Les personnages de la grande littérature sont-ils des héros ou des idiots ?

Bonjour a tous,
je suis en seconde et j'ai une dissertation a faire, mais le sujet ne m'inspire pas du tout et j'ai vraiment du mal. Le sujet et "les personnages de la grande littérature sont t-ils des héros ou des idiots " et je dois m'appuyer des œuvres de molière Dom Juan, de l’assommoir d'Emile Zola et enfin Candide de Voltaire.
Voilà, je voudrais avoir quelques idées pour pouvoir commencer mon introduction..

Merci d'avance :)

Réponses

  • Les personnages sont toujours des êtres de papier auxquels l'auteur prête vie littéraire. C'est lui qui décide d'en faire des fragments de vies d'êtres humains que nous allons admirer si ce sont des héros positifs, que nous allons trouver parfois antipathiques ou pathétiques dans le cas d'anti-héros. C'est l'auteur qui les rend crédibles ou en fait des types d'hommes allant parfois jusqu'à la caricature. Il peut choisir d'en faire des grotesques, des fantoches, des naïfs, des idiots. La place de l'idiot en littérature est aussi un révélateur d'identité, une forme d'altérité, un contraste révélateur pour les autres personnages. C'est une figure aussi de l'imaginaire, un personnage d'un entre-deux-mondes, provoquant le rejet, le sourire ou la compassion.

    C'est tout l'art de l'écrivain de créer des êtres animés ou des marionnettes manipulées. C'est son art aussi qui fera que des personnages différents nous accompagneront longtemps.
  • "les personnages de la grande littérature sont t-ils des héros ou des idiots "
    Les deux, mon Général !
    Et peut-être pourrait-on trouver un grand nombre de statuts intermédiaires entre le héros (qu'est-ce que c'est ?) et l'idiot. (qu'est-ce que c'est ?);
    Un personnage littéraire n'est rien, qu'un être fictif.
  • coco13coco13 Membre
    Merci pour vos réponses :)
  • Bonjour,
    Je suis en seconde, et notre professeur de français nous à donné le sujet de dissertation suivant : " les grands personnages de la littérature sont-ils des héros ou des idiots ? "
    J'ai déjà formulé mon introduction, quant aux arguments ... ça coince énormément !
    Je dois me servir de Candide de VOLTAIRE, de l'Assommoir de ZOLA, et de Dom Juan de MOLIÈRE ; mais impossible de trouver des arguments et des exemples pour ma rédaction.
    Elle va se diviser ainsi, un premier paragraphe sur le fait que se sont des héros puis comme quoi ils sont aussi des idiots, ainsi malgré le fait qu'ils sont héroïques, il font des erreurs qui font d'eux des idiots.
    Mais voilà impossible de trouver des arguments, je peux prendre plusieurs personnages dans l'assommoir, mais juste Candide et Dom Juan dans les autres œuvres.
    Merci de votre aide
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Lis les messages de Floreale et de Gabiana dans cette discussion, ils t'aideront sans doute.
  • Le romancier est créateur de personnages et son art réussit à nous intéresser au sort de ces êtres de papier. Qu'ont-ils donc de si particulier ? Il en est d'admirables, il en est d'antipathiques, de naïfs ou de très ordinaires. Qu'importe. ils nous accompagnent ...
    Le roman permet de se retrouver tour à tour dans la peau d’un détective, d’une amoureuse, d’un dictateur ou d’un orphelin. La fiction nous procurerait, en quelque sorte, des vies par procuration. En ce sens, elle agit comme un multiplicateur d’expériences, et ce dès l’enfance. Elle nous met ainsi en contact avec la complexité de nos propres vies comme de celles des autres.

    I. Quand les personnages sont des héros ...
    Leur caractère, leurs qualités, leurs actions, leur vie
    L' effet sur le lecteur
    Des vies par procuration

    II. Quand les personnages sont détestables ...
    Leur caractère, leurs défauts, leur parcours
    L'intérêt qu'ils peuvent susciter
    Des interrogations sur l'homme et sur soi


    III. Pas nécessaire de choisir ...
    Elargissement de la palette des figures humaines
    Miroir de nos vies
    Univers et talent du romancier
  • Merci beaucoup pour vos réponses.
    Donc par exemple je dit que certains personnages sont malhonnêtes et je peux citer Lantier dans L'assomoir par exemple ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.