais. Ils nous prennent pour des nuls, même en ayant 17 de moyenne, on reste à leurs yeux des "redoublants". C'est vraiment une sale image. Tous les redoublants n'ont pas redoublés car ils étaient "nuls" et qu'il ne comprenaient rien... :/
  • AjiteAjite Membre
    Si tu as redoublé ton CE1 tu n'as pas d'inquiétude à avoir, l'essentiel est de maintenir un bon niveau jusqu'au bac. Si ça peut te rassurer j'ai moi-même redoublé ma troisième ce qui ne m'a pas empêché non seulement d'intégrer une classe préparatoire mais aussi d'y réussir très convenablement. Je comprends que le regard des autres soit parfois difficile à supporter (surtout au collège où les redoublants ne sont effectivement pas toujours très bien considérés) mais essaie de ne pas y prêter attention : continue à travailler et à prouver que tu es tout à fait à ta place, tu ne seras jamais jugée sur ton passé mais sur ton travail et tes résultats :)
  • Merci à toi ! C'est plaisant d'entendre ça. Je suis en troisième et je suis passionnée de littérature, j'ai une bonne culture générale pour mon âge -selon mes professeurs- donc je pense avoir largement dépassé le statue de "nulle" puisque même ma moyenne avoisine les 15 ce qui est franchement pas mal selon moi ! :D Je suis motivée pour le lycée et j'espère maintenir mon niveau, je suis ambitieuse pour l'avenir !
  • Uppermost a écrit:
    Prenons pour exemple un élève ayant redoublé une année de primaire ou collège et qui après cela obtient une mention "Bien" voir "Très bien" au Bac et qui par la suite souhaite se diriger vers une grande école, pourra t-il intégrer cette école même si il a redoublé ?
    Bien sûr. :)
    Les années de retard (ou d'avance) n'ont aucune importance.
  • Merci pour vos réponses, c'est rassurant. :)
  • HGHG Membre
    Je rejoins tous les commentaires précédents, d'autant plus que ton redoublement est lointain dans ta scolarité (CE1). Il n'est même pas sûr que les professeurs remarquent le fait que tu aies un an de plus que les autres, sachant que certains élèves passent un an à l'université ou dans une section de prépa avant de se réorienter dans une autre section de classe prépa. Ce n'est pas un problème !

    J'ai personnellement redoublé deux fois dans le secondaire et suis aujourd'hui normalien. Ce n'est certes pas un parcours commun à l'ENS, et certains de mes camarades en ont été étonnés, mais rien n'est foncièrement "inaccessible" en terme de grandes écoles ; courage !
  • Bravo à toi ! Et merci beaucoup ! :D
  • J'avais une amie en prépa qui avait redoublé sa première car elle avait eu de grosses difficultés familiales et cela lui avait permis d'avoir un dossier excellent en "effaçant" cette mauvaise année et donc d'intégrer une très bonne prépa. Pas de problème donc.
    Au contraire, une autre personne m'avait raconté que le jury de l'ENS lui avait confié l'avoir recalée en jugeant qu'elle était encore jeune et aurait une nouvelle chance l'année suivante. En effet si l'anonymat est total à l'écrit, la date de naissance est divulguée pour l'oral, ce qui permet au jury de faire des suppositions sur le nombre d'années passées en prépa par le/la candidat-e.
  • Pour rajouter à ce qui a été dit, non, aucun problème. Une fille de par chez moi postule aux universités un peu partout dans le monde (les + réputées btw), et elle a obtenu des entretiens, alors qu'elle a un an de retard.
    Bon courage :)
  • Je plussoie entièrement ! ! !
  • ^^ Merci beaucoup !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.