Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Je cherche à connaître la nuance entre les figures de style ekphrasis et hypotypose.
En 2nde, j'ai appris que le nain qui peignait dans Zadig ou la Destinée, de Voltaire, constituait une ekphrasis.
Cette année, dans Les Tragiques, d'Aubigné, un de ses poèmes constitue une hypotypose dès le premier vers "Je veux peindre la France une mère affligée"
J'ai l'impression que l'une et l'autre reviennent à peindre. Quelle est alors leur nuance, s'il vous plaît ?

Réponses

  • Prosopopée,

    Il est assez difficile de répondre à votre question pour deux raisons. Premièrement, les figures dont vous parlez ont des critères de définition un peu flous. Deuxièmement, ces critères de définition ont un peu évolué au cours des siècles.

    Cela dit, pour rester simple et consensuel, on peut dire que l'ekphrasis se distingue essentiellement par la nature de l'objet qui est décrit. En effet, on parle essentiellement d'ekphrasis lorsque l'auteur nous livre la description détaillée et pittoresque d'un objet d'art. L'hypotypose n'a pas cette spécificité.

    Si la question de la représentation littéraire vous intéresse, je vous suggère de lire l'article "description" rédigé par Jean Lebel dans le Dictionnaire du littéraire. C'est court, précis et fiable !
  • Tout ce qui a trait à la littérature m'intéresse. Je prends bonne note de l'article, merci. Auriez-vous un lien Internet vers ce dictionnaire ? parce que je ne parviens pas à le trouver, malgré mes recherches.

    Je ne vois pas bien la nuance que vous essayez de m'inculquer. Est-ce à dire que l'hypotypose repose plus sur la peinture que sur son sujet ?
  • JehanJehan Modérateur
    Un exemple de lien :

    [url]https://www.puf.com/content/Le_dictionnaire_du_littéraire[/url]

    Dans le sommaire, "ekphrasis" et "hypotypose", mais pas l'article "description".
    Peut-être est-ce une édition abrégée ?
  • « Historiquement, la figure de l'ekphrasis, qui permet de décrire de manière animée une œuvre d'art, est première dans la rhétorique. En effet le terme « hypotypose » n'est attesté que dès 1555 sous l'entrée « Hipotipose » de l'ouvrage de Jacques Peletier du Mans, l'Art poétique alors que l'ekphrasis est connue depuis l'Antiquité grecque. [...] https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypotypose
  • A strictement parler , l'ecphrasis renvoie à la description d'une oeuvre d'art....au sens large, elle peut designer aujourd'hui toute description d'un objet ( voire d'un moment ) détaillée, narrativisee. Ainsi la casquette de Charles dans L'INCIPIT de Madame BOVARY peut-elle être considérée comme une ecphrasis...L'hypotypose, elle, " donne a voir ", mais qui peut définir la différence entre ecphrasis et hypotypose... ? Merci.....en réalité, je viens de comprendre que pour qu'on puisse parler d'hypotypose, il doit y avoir référence à la perception visuelle : figurez vous....vous verriez....je veux peindre.....lumière est faite !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.